Partagez
Aller en bas
avatar
Baron
Baron
Messages : 72
Date d'inscription : 03/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic Officiel : 1930

le Dim 20 Mai - 17:34
Reich allemand
Deutsches Reich



Le chômage continue de grimper en Allemagne et le situation devient incontrôlable, Hindenburg joue des deux côtés : maintenant les républicains à la chancellerie, rencontrant le principal chef de l'opposition et Adolf Hitler de l'autre. Toute la structure de la république s'effondre, et la maigre victoire diplomatique avec le rétablissement de l'union douanière avec l'Autriche est vite éclipsée par une nouvelle bien plus grave : Des agents à la solde de la Turquie voulaient assassiner des hauts-dirigeants nazis pour "endiguer la montée du NSDAP". Qui d'autre pourrait planifier ce genre d'assassinat si ce n'est un communiste ?

Personne ne sait si ces agents sont à la solde du gouvernement turc directement, mais il n'en faut pas plus pour faire démarrer la machine à propagande nazi : Goebbels affirme dans un discours que les agents étaient bolcheviques envoyés par l'URSS dans le but de tuer le Führer, Adolf Hitler. Le projetant une nouvelle fois sous le feu des projecteurs, Hitler gagne désormais des voix chez les patriotes de tout bord, y compris au Zentrum : Si les communistes veulent assassiner Hitler, c'est que déjà il n'est pas marxiste, mais aussi, c'est un danger pour le bolchevisme. Ainsi, Hitler se montre comme un rempart contre le bolchevisme et déclare que le gouvernement devrait faire plus pour "protéger le peuple de la peste rouge". Ainsi, le gouvernement Brüning, sous l'impulsion de la population, décide de lancer des perquisitions contre les principaux dirigeants communistes et d'interdire toutes les milices d'extrême-gauche, en faisant ça, il espère que les plus modérés du KPD retourneront au SPD.

Dans le même temps, deux officiers de polices sont tués par des communistes à Berlin, c'est l'affaire Paul Anlauf and Franz Lenck. Ces deux policiers votaient pour le SPD, mais ça ne change rien au fait que les mouvements d'extrêmes-droites durcissent encore plus le ton face aux communistes.


Funérailles de Paul Anlauf et Franz Lenck.

Göring avec sa SA décide de lancer une sanglante attaque contre les quartiers-généraux communistes dans la capitale et en Bavière, le bilan est de 22 morts et plus d'une centaine de blessés. Ernst Thalmann se dit être une "victime du fascisme" et appelle à une "mobilisation prolétaire", mais le temps joue désormais contre lui...

En octobre 1931, le président Hindenburg rencontre pour la première fois le Führer du NSDAP, Adolf Hitler, au cours d'un entretien au palais présidentiel. L'entrevue tourne au désastre : les deux hommes ne s'entendent absolument pas. Hindenburg le surnomme « caporal bohémien » ou « caporal autrichien » et Hitler dit de lui que c'est un « vieux fou ».

Malgré les efforts de Brüning, la situation de l'Allemagne à l'époque de Hindenburg est encore très délicate, le chômage et la pauvreté sont en croissance nette depuis trois ans et l'insécurité règne partout dans le pays. Les élections présidentielles qui vont arriver en 1932 seront donc décisives...

Production allemande, économie & recherche technologique pour l'année 1931

Ressources disponibles (avant production) :

112 unités d'aluminium,

813 unités d'aciers,

9 unités de tungstènes,

10 unités de chromes,

10 unités de caoutchouc,

25 unités de pétrole.


Production matérielle sur six mois :

Deux usines militaires contenant chacun deux chaînes de production produiront de l'armement léger (x30 000), si ce n'est une chaîne de production qui produira du matériel de soutien (x5 000), deux autres usines militaires produiront du matériel de soutien (x10 000). Une usine militaire en Lituanie est utilisée pour faire les premiers Großtraktor II (x5), qui est un char moyen développé en URSS dans le cadre des clauses secrètes du traité de Rapallo. Nos six chantiers navals produiront des convois (x60).

Le total de ces dépenses est évalué à : 20 unités d'aciers, 7 unités de pétroles, 3 unités d'aluminium et 2 unités de chrome.

Ressources disponibles (après production) :

109 unités d'aluminium,

774 unités d'aciers,

9 unités de tungstènes,

8 unités de chromes,

10 unités de caoutchouc,

18 unités de pétrole.


Industrie

- 33 usines civiles

- 4 usines militaires (+ 2 chaînes de production)

- 6 chantiers navals

Budget

Notre budget s'élève à 2 500 or, ajoutons à cela les 1 500 or arabe pour la livraison d'armement léger (x30 000) et de matériel de soutien (x15 000), ainsi que les 500 or danois pour la livraison d'acier (19), et les revenus pour ce tour (3 300), ceci nous fait au total 7 800 or, tout en nous enlevant 1 000 or qui iront en Lituanie dans le cadre de notre investissement à long-terme.
avatar
Baron
Baron
Messages : 72
Date d'inscription : 11/10/2017
Age : 19
Localisation : Coruscant
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic Officiel : 1930

le Dim 20 Mai - 17:55
États-Unis d'Amérique



Revenus :
6400 or $ par tour (revenus normaux) + 1100 or $ (infrastructures en Californie)
Total : 25600 or $(trésor normal) + 2200 or $ (Infrastructures en Californie)


Le calme après la tempête ?


9 mois après les importantes grèves en Californie, le chef de la mafia locale : Joseph Ardizzone a été condamné à 20 ans de prison pour troubles à l'ordre public et meurtres, l'État en a évidemment profité secrètement pour évincer ce dissident de la politique du régime Hoovert. Le calme est donc plus ou moins revenu en Californie même si les 3000 policiers venus en renforts à la police locale restent sur place encore quelques temps. Les larges investissements en Californie de l'administration Hoovert malgré la gronde du sénat ont plus ou moins payés même si cela n'a que de très faibles répercussions sur l'économie américaine, les habitants de la Californie possèdent au moins un travail et une maison pour la plupart.

Économie


La situation économique des États-Unis d'Amérique reste désastreuse malgré la baisse des taxes douanières et le rejet de la loi Smoot-Hawley. Avec le dernier veto présidentiel sur cette même loi, le sénat ne dispose désormais d'aucunes confiances envers le président Hoovert, les sénateurs protectionnistes l'accusent d'être passif face aux troubles communistes soutenus par les démocrates.
L'expansion dramatique du chômage s'ensuit toujours, le nombre de chômeurs passe de 8,9% à 11,4% soit 3,5 millions de chômeurs, les effets ne sont pas aussi dramatiques que prévu étant donné que la loi Smoot-Hawley a été rejetée, une très maigre victoire politique pour le président Hoovert. Malgré cela, la pauvreté fait rage pour environ 6 millions de personnes, suite à cela de nombreux conseils de chômeurs et de sans abris sont créés dans tout le pays qui luttent contre l'expulsion des locataires et viennent en aide aux plus démunis. La production industrielle tombe à 70% de son niveau de 1929.
Fusion entre deux groupes pétroliers , la Vacuum Oil Company et la Standard Oil of New Jersey fusionnent en une compagnie, ce qui donnera désormais la Socony Vacuum Co.


Vue aérienne de Manhattan





avatar
Baron
Baron
Messages : 64
Date d'inscription : 12/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic Officiel : 1930

le Dim 20 Mai - 18:24
Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord/ United Kingdom of Great Britain and Northern Ireland





Diplomatie

Diplomatie  : Crise Danemark-Norvège


La crise entre le Danemark et la Norvège est un problème pour la paix et l'ordre européen, c'est pour cela que les représentants britanniques ont encouragé le gouvernement danois à contacter des institutions capables de résoudre cette crise, plus particulièrement la cour permanente de justice internationale, organe de la SDN habilité à régler ce genre de litige. Même si la possibilité d'une guerre n'est pas envisagée, vu la position politique du Danemark, par le gouvernement de Sa Majesté, les diplomates tiennent à préciser qu'en cas de guerre, les sanctions britanniques seront présentes, la Norvège étant assez proche de la Grande-Bretagne, elle fera tout pour la défendre.

Diplomatie : Rupture du traité de Lausanne

Le régime kémaliste ne peut ignorer les traités qu'il a signés, or en remilitarisant les détroits des Dardanelles et du Bosphore, il rompt le traité de Lausanne signé en 1923 par plus de 8 pays, ce manquant à la législation internationale ne sera pas ignoré. Nous demandons amicalement, en tant que peuple, à la Turquie de retirer ses troupes des zones démilitarisées qu'elle a investi. Nous espérons une réponse positive de notre part. Un refus entraînera une dégradation des relations entre nos deux pays, ce que personne ne veut.


Elections anticipés

La crise politique profite a un parti politique au Royaume-uni, ce parti c'est le parti libéral, ainsi lors des élections anticipé, il a put tiré son épingle du jeu en récuperant une parti de l'électorat travailliste, la franche la plus modérée, qui est déçu de l'incapacité de l'ancien gouvernement  a diriger. C'est ainsi que les libéraux récupèrent une trentaine des sièges a la chambres des communes.


Résultat
Parti travailliste : 217 sièges
Parti libéral : 99 sièges
Parti conservateur :  290 sièges


Bien qu’il ait reçu plus de suffrages que le Parti travailliste, le Parti conservateur de Stanley Baldwin ne dispose pas de la majorité absolue : il n’a que 290 sièges sur les 308 nécessaires. Avec ses 99 sièges, le Parti libéral de David Lloyd George occupe donc une position clef : son soutien est indispensable aux conservateurs s'ils souhaitent gouverner. C'est donc tout naturellement que Stanley Baldwin, le chef des conservateurs, s'est entretenu avec David Lloyd George. Ils sont parvenu à un accord. En échange d'une place que gouvernement, les libéraux s'engagent à gouverner avec les conservateurs. Ils se sont entendu sur plusieurs points, notamment la nécessité de réduire les dépenses publiques et les cotisations sociales, afin de faire en sorte que le budget britannique retrouve l'équilibre. Le Premier ministre devient donc Stanley Baldwin.

Dépense :

Construction de nouvelle voies de chemin de fer : 2K or
Développement des chantiers navals civils : 5 k ok
Construction de routes : 3 k or

Revenu :
Trésor initial : 10 300  or
Revenu : 6800/2  or = 3400 or
Amélioration : 250 or
Ventes : 175 or
Dépenses : -10 k or
Trésor final : 4 125 or












Baron
Baron
Messages : 26
Date d'inscription : 15/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic Officiel : 1930

le Dim 20 Mai - 18:40
République de Turquie:


Accords commercial entre L'Allemagne et la république de Turquie

L'Allemagne donne 1100 pièces d'or en échange la Turquie donne 30 unités de chromes.
avatar
Imperator
Imperator
Messages : 134
Date d'inscription : 10/10/2017
Age : 19
Localisation : Palais Impérial
Voir le profil de l'utilisateurhttp://quemque-suam-patriam.forumactif.com

Re: Topic Officiel : 1930

le Dim 20 Mai - 18:52
REGNO D'ITALIA



Affaires étrangères : Turquie

À l'éminent « père des Turcs » Mustafa Kemal,
Rome accepte votre offre commerciale et vous donne les 600 or, comme prévu. Nous acceptons également la signature d'un pacte de non-agression pour une durée de cinq ans mais qui pourra être renouvelé.
Or restant : 3200

Affaires étrangères : États-Unis

« Je salue le grand peuple américain et les italiens d'Amérique qui œuvrent à la grandeur du pays. » -Benito Mussolini, 1929
À nos amis américains, nous aimerions acheter 14 unités de pétrole pour 400 or.
Or restant si accepté : 2800
Bataille des routes
2000 or investis dans le projet d'autoroute reliant Alexandrie-Turin-Aoste.
Or restant : 800
Nouvelles technologies
Beretta FM1931

Dessin du prototype de la version standard
La Beretta Fucile Mitragliatore 1931 a été conçue pour devenir la mitrailleuse légère standard des forces armées italiennes. D'un calibre plus élevé, elle pallie également aux défauts de la Breda Mod.30 ; ayant un canon plus facilement changeable et un système d'alimentation revu pour s'encrasser moins facilement, la rendant donc utilisable dans le désert, mais aussi une meilleure capacité de munitions, la Mod.30 accueillant pitoyablement vingt balles. Les caractéristiques de la version standard sont ci-dessus sur la fiche du prototype. La version pour aviateurs est plus légère et moins onéreuse car montée directement sur l'avion, de même pour les véhicules, tandis que la variante pour les bunkers fonctionne avec un système de refroidissement à eau car il n'est pas nécessaire de les porter.
Production de 50 000 mitrailleuses : -20 aciers

Canon M31/75

Nouveau canon d'artillerie de montagne standard.
Production de 20 000 canons : -8 aciers
Recherches
Radars : prêts en 1936, recherche assurée par Guglielmo Marconi.
Fiat-Ansaldo CV-32 : prêts en 1932, recherche assurée par Fiat et Ansaldo.
Fiat CR.32 : prêts en 1933, biplans de chasse, recherche assurée par Fiat.
Classe Folgore : prêts fin 1932, destroyers, recherche assurée par Ansaldo et Fincantieri.
avatar
Imperator
Imperator
Messages : 134
Date d'inscription : 10/10/2017
Age : 19
Localisation : Palais Impérial
Voir le profil de l'utilisateurhttp://quemque-suam-patriam.forumactif.com

Re: Topic Officiel : 1930

le Dim 20 Mai - 19:46
Événements de l'année 1931

Invasion de la Mandchourie



Immédiatement après l'explosion à l'origine de l'incident de Moukden, les Japonais cernèrent la garnison chinoise toute proche et attaquèrent les troupes qui y étaient cantonnées, sous prétexte que toute propriété du Japon devaient être protégée des assauts des troupes chinoises. Cinq cents soldats japonais s'en prirent donc à une garnison chinoise forte de quelque sept mille soldats à Beidaying.
À Moukden, 66 000 japonais sont en train de mettre en difficulté l'armée chinoise pourtant plus nombreuse. La Chine est embourbée dans la guerre civile mais doit maintenant en plus faire face à la menace japonaise.  Les Japonais ne rencontrent aucune résistance à Beidaying, et procèdent le 19 septembre, au lendemain de l'incident, à l'occupation complète de la garnison et des villes principales de Moukden (Shenyang en chinois), Changchun (Tchang-Tchouen en français de l'époque), Antung (aujourd'hui Dandong), et des environs directs.
Pour couronner le tout, un hiver neigeux suivi d'un printemps et d'un été pluvieux causent une crue exceptionnelle des fleuves Yangzi Jiang et fleuve Jaune, ainsi que de la rivière Huai He. Les inondations à répétitions que cela provoque tuent selon les estimations les plus conservatrices entre 145 000 et 150 000 personnes, mais en comptant les épidémies, plusieurs sources donnent jusqu'à 4 millions de personnes.
La République soviétique de Chine

Mao Zedong proclame la République soviétique chinoise, dans le Jiangxi, le 7 novembre.
L'occidentalisation de l'Abyssinie

Le nouveau Négus Hailé Sélassié a annoncé vouloir occidentaliser l'Abyssinie. Dans un premier temps, il lui octroie une nouvelle constitution inspirée des monarchies européennes.
Event aléatoire : Chine nationaliste
Un convoi a été anéanti par l'armée japonaise : -5 acier pour ce tour.
Event aléatoire : Danemark
Un pilote de l'armée de l'air danoise s'écrase dans la mer baltique après avoir dessiné des phallus avec la fumée de son avion dans le ciel. Bilan : 1 mort et 1 chasseur.
Baron
Baron
Messages : 26
Date d'inscription : 15/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic Officiel : 1930

le Dim 20 Mai - 20:23

République de Turquie:




revenue total: [b6530 pièces d'or[/b]
revenue par tour:  2570 pièces d'or

Notre Nation doit être indépendante des ressources stratégique extérieurs.De plus  l’amélioration  de la production de nos ressources stratégique est obligatoire.Pour terminer l’amélioration de nos réseaux routiers  et la construction de voix ferrer pour améliorer le trafic pour le peuple et rendre plus rapide les échanges commerciaux dans le pays est devenu important.

Recherche de ressource stratégique:







L’amélioration de nos mine et d’aciérie:




Budget restant:
6530-2800=3730 pièces d'or.

Développement réseaux routier et chemins de fer:



Budget restant:3730-3500=230 pièces d'or.[/b]

Politique étrangère:


Baron
Baron
Messages : 20
Date d'inscription : 15/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic Officiel : 1930

le Dim 20 Mai - 23:39
Royaume de Roumanie

(Post vite fait je suis occupé)

-237 pétrole
16 acier
24 aluminium
60 chrome
1750 or+ 150 (accord) 1900

Relations internationales :

Royaume de Roumanie à Lituanie :

Le prince Régent se réjouit de cette future rencontre et accepte avec grand enthousiasme que les deux dirigeants se rencontrent afin de discuter de l'avenir de ces deux pays, de plus, il accepte l'envoi de 5 pétrole contre 250 or, et les ressources sont d'ailleurs déjà en chemin.

Un accord a aussi été trouvé avec la Yougoslavie, afin de développer nos relations, le Royaume de Roumanie a acheté 20 unités de chrome contre 1400 or, ce qui aidera par ailleurs ce pays à se développer

Investissements :

Ces derniers mois, Le Royaume de Roumanie a investit un total de 2000 or dans les mines d'or et de fer, cet investissement à permis d'améliorer le revenu du Royaume de 200 or.

Ressources en fin de tour :
-232 Unités de pétrole
16 acier
24 aluminium
80 chrome
500 or +200 de revenu (700 or)
avatar
Baron
Baron
Messages : 12
Date d'inscription : 04/03/2018
Localisation : La Gata de tu Madre, Andalousie, Espagne
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic Officiel : 1930

le Lun 21 Mai - 0:02
Royaume de Yougoslavie
Kraljevina Jugoslavija
Краљевина Југославија
_______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

_______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

01/06/1931 - 31/12/1931

BUDGET & FINANCES:

Tour 1:
Budget au tour 1 = 2100 or.
Revenus au tour 1 = 1400 or.
Dépenses au tour 1 = 500 or.
Tour 2:
Budget au tour 2 = 3000 or.
Revenus au tour 2 = 2000 or.
Dépenses au tour 2 = 2500 or.
Tour 3:
Budget au tour 3 = 2500 or.
Revenus au tour 3 = 2150 or.
Dépenses au tour 3 = 1075 or.

Budget au tour 4 = 3575 or.

Visite d'Etat de S.M. Alexandre Ier de Yougoslavie en France



Affaires industrialo-militaires



Accords commerciaux



Fortification de la frontière italo-yougoslave



Rupture du traité de Lausanne



avatar
Fifille de l'Empereur
Fifille de l'Empereur
Messages : 169
Date d'inscription : 11/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic Officiel : 1930

le Lun 21 Mai - 0:26
SIMULATIONS


Autriche


le 18 Avril 1931, le Parti social-chrétien autrichien a été interdit sous décision du parlement et du président alors que Dolffus a été placé en détention et attend d'être jugé.
Ce dernier était connu pour être un soutien de Mussolini et la nouvelle fait jaser en Italie alors que certains s'inquiètent d'un possible retour de la Grande Allemagne.
En Autriche la nouvelle est accueillie de façon mitigée alors qu'une grande manifestation de 20 000 personnes se déroule à Vienne, pour dénoncer la soumission du président, qu'ils accusent d'obéir aux ordres de Berlin.

Evénement Italie

Un réseau pédophile  a été démantelé à Zadar en Italie, les criminels Italiens à la tête de ce dernier prostituaient de jeunes filles slaves parfois âgées de moins de seize ans.
Les minorité Slaves de Zadar, choquées, demande des sanctions exemplaires alors que certaines manifestations visant à chasser l'occupant ont eu lieu, faisant 5 morts parmi les policiers et 11 parmi les manifestants. Les nationalistes Slaves dénoncent une collusion entre ces pédophiles et l'état Italien qui les couvrirait, dans les journaux clandestins on parle du Duce en le surnommant: "Pedoce."

D'autres manifestations réunissant chaque fois moins de 1000 membres ont eu lieu un peu partout dans les terres Irredentes, des dernières se sont déroulées dans un calme relatif.



La Grande Dépression

Alors que la grande dépression continue de faire des ravages, certains pays semblent commencer à sortir la tête de l'eau, comme c'est le cas pour le Royaume Uni, l'Italie, la France ou la Roumanie, mais ce n'est que le premier pas d'une très longue route.

D'autres pays comme la yougoslavie voient leurs efforts commencer à porter leur fruit sans pour autant rattraper les pays cités plus haut.


France : La droite aux créneaux.

A l'occasion de son anniversaire le 20 Avril 1931, Charles Maurras a publié dans l'action française une longue tribune, dont voici un extrait:

"Le viol du traité de Lausanne par la Turquie démontre en ce jour la nécessité de prévenir la nation française contre les menaces extérieures. Alors que le gouvernement Français nous a isolé de Mussolini avec des sanctions idiotes pour nous jeter dans les bras des Anglo-saxons qui nous trahiront à la première occasion, on ressent aujourd'hui que la France a besoin plus que jamais de se prémunir face à la menace Soviétique, Nazi et Turque."

Dans cette dernière, Maurras exhorte le gouvernement de lancer le processus de réarmement et de développer le complexe militaro-industriel français, tout en nouant des alliances avec les pays méditérannéens pour se prémunir des dangers du Nazisme.

La victoire électorale et les accords du 1er mai, suivis des négociations avec le patronat feront eux aussi parler d'eux dans l'Action Française, alors que Maurras dénonce ce gouvernement communiste, prenant une dangereuse pente égalitariste et  à la solde de Moscou.

Pendant ce temps, à droite, c'est la panique. Le revers électoral subit par la Fédération Républicaine et l'Alliance des Droites est historique au point que certains considèrent les élections comme truquées. Dans l'armée, des officiers de renom comme Henri Géraud, Maxime Weygand ou Charles de Gaulles auraient eu des contacts avec des députés de droite.
Bien que l'hypothèse d'un coup d'état n'est évidemment pas à l'ordre du jour, il semblerait que dans l'armée la sympathie aille pour l'alliance des droites, et même à l'Action Française, les officiers étant peu enclins à servir des communistes.

On raconte aussi que Charles Maurras aurait rencontré plusieurs grandes figures du parti démocrate populaire alors que le quotidien vient d'atteindre les 65 000 adhérents, une hausse historique en aussi peu de temps...


Manifestation pacifique au Danemark


Face aux dépenses militaires conséquentes du Danemark, un collectif ouvrier pour lutter contre la guerre a été créé.
Ce dernier condamne fermement les dépenses du gouvernement qu'ils accusent ouvertement d'un bellicisme exacerbé qui ne peut mener à rien de bon. Avec pragmatisme, leur leader, un jeune ouvrier des faubourgs de Copenhague nommé Hans Handersen, rappelle que le Danemark est entouré de voisins plus puissants que lui et qu'une politique belliqueuse ne pourrait bien se terminer. il a terminé son discours endiablé dans une taverne en affirmant que ce sont les bourgeois du Danemark qui veulent une guerre afin de raffermir leur emprise sur le prolétariat oppressé.

Yougoslavie

Des manifestations ont eu lieu dans plusieurs villes croates ou les habitants réclament de leur gouvernement plus de mesures pour retrouver les terres perdues suite au traité de Saint Germain en Laye.
Ces dernières sont restées pacifiques, mais les derniers événements en Europe, qui laissent craindre une montée des tensions, font penser certains penseurs extrémistes, à l'origine de ces mouvements, que la Yougoslavie ne peut rester neutre et doit se réarmer, afin de se tenir prête à délivrer ses frères slaves prisonniers d'Italie, de Grèce et d'Albanie.
avatar
Ῥωμαῖος
Ῥωμαῖος
Messages : 46
Date d'inscription : 03/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic Officiel : 1930

le Lun 21 Mai - 2:02



République Française






L’huile et les boulons




L'internationale !




Maurice Thorez, 1931.


Dans une annonce flamboyante, le Président du Conseil Maurice Thorez annonce engager « […] toutes les forces productives de la nation dans un grand élan. La victoire sur nos ennemis et leurs périls, sur le capitalisme et ses maux, sur le fascisme et ses hordes et sur l’avenir si sombre tracé par ces derniers sera obtenue par l’acte salvateur du peuple français pour lui-même, une lutte sans merci l’attend et elle commence à l’avènement du grand plan quinquennal s’étendant de fin 1931 à l’année 1936 ! » Jubilant, Thorez ose prophétiser tout en rassurant son peuple en invoquant « La flamme de la France, qui semblait éteinte, s’est relevée à nous plus flamboyante que jamais. Immortelle, la France éternelle résonne en nous comme le pilier d’un grand idéal égalitaire, dans six ans et pas plus tard, nous ne reconnaitrons plus la France ! ». Invoquant ainsi une France millénaire, il tente de fédérer autour de sa personne et guider, et pour longtemps, cette « […] France que nul n’imaginait aussi déterminée à changer et révolutionner l’âme et le cœur du monde ! ».

L’avènement du premier plan quinquennal, dit « Plan Thorez », commence en septembre 1931 par la nationalisation des entreprises du rail français et la centralisation absolue de leurs personnels et moyens de transport vers la jeune SNCF, entreprise publique. Déterminé à élever le niveau de vie de ses concitoyens, Thorez implique la France dans une nationalisation de grand style puisque la Banque de France devient propriété d’Etat (comme évoqué précédemment) et dégage de fortes sommes (3000 d’or) pour le premier plan. En fait de plan, il s’agit d’une direction générale adressée aux entreprises réunies en groupes de coordination sous la tutelle de l’Etat et par branches. Le ministère de l’économie chapotant ce projet, l’industrie française est de fait sous la coupe de l’Etat. Mobilisant de lourds financements, il vise l’extension – en règle générale – du parc industriel français mais aussi la montée en puissance de l’industrie automobile. L’industrie automobile et utilitaire est partiellement nationalisée et l’entrée de l’Etat au capital des entreprises va de paire avec de lourds investissements. L’objectif n’est autre que de faire passer la production automobile de moins de 200 000 véhicules par an pour l’ensemble des fabricants à plus de 700 000 véhicules par an en 1936. L’industrie automobile française reprend des couleurs dès la fin 1931 avec 4 extensions de sites industriels, les entreprises sont réformées et leurs chaines orientées sur le modèle fordiste. Les pneumatiques, point noir de cette industrie, sont soutenus à l’aide de 2 extensions industrielles. L’industrie textile est secourue, les taxes douanières sont rehaussées sur ces productions et la culture du Lin est promue au dépend de l’importation de textiles étrangers. Ainsi, 4 extensions industrielles d’usines de textile sont mises en place, principalement le long du Rhône. En outre, la mécanisation de l’agriculture est préparée par le gouvernement en même temps d’un nouveau standard-qualité (et plus exigeant) des outils de production. La réorganisation du tissu industriel composant l’industrie de guerre est jugé nécessaire par la décision unilatérale par l’Allemagne du remboursement aux vainqueurs de la Grande Guerre de ces dettes de guerre. Les budgets alloués à l’armée sont relevés pour la première fois depuis 1924. L’Etat, après avoir nationalisé ce secteur d’activité, introduit 4 chaines à ses usines de guerre. De nouveaux projets fleurissent dont un nouveau fusil d’infanterie et un char de combat contemporain. De même, quatre lots de 10 000 équipements lourds (dédiés à l'infanterie) sortent des usines fin 1931, absorbant une partie de la production française d’acier (16). Les chantiers navals reçoivent des commandes, 8 sous marins de classe Argonaute sont mis en cale sèche fin 1931 pour 8 unités de pétrole et 8 unités d’acier, de quoi entretenir leurs compétences et remplacer les sous marins les plus anciens de la flotte.


Affaires Balkaniques


La réaction de l’Etat Yougoslave, loin de laisser indifférente, est certainement identique en Bulgarie, Roumanie et en Grèce. La France ayant ratifié un traité d’amitié et de commerce avec la Yougoslavie, respecte sa part du marché et vend deux unités de caoutchouc à ce pays en 1931. La France prenant acte de la seconde violation du traité de Lausanne par la Turquie (le premier étant la violation de l’article 14 sur les minorités grecques), expédie une puissante escadre qui va rejoindre le Pirée au début 1932. Une négociation s’ouvrira alors entre les envoyés de Paris et le gouvernement athénien. L’offre sera plus que simple : Puisque la Grèce n’a pas normalisée ses relations avec la Turquie et n’a pas renoncé à ses revendications antérieures, la France s’engage à reconnaître une partie de ces dernières (à discrétion de la modération) et à fournir une instruction militaire renouvelée à son armée ainsi qu’à lui expédier des livraisons d’armes de seconde mains afin de reconstituer son armée. La France offre une garantie d’indépendance et d’intégrité à la Grèce et un traité d’assistance mutuelle, d’amitié et de coopération militaire durable. Si Ankara ne recule pas immédiatement ses troupes et ses navires des territoires jouxtant les détroits et de Constantinople la France fera régner un blocus commercial à son encontre et obtiendra par tous les moyens la restauration de la situation antérieure. L’envoi d’une commission d’inspection inter-signataires du traité de Lausanne dans les territoires ciblés est mis sur la table.


Bilan financier


Revenu :

Trésor initial : 5 400.
Nationalisation de la Banque de France : 3 000.
Revenus de trois tours passés : 10 800.

Dépense :

10 Extensions industrielles civiles = 10 000.
4 Extensions industrielles militaires = 4 000.
Prêt à l’Etat Yougoslave = 3 000.
Formation et équipement de l'armée Hellénique : 500.

Total = 1 800.

Prochain revenu = 4 600.



Dernière édition par Basileus1081 le Lun 21 Mai - 21:18, édité 1 fois
Baron
Baron
Messages : 14
Date d'inscription : 16/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic Officiel : 1930

le Lun 21 Mai - 2:47
Royaume d'Arabie
1526483813-479px-flag-of-nejd-1926-svg2.png - envoi d'image avec NoelShack

Politique

Le Royaume d'Arabie a été proclamé, en effet Abdelaziz ben Abderrahmane Al Saoud a tenu à faire un discours pour expliquer son choix " Nous sommes tous arabes, nous sommes tous musulmans, nous sommes tous frères, nous avons été divisé parce qu’on a négligé notre foi. Un arabe du Nejd vaux autant qu'un arabe du Hedjaz ou qu'un arabe du Yemen. Nous devons être unis! C'est pour ça que j'ai décider de réunir le royaume du Hedjaz et le Royaume du Nejd afin de crée le puissant Royaume d'Arabie ! Tous les citoyens d'arabie sont désormais égaux en droits et les noms de Hedjaz et Nejd ne devront plus être utiliser pour désigner des peuples mais seulement des régions."

Investissement et achat

1000 or ont été investis pour la création de route en Arabie ( +250/t, je gagne maintenant 1800/t)
85 apc ont été acheté aux usa pour la somme de 550 or
Les recherches de gisement de pétrole dans le golfe persique ont donner de merveilleux résultats, le roi ordonne de continuer et espère bientôt pouvoir extraire et raffiner ce pétrole

Armée

Suite aux nouveaux véhicules fraîchement acquis le roi a décider dans le but de moderniser son armée de recruter des hommes et former une 6 ème division, une division motoriser. Les nouveaux soldats seront entraîner dans dans les camps d'entraînement avec les anciens et les entraîneurs étranger.

Affaire étrangère

Le roi du Yemen a trop longtemps œuvrer dans le but de diviser les arabes, jusqu'à récemment Abdelaziz ben Abderrahmane Al Saoud n'en avait que faire. Mais aujourd'hui il est temps plus que jamais il est l'heure pour les arabes de s'unir, Abdelaziz ben Abderrahmane Al Saoud ordonne au Roi du Yemen de se soumettre aux lois de l'Arabie et d'abandonner sa souveraineté sur le Yemen afin que le Yemen rejoigne le Royaume d'Arabie fraîchement crée. En échange Abdelaziz ben Abderrahmane Al Saoud promet au roi le poste de Gouverneur du Yemen, si le Yemen refuse se sera une grave erreur pour le Roi, les Saoud n’hésiteront pas a faire.

Or et ressources restantes

200 or
10 pétrole
avatar
Baron
Baron
Messages : 15
Date d'inscription : 14/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic Officiel : 1930

le Lun 21 Mai - 2:53
Etats Unis du Brésil







Mineurs en plein travail dans l"Etat du Para



Les Mines du Para


Après avoir entamé un élargissement de l'industrie civile dans les zones urbaines du pays très touché par le chômage lié à la Grande dépression et ceux dans le but de relancer la croissance , il désormais temps selon Vargas de regler cette fois ci le problème du Chômage dans les régions rurales ou les habitants vivent dans une grande misère depuis le krach le boursier. Ainsi pour créer de nouveaux emplois et augmenter la production de fer quasi inexistante au Brésil il a été décidé par le gouvernement avec le soutient des corporations minière de construire de nouvelles mines de fer dans l'Etat Brésilien du Para qui en est riche.
Ainsi 1 000 Gold seront investit dans l’opération  qui espérons le sera fructueuse.

avatar
Fifille de l'Empereur
Fifille de l'Empereur
Messages : 169
Date d'inscription : 11/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic Officiel : 1930

le Lun 21 Mai - 5:51
changement de tour

Nous sommes désormais le premier semestre de 1932.
avatar
Baron
Baron
Messages : 21
Date d'inscription : 15/05/2018
Age : 17
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic Officiel : 1930

le Lun 21 Mai - 17:12
République de Lituanie /
Lietuvos
Respublika



~~~~~~~~~~
Réserves au début du tour :
Trésor : 1 750 or (+1 000 de Weimar, +400 des usines civiles, +350 des infrastructures)
Ressources : 15 acier, 30 chrome, 5 pétrole (+3 acier, +5 pétrole de Roumanie)

Défense


L'armée lituanienne est cruellement en retard à cause de son équipement obsolète. La plupart des fusils en activité sont de manufacture russe et datent de la fin du XIXe siècle; quant à ceux conservés dans des casernes, autant ne pas les évoqués. Certes, l'Empire russe disposait de la force du nombre mais cela n'est pas le cas de la Lituanie. Par conséquent, une modernisation s'impose pour la sécurité territoriale. La première étape de cette militarisation concerne le matériel basique des soldats de l'armée de terre, de l'air, de la marine et des forces de l'ordre.
Ainsi, le gouvernement lituanien entame ses premières recherches scientifiques. Le ministre de la Défense Jonas Variakojis a autorisé pour l'occasion la création d'une entreprise d'armement : Jordanas Pramone Pajegos (JPP). Le fondateur et propriétaire de cette entreprise se nomme Kolin Jordanas, ancien officier de la cavalerie russe lors de la Première Guerre Mondiale et du conflit polono-lituanien. Cet homme passionné par les armes depuis sa plus jeune enfance s'est naturellement proposé par la conception de matériels intégralement lituaniens. L'État-Major ne veut pas dépendre des grandes puissances pour assurer son approvisionnement.
Le groupe JPP annonce alors la confection de la baïonnette coulissante Viljas D-32, du revolver Samojas R-32, de la cartouche .32 VS et de la Grenade Granata-0. Les modèles sont déjà connus du gouvernement :



Emplacement de recherches n°1 :
Revolver Samojas R-32 et grenade Granata-0, conception par JPP, recherches terminées en janvier 1933.
Emplacement de recherches n°2 :
Baïonnette Viljas D-32 et cartouche .32 VS, conception par JPP, recherches terminées en janvier 1933.

~~~~~~~~~~
Affaires étrangères


République de Lituanie à Royaume du Danemark


A sa Altesse Royale Christian X du Danemark,

Cher ami, vous nous voyez inquiets par vos manœuvres militaires excessives et désastreuses. Ce chasseur précipité près de nos frontières effraie les poissons et endeuille toute votre contrée. La mer Baltique est synonyme de sérénité et de progrès, pourquoi vouloir concurrencer des pays neutres et des grandes puissances occidentales ? En tant qu'ami je vous conseille de prendre garde aux menaces britanniques qui pourraient devenir bel et bien vraies.
Veuillez, selon votre souhait, me rencontrer à Kaunas pour envisager la signature d'un pacte de non-agression entre nos deux grandes nations.

Cordialement,

Antanas Smetona, président de la République de Lituanie.

~~~~~~~~~~
avatar
Baron
Baron
Messages : 21
Date d'inscription : 15/05/2018
Age : 17
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic Officiel : 1930

le Lun 21 Mai - 17:15
Suite à une erreur dans mon précédent message, voici l'aspect des armes lituaniennes : https://www.noelshack.com/2018-21-1-1526901097-lituanie-1932-001.jpg
avatar
Baron
Baron
Messages : 64
Date d'inscription : 12/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic Officiel : 1930

le Lun 21 Mai - 18:03
Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord/ United Kingdom of Great Britain and Northern Ireland




Fin du Mandat britannique de Mésopotamie


Le gouvernement de sa Majesté a fait son travail en Irak, il est temps pour le Royaume-Uni de donner son indépendance a ce pays pour qu’il puisse vivre de ses propres ailes, ainsi selon les termes du  traité anglo-Irakien de 1930, les Britanniques donnent officiellement l'indépendance a l’Irak, bien que des forces armées anglaises restent en stationnement ( Voir traité de 1930 ) en  Irak afin d’assurer la défense du pays contre les ennemis de sa Majesté, le roi Fayçal I . De plus, les réserves de pétrole irakien sont toujours exclusivement exploités par la Iraq Petroleum Company, société britannique. Le nouveau gouvernement espère que cette date sera le début d’une grande amitié entre nos deux peuples et que plus jamais le guerre ne sera présente dans les contrés Irakiens.
Baron
Baron
Messages : 26
Date d'inscription : 15/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic Officiel : 1930

le Lun 21 Mai - 19:31
République de Turquie:



Information :


industrie:
14 usines civiles, 8 usines militaires et 1 chantier navale.

ressources:
unités d'acier:77
unités de chrome:1145
unités de pétrole:13
unités de Caoutchouc:23
unités d'aluminium:40
unités de Tungstènes :23

revenue par tour:  2570 pièces d'or
Budget restant:230 pièces d'or

Tour actuelle:
L'investissement du dernier nous a permis d'améliorer notre économie 550 pièces d'or par tour sont a rajouté, de plus l'amélioration de nos usines de chromes , nous a permis d'augmenter notre production de 10 unités de chrome.Pour terminer, l'amélioration de nos aciérie a permis d’augmenter la production de 6 unités d'acier supplémentaire.

Revenue total:2570+230=2900 pièces d'or
Revenue par tour: 2570+550= 3120 + une usine militaire en plus=3120+100= 3220 pièces d'or par tour.

Ressource:

unités d'acier:81
unités de chrome:1414
unités de pétrole:23
unités de Caoutchouc:43
unités d'aluminium:75
unités de Tungstènes :38

Industrie:
15 usines civiles, 9 usines militaires et 1 chantier navale.


Politique international:



         
           Les tensions politiques causé par la rupture du traité de Lausanne inquiètent la Turquie qui ne veux ne voulait ni menacer les pays frontaliers, ni encourager la guerre et surtout engendrer des problèmes politiques avec la France et les pays des Balkans. La Turquie kémaliste soutient la paix entre les peuples et est surtout partisans de la liberté mais aussi  pour l'abandon des guerres inutiles qui ont beaucoup trop traumatiser l'humanité notamment la première guerre mondiale.
Voila pourquoi, nous voulons régler ce conflit qui n'a aucun intérêt.Dans ce but je propose une rencontre entre la France , la Yougoslavie, la Grèce, la Bulgarie et la Roumanie à Istanbul, afin d'apaiser les tensions entre nos Nation libre.
Pour terminer, nous autorisons un contrôle de la cour international qui prouvera que toute nos unités militaires ont été affecter dans d'autres camp et base militaire du pays.

Je vous adresse mon amitié la plus sincère, Mustafa Kemal Atatürk président de la république de Turquie et partisan de la liberté.

"L'un des principes essentiels de la République Turque est l'idéal de la paix dans la patrie et dans le monde, cet idéal doit être l'élément le plus essentiel pour la prospérité et le développement de l'humanité et de la civilisation. " a rajouté Le président de la Turquie.



Accord commercial:


Turquie à Suisse:  Que diriez vous d'un accord commercial entre nos deux pays, nous vous donnons 30 chromes en échange de 2000 pièces d'or.

Je voue salue, Mustafa Kemal Atatürk président de la république de Turquie.

Baron
Baron
Messages : 26
Date d'inscription : 15/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic Officiel : 1930

le Lun 21 Mai - 20:12

République de Turquie





Le Royaume-Uni sera présent lors de la rencontre à Istanbul pour vérifier si le traité de Lausanne et les droits internationales sont bien respecté lors de la rencontre.

avatar
Baron
Baron
Messages : 72
Date d'inscription : 03/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic Officiel : 1930

le Lun 21 Mai - 20:35
Reich allemand
Deutsches Reich




Hindenburg en Mars 1932.

Malgré les efforts de Brüning, la situation de l'Allemagne à l'époque de Hindenburg est encore très délicate, le chômage et la pauvreté sont en croissance nette depuis trois ans et l'insécurité règne partout dans le pays. Au début de 1932, le chancelier allemand n'a désormais plus le soutien des sociaux-démocrates. Des réformes très impopulaires (baisse du pouvoir d'achat, hausse des prix et des impôts) l'isolent sur la scène politique. En mars-avril 1932, après sept ans d'activité présidentielle, le Volksblock, qui regroupe entre autres le Zentrum et le SPD, fait appel aux électeurs pour réélire Paul von Hindenburg, 84 ans, le président sortant.

Dans un premier temps, Franz von Papen tente d'obtenir un renouvellement du mandat présidentiel de Hindenburg par le Reichstag, sans devoir passer par de nouvelles élections ; cette procédure, qui nécessitait une modification de la Constitution à la majorité des deux tiers, est rendue impossible par le refus des nazis, motivés par leur volonté de faire tomber le gouvernement dirigé par Brüning ; Hitler n'accepte de soutenir cette proposition qu'au prix du renvoi de Brüning et de l'organisation de nouvelles élections législatives qu'il est persuadé d'emporter haut la main ; cette solution est refusée par Hindenburg.

La plupart des patrons sont effrayés pendant la campagne présidentielle par le flou qui entoure les positions d'Adolf Hitler à propos de l'économie et ils se rangent donc clairement derrière Hindenburg et von Papen, « issu de l'aristocratie de Westphalie, l'homme qui avait épousé la fille d'un industriel de la Sarre et entretenait de bonnes relations avec des chefs d'entreprise, des propriétaires terriens et des officiers de la Reichswehr. » Au premier tour du scrutin, il y a cinq candidats. Hindenburg (Volksblock), Hitler (NSDAP), qui hésite pendant plus d'un mois avant de se présenter contre le maréchal, Ernst Thälmann (KPD), Theodor Duesterberg et Gustav A. Winter. La position de Hindenburg est singulière : « il était tributaire du soutien des socialistes et des catholiques, qui avaient été ses principaux opposants au cours des sept années passées et formaient de bien étranges et fâcheux compagnons de route pour le doyen loyalement protestant et ultra-conservateur. »

Le maréchal est réélu mais le parti national-socialiste réalise une énorme percée : de 1,1 % en 1925 à 30,1 % en 1932 (aux premiers tours) : il s'agit désormais d'un partenaire incontournable. Hindenburg prévoit la démission de certains de ses ministres (Wirth et Guérard).


Le cabinet des barons, Papen I.

Le 30 mai 1932, malgré l'aide précieuse de Brüning dans sa réélection à la présidence, Hindenburg le somme de démissionner notamment à cause de son projet de décret visant directement les intérêts des grands propriétaires fonciers et à cause de sa politique déflationniste : « Dès lors, plus rien ne s'oppose au virage à droite qui a les faveurs de Hindenburg et auquel Schleicher avait œuvré. » Il appelle au pouvoir Franz von Papen, qui démissionne du Zentrum pour empêcher son exclusion. Après avoir formé le « Gouvernement des barons » (Kabinett der Barone), le nouveau chancelier gouverne de manière autoritaire le pays.

Flatteur, charmeur, monarchiste et ancien officier de la Première Guerre mondiale, Papen devient rapidement le chancelier préféré de Hindenburg aux dépens de Schleicher. L'ambassadeur français à Berlin, André François-Poncet, témoigne : « C'est lui [Franz von Papen] le préféré, le favori du maréchal ; il détourne le vieil homme par sa vivacité, son espièglerie ; il le flatte en lui montrant du respect et de la dévotion. Il le séduit par son audace ; il est à ses yeux [de Hindenburg] l'homme parfait. »


Franz von Papen et von Neurath, mi-1932.

Membre de l’aile droite du Centre catholique, Franz von Papen contribue à faire échouer le gouvernement Brüning, ce qui lui vaut d'être appelé par Hindenburg à la Chancellerie le 1er juin 1932 pour former le « cabinet des barons », un gouvernement conservateur favorable aux intérêts des grands industriels. Exclu de son parti, cherchant à rallier à sa majorité les nationaux-socialistes, il lève immédiatement l’interdiction qui frappe les SA, mais ce geste provoque une recrudescence de l’agitation sociale qui le conduit à proclamer la loi martiale à Berlin, où se multiplient les bagarres entre communistes et SA. Cela lui permet de faire disparaître le gouvernement local prussien, qui était de centre-gauche.

Après ce coup d'éclat, il croit habile de provoquer en juillet 1932 des élections pour avoir une majorité au Reicshtag (où son gouvernement n'a pour ainsi dire pas de soutien). La poussée sensible des nazis qui gagnent 123 sièges et deviennent le premier parti d'Allemagne le conduit à demander à Hindenburg une nouvelle dissolution, qu'il ne peut faire appliquer en raison de l'attitude du président de séance, Hermann Göring, qui ne lui donne pas la possibilité de communiquer le message de dissolution, faisant voter une motion de censure proposée par les communistes et les nazis.

Le chancelier Papen lève l'interdiction qui pesait depuis Brüning sur les SA et les SS de Hitler. Face à l'extrême agitation qui règne dans le pays, Hindenburg et le chancelier décrètent la loi martiale ; le 14 juillet, Hindenburg nomme son chancelier Commissaire général de Prusse (Reichskommissar) pour y remettre de l'ordre. Cependant, Papen, incapable de réunir une nouvelle coalition, décide une nouvelle dissolution du Reichstag, le 31 juillet : les nazis obtiennent 37,2 % des voix (premier parti d'Allemagne et 230 sièges au Reichstag). Papen et Schleicher espèrent leur soutien au gouvernement.

Hitler rencontre ensuite Kurt von Schleicher puis Franz von Papen qui lui proposent le poste de Vice-chancelier, qu’il refuse catégoriquement. Après son entrevue avec le Président de la République, Hindenburg, il refuse également sa proposition d’entrer dans le gouvernement de von Papen. Le cabinet des barons, désemparé, décident d'une ultime élection législative en faisant dissoudre le Reichstag, des élections sont programmées pour Septembre, mais il semble qu'Hitler risque d'être incontournable pour Hindenburg...

Production allemande, économie & recherche technologique pour l'année 1931

Ressources disponibles (avant production) :

223 unités d'aluminium,

1207 unités d'aciers,

14 unités de tungstènes,

43 unités de chromes,

10 unités de caoutchouc,

21 unités de pétrole.


Production matérielle sur six mois :

Trois usines militaires produiront de l'armement léger (x30 000), tandis que les deux chaînes de production supplémentaires et une dernière usine militaire produiront de l'armement lourd (x30 000). L'usine militaire en Lituanie continuera de produire secrètement des Grosstraktor (x5), tandis que nos chantiers navals produiront des convois (x60).

Le total de ces dépenses est évalué à : 24 unités d'aciers, 7 unités de pétroles et 2 unités de chrome.

Ressources disponibles (après production) :

223 unités d'aluminium,

1183 unités d'aciers,

14 unités de tungstènes,

41 unités de chromes,

10 unités de caoutchouc,

14 unités de pétrole.


Industrie

- 33 usines civiles

- 4 usines militaires (+ 6 chaînes de production)

- 6 chantiers navals

Budget

Notre budget s’élevait à 6 800 or, nous décidons qu'à défaut de ne pas pouvoir construire des usines militaires, nous étendront les usines déjà présentes, ainsi, ce sont quatre chaînes productions qui sont ajoutées à nos usines, ramenant notre budget à 2 800 or, nos investissements en Lituanie nous retirent également 1 000 or, ce qui nous fait 1 800 or, l'achat de 30 chrome pour 1 100 or à la Turquie nous ramène à 700 or en fin de tour.

(700 + 3 300 = 4 000 or au prochain tour)

avatar
Fifille de l'Empereur
Fifille de l'Empereur
Messages : 169
Date d'inscription : 11/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic Officiel : 1930

le Lun 21 Mai - 20:44
EMPIRE DU JAPON




La Mandchourie

En ce mois d'Avril 1932 la Mandchourie est définitivement sous contrôle Japonais, le prétendant Puyi dernier empereur de Chine a été placé sur le trône avec que l'Empire du Soleil Levant peut commencer à exploiter en masse les ressources alors que 25 divisions d'infanterie sous toujours placées dans le nouvel Etat Mandchou pour y assurer la sécurité.

l'Empereur du Japon

Ancien régent devenu Empereur, Hirohito doit faire face à une crise des ressources face à laquelle il a choisi la voie de l'expansionnisme.
Cette stratégie a pour l'instant payé, la croissance est relancée au Japon grâce à l'afflux de matières premières en provenance de Mandchourie alors qu'un nouveau Nationalisme, inspiré du Shogunat et du fascisme européen, qui considère l'Empereur comme le garant de la paix en Asie est entrain de naître sous l'impulsion Sadao Araki, nouvellement nommé Ministre de la Guerre et théoricien de ce renouveau nationaliste.
De plus, accédant aux requêtes des franges les plus belliqueuses de l'armée, l'empereur nomme  Saitō Makoto Premier ministre.

Ainsi une nouvelle ère s'ouvre pour le Japon, qui entre dans une phase de politique Belliqueuse et expansionniste, alors que le PM a annoncé l'augmentation du budget de la Marine de 10%, et 15% pour l'armée, dont les effectifs devront atteindre 55 divisions d'infanterie d'ici 1936.

Production:

1500 or ont été investis dans le développement des routes et des ports afin de faciliter le transit de marchandises, 400 or devraient en être retirés.
Les usines militaires de la région de Tokyo se sont vus ajouter 2 branches supplémentaires pour 2000 or, alors que la Mandchourie permet l'ajout de 4 usines civiles.

220 000 armements légers sont produits pour 44 Aciers.

Or restant: 10800
Revenus: 3200

Usines militaires: 24

Recherche

L'Empire lance la recherche d'un nouveau cuirassé de combat, visant à être terminé pour début 1936, ce dernier doit allier résistance, vitesse et puissance de feu afin de répondre à la doctrine de la bataille décisive adoptée par la marine japonaise. la Conséquente durée de recherche est du à l'amélioration des batteries d'artilleries en simultanées, ce qui permettra leur installation en meme temps que la construction du bâtiment. De ce fait des ajouts postérieurs à la construction pouvant entraîner des problèmes ne seront pas nécessaires.

Une nouvelle torpille avec une charge d'une demi tonne, avec propulsion à Oxygène pur et pouvant tirer jusque 40km va être développée, cette dernière est une révolution dans les torpilles et sera développée secrètement. Elle sera achevée pour 1935 et devra équiper tous les navires.

Un canon d'artillerie de 120 mm va être développé, ce dernier doit pouvoir être fabriqué en masse et être fiable, afin de pouvoir appliquer une doctrine de la puissance de feu en enfonçant les lignes ennemies par des déluges de flammes et d'acier. la recherche devrait se finir pour début 34.

Des barges de débarquement équipées de mitrailleuses et de mortiers, conçues pour embarquer chacune 20 soldats seront aussi développées. Ces dernières devront offrir une protection raisonnable aux soldats tout en leur permettant un tir de soutien venu de la barge une fois à terre.  Fin du développement en fin 33.

Ainsi c'est vers une doctrine de supériorité maritime que se tourne le Japon, qui pense que l'avenir du pays est dans une marine forte et une armée avec d'importantes capacités de Projections.
avatar
Imperator
Imperator
Messages : 134
Date d'inscription : 10/10/2017
Age : 19
Localisation : Palais Impérial
Voir le profil de l'utilisateurhttp://quemque-suam-patriam.forumactif.com

Re: Topic Officiel : 1930

le Lun 21 Mai - 21:08
REGNO D'ITALIA



Me ne frego, non so se ben mi spiego, me ne frego fo quel che piace a me !

Le Scandale "Pedoce"


Le Duce a émis des sanctions exemplaires en déployant des Chemises Noires à Zara afin de démanteler le trafic immoral et ses auteurs ont été fusillés sur la place publique de la ville, aux côtés des journalistes clandestins à l'origine du terme "Pedoce". Ce message est clair : l'État fasciste est exemplaire et sa justice touche tout ceux qui violent la loi, qu'ils soient affiliés ou non au Parti.
Le pétrole libyen


Logo d'Agip

L'Azienda Generale Italiana Petroli (Agip) reçoit 1000 or de subventions afin de chercher et exploiter du pétrole libyen. Ils pourront employer de la main-d'œuvre locale afin de stimuler l'emploi en Libye.
Or restant : 4250
Nouveau char d'assaut

Dessin du prototype du CV-32

Le nouveau Fiat-Ansaldo Carro Veloce 1932 (ou CV-32) est le nouveau char léger standard de l'armée italienne, qui succède aux Fiat 3000.
Poids : 5 tonnes
Armement : 2 Beretta FM1935C
Munitions : 2600 balles
Autonomie : 150km
Vitesse maximale : 40km/h (sur route)
Blindage : 13mm
Moteur : FIAT, refroidissement à eau

Commande de 70 chars CV32 : -14 pétrole, -28 aciers
Bataille des routes

Tracé de la Via Libica (rouge = voies ferrées déjà construites)
Via Tarentina : 1500 or sont investis dans l'autoroute de la Baie de Tarente, qui va de la Calabre à Lecce, en passant par Tarente, Brindisi.
Via Libica : 2500 or sont investis pour le projet d'autoroute sur le littoral libyen.
Or restant : 250

Les dangers du socialisme

Maurras a été reçu à l'Université de Bologne
Une conférence a été organisée par l'Académie royale italienne à l'Université de Bologne concernant les dangers du socialisme, surtout d'ordre bolchévique. Le Duce lui-même, qui ne cache pourtant pas avoir milité au PSI dans sa jeunesse, a assisté à la conférence, où il a prononcé un discours faisant l'éloge de la jeunesse italienne face aux nombreux étudiants de la plus ancienne université d'Italie, mais s'inquiétant aussi de ce socialisme menaçant qui plane de l'autre côté des Alpes. Il aurait également approché Charles Maurras, invité par l'Académie à participer à la conférence, et ils se seraient entretenus dans une atmosphère relativement chaleureuse, selon la presse nationale.



Dernière édition par Alphius Aquilus le Lun 21 Mai - 21:31, édité 2 fois
avatar
Ῥωμαῖος
Ῥωμαῖος
Messages : 46
Date d'inscription : 03/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic Officiel : 1930

le Lun 21 Mai - 21:23



République Française






Au pays des soviets !




L'appel de l'Est.


« […] Vêtu de vêtements de lin blanc, décoré du drapeau français, guilleret et plein d’ardeurs c’est un Président du Conseil qui se rend en URSS ! Première visite officielle du chef du gouvernement de la République Française, l’évènement rassemble la cohorte des dignitaires soviétiques, avec pour finalité, la rencontre avec l’éminent, le génial, l’indépassable Staline ! ». Les titres volent haut, dont celui de l’Humanité qui met en exergue le jour historique où « monsieur Thorez fait battre à l’unisson les cœurs de deux parties du socialisme ». Et pour cause ! Le camarade Thorez, arrivant par navire, entre dans le port de Leningrad, accueil par les soviétiques à coups de « Hura ! » et de « Vive la France ! », recevant des bouquets de fleurs à en suffoquer, serrant des mains jusqu’à n’en plus compter, il entre au pays des soviets. La joie déborde et les visages en disent beaucoup, la ville de Leningrad est choyée par le régime soviétique et la visite diplomatique menée par Thorez et sa délégation se confondrait presque avec une procession tant la passion déborde. La délégation française emprunte les avenues, atteint la gare et emprunte un train spécial, direction Moscou !

A Moscou, c’est la liesse, circuler dans cette ville mythique est impossible, les hommes et les travaux obstruent tout. Capitale du communisme soviétique, la place vit à l’heure des plans quinquennaux et des ambitions dévorantes de Staline pour le siège de son Etat prolétarien. Mais une fois dans cette impressionnante capitale, c’est la visite enviée du dirigeant soviétique qui attend Thorez. Il rencontre préalablement l’ambassadeur français sur place, consulte ses attachés diplomatiques et militaires, tempère sa propre nervosité et, le cœur palpitant, entre dans le Kremlin. Arrachant à Staline un sourire étincelant, la France ayant reconnu depuis fort longtemps l’URSS, le Président du Conseil s’adresse à Staline en « Camarade ». La rencontre est surprenante, le dirigeant soviétique et ses ministres, généraux et amiraux inclus, subliment les hôtes français par des tables resplendissantes et généreuses, par des mets rares, en refaisant sans le monde, à coup de bonnes blagues et même, chose centrale : des offres commerciales et académiques d’importance. En premier lieu, les soviétiques se montrent favorables à un traité de commerce. La France et l’URSS commerçant par la voie du troc depuis longtemps, l’impératif de l’industrialisation soviétique induit la nécessité d’intensifier les échanges et d’équilibrer le rapport de force : L’URSS pourra commercer librement (avec barrières douanières néanmoins) avec la France, sans passer par le troc et en utilisant le franc (le rouble étant clairement une monnaie de singe pour les pays occidentaux). La France serait libre d’exporter en URSS ses productions automobiles dont le pays à tant besoin, équilibrant du même coup l’intérêt d’un tel accord. L’acquisition de 30 unités de pétrole à 40 l’unité (1200 d’or) est actée. Une coopération scientifique est conclue, les deux pays partageant un groupe (un slot) de recherche commun s’ajoutant à leurs propres moyens de recherche, la droite ligne du culte du progrès ! Enfin, le renforcement des attachés militaires français en URSS et inversement des attachés soviétiques en France doit favoriser un rapprochement et des prises de contact renforcées entre les deux armées.

Après trois semaines de séjour, Thorez repart couvert de discours, de cadeaux et empli de joie. Pourtant, il n’a rien vu de la famine, du travail forcé et de la répression politique, avançant en vase clos, sa connaissance de l’URSS n’avance guère, mais la France sort renforcée : l’URSS se transforme alors en partenaire fréquentable pour la diplomatie Française, reste que les résistances existent et font bloc contre l’idée d’aller plus avant encore vers l’Union Soviétique, surtout du côté Français.


Et en France ?




A l'usine.


La France compte de nombreux chômeurs, pour redresser l’économie nationale point de palabre, « la France ne doit faire qu’une dans la lutte pour l’emploi ! » clame Thorez à la radio, repris dans les journaux il fait la une de l’Humanité, devenu le premier journal de France en terme de ventes. Au début de l’année 1932 le gouvernement Thorez résiste, il fait face aux assauts de la droite et aux critiques internes sur sa difficulté à appliquer le programme commun, en effet remettre au travail près d’un million chômeurs n’est pas une mince affaire. Aussi, la bataille continue ! Proposant lois après lois à l’assemblée, le gouvernement Thorez met en marche une réforme de l’agriculture qui contre attente est saluée par les milieux économiques. Encourageant la réunion des parcelles en coopératives, le gouvernement en diminue à l’extrême l’imposition et accorde au travers de la Banque de France et des banques à qui elle prête (en l’occurrence les crédits agricoles) des prêts avantageux aux exploitations collectives souhaitant s’équiper de machines contemporaines. La modernité étant la clef, la terre de France étant riche et belle, seuls les crédits manquaient et la chute des prix agricoles est enrayée par un prix planché pour les exploitants commerçant leurs excédents. Au total 2000 d’or sont dépensés dans cette réforme. En outre, un voté très serré à l’assemblée à permit de relancer une politique de grands travaux. Si la production automobile est relancée, encore faut-il pouvoir circuler vite et bien en France. Ainsi, des milliers de km d’autoroutes vont s’avancer sur les axes majeurs de la France métropolitaine, de même qu’un crédit automobile est lancé en vue de favoriser l’achat de véhicules manufacturés en France. Au total, 2000 d’or sont dépensés dans ces grands travaux et ces crédits automobiles. L’étude d’une gamme de voitures performantes et à bas prix est mise à l’étude, ces « voitures du peuple » étant l’avenir de l’industrie automobile française.

L’industrie de guerre se développe rapidement et de nouvelles commandes lui sont adressées. Industrie civile et militaire coopèrent pour sortir dix lots d’autochenilles (10x25 = 250), absorbant 10 unités de pétrole soviétique, 10 unités de caoutchouc et 10 unités d’acier. Le bout est d’équiper une division semi-mécanisée au détriment de deux divisions de fusiliers montés (cavalerie) mises en sommeil. Ainsi, 250 half-tracks Citroën équiperont un premier régiment d’infanterie mécanique de 3000 hommes. Deux régiments motorisés (500 camions de transport d’infanterie et 6 000 hommes) formeront l’élément le plus flexible de cette unité. Une artillerie endivisionnée et motorisée et pour partie mécanisée sera déployée dans cette unité dès la seconde partie de l’année 1932, de même qu’un effectif de 1000 camions logistiques et des équipements de soutien (3 lots). L’enjeu est de constituer, à terme, des forces d’accompagnement dédiées aux percées, mais en l’état actuel c’est un prototype dont l’avenir et l’existence est largement compromis. Le colonel De Gaulle est muté temporairement à la tête du premier régiment mécanisé de l’armée française. De plus, une nouvelle classe de cuirassé rapide (croiseur de bataille) est mise en recherche.

Au niveau de l’Etat major, la situation parait complexe et à bien des égards s’accommodent mal du gouvernement Thorez. Conscient du pouvoir de l’armée, le gouvernement entame un rapprochement avec cette dernière en ouvrant son cercle aux Polytechniciens, avant-garde de la pensée du planisme en France et assez à gauche, et moindrement des Saint-Cyriens, plus conservateurs, voir traditionnalistes. L’armée française récupère quelques honneurs et quelques muscles, en premier lieu l’effectif « indigène » est réduit à 20% des effectifs militaires (au lieu de 33%) et, dans le cadre d’une restauration de la force vive des divisions de l’armée, point d’orgue de la faiblesse des forces françaises, le service militaire repasse à 18 mois au lieu de 12 (réforme de 1928), comblant partiellement les classes creuses et offrant à l’armée un terreau plus important pour recruter ses professionnels. Par ailleurs, le retour à une certaine forme de méritocratie, traditionnelle de l’armée républicaine. Le principe clef repose sur la formation alternée des sous officiers et officiers du rang afin de sélectionner au mérite et rapidement de jeunes hommes ambitionnant de servir le pays. L’armée vieillit et n’attire plus, elle ne trouve ni volontaires ni avenir en son propre sein, cette réforme s’impose d’elle-même et conjugué au rappel de 2000 officiers licenciés pour motifs « politiques » (5000) c’est un retour de nombreux contestataires de l’école Pétain qui réapparaissent, tributaires du gouvernement de coalition en place, sous l’égide de Thorez.


Affaires Européennes


Le gouvernement français invite le Royaume-Uni, l’Italie et l’Allemagne à une conférence afin de se pencher sur la renégociation éventuelle de la dette de guerre allemande.


Affaires Balkaniques


Une conférence peut avoir lieu successivement à un retrait militaire définitif des détroits et observé par nos Etats. Une fois cela fait, la conférence pourra s’ouvrir, à Paris. Le Royaume Uni doit y participer, en toute logique.

avatar
Imperator
Imperator
Messages : 134
Date d'inscription : 10/10/2017
Age : 19
Localisation : Palais Impérial
Voir le profil de l'utilisateurhttp://quemque-suam-patriam.forumactif.com

Re: Topic Officiel : 1930

le Lun 21 Mai - 22:23
Réponse du Yémen à l'Arabie Saoudite



« Qui est ce Bédouin qui vient contester les neuf cents ans de règne de ma famille ? » -Yahya Muhammad Hamid ed-Din, Roi du Yémen


Le Roi du Yémen a très mal pris la proposition du Roi d'Arabie Saoudite qu'il juge immature et outrageant et a même décidé de jeter en prison la délégation saoudienne qui était arrivée à Sanaa, capitale yéménite. Pour le roi Yahya, le message est bien clair, les anciens zaydites du Yémen n'ont pas à se laisser marcher dessus par les sunnites saoudiens débarquant de nulle part.
Le Yémen aurait déjà commencé à mobiliser et à chercher de l'aide au près des États les plus proches de chez lui, notamment le Royaume-Uni et l'Italie, mais aussi dans une moindre mesure au sultan d'Oman, qui partage aussi un ressentiment certain vis-à-vis des Saoud.
avatar
Baron
Baron
Messages : 72
Date d'inscription : 03/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic Officiel : 1930

le Lun 21 Mai - 22:39
ÉVÉNEMENTS

Janvier-Juillet 1932

Espagne


Couverture de l’almanach du magazine satirique La Traca de 1932, approuvant la Constitution de 1931 qui a proclamé l’État laïque.

Début 1932, l'Espagne est secouée par les troubles, le 20 Décembre de l'année dernière, déjà, les événements de Castilblanco où quatre gardes civils étaient lynchés à mort par des paysans se terminait par les félicitations des journaux d'extrême-gauche saluant les actions courageuses des paysans. Mais dans le même temps, le gouvernement socialiste jouait sur deux tableaux : Le ministre de l'intérieur assistait aux funérailles des quatre gardes. La tension occasionnée par les incidents influença également les événements d'Arnedo survenus quelques jours plus tard dans des circonstances similaires et qui se soldèrent par plusieurs morts, côté civil cette fois.

Dans la foulée, les réformes arrivent : L’Espagne est laïcisée, le divorce est légalisé, les croix des cimetières, des écoles et des édifices publics sont supprimés, les processions interdites. Il y a aussi la création d’une école gratuite (44 % des espagnols sont analphabètes), mais qui souffre du manque de budget et de maîtres (les religieux étant interdits d’enseignement). Une réforme de l'armée est également lancée (mise en retraite des monarchistes et des carlistes).

La révolte anarcho-syndicaliste libertaire de l'Alt Llobregat est déclaré dans les mines catalanes du Figols où les anarchistes proclament le communisme libertaire.

Une fois la grève révolutionnaire déclarée, le mouvement se propage vers d'autres localités minières comme Balsareny, Sallent, Cardona et Súria, où les grévistes sont maîtres de la situation. La répression de l'Etat fut féroce et atteignit jusqu'au révolutionnaire Buenaventura Durruti. L'anarchosyndicaliste de la CNT Juan García Oliver qualifie l'expérience de "gymnastique révolutionnaire". Quant à Jaime Balius, impressionné par cette révolte, il adhère à l'anarchosyndicalisme.

Face à cette anarchie et ces troubles, le général le plus populaire d'Espagne, José Sanjurjo, décide de lancer à Séville un pronunciamiento. Il clarifie ses intentions peu avant les faits :

« Nous servirons loyalement le Gouvernement actuel, mais si les pressions de la gauche conduisent l'Espagne à l'anarchie, nous assumerons rapidement nos responsabilités pour rétablir l'ordre. »

— Revue Hebdomadaire, 9 avril 1932

En juillet 1932, Sanjurjo, prétextant une inspection générale de ses douaniers, organise dans tout le pays des réunions avec les conspirateurs de tous bords (monarchistes menés par Barrera, républicains de droite menés par Manuel Goded, carlistes et autres mécontents) afin de s'assurer de leur soutien respectif.

Le 8 août, Sanjurjo rencontre les monarchistes à Madrid et ils fixent la date du pronunciamento au 10 août, Barrera devant se soulever à Madrid et Sanjurjo à Séville. Mais le gouvernement est sur ses gardes et n'a pas grand mal à contrer les insurgés madrilènes (des monarchistes et des officiers de l'armée mis en retraite anticipée par les réformes d'Azaña), qui tentent de prendre le ministère de la Guerre. Si le prestige indiscutable de Sanjurjo entraîne le succès immédiat de l'opération en Andalousie, où elle obtient le ralliement des troupes de Jerez de la Frontera et de Séville, l'absence de soutien effectif dans le reste du pays, notamment de la garde civile, et une grève générale lancée par les ouvriers sévillans font échouer le soulèvement. Sanjurjo tente ensuite de fuir au Portugal mais il est arrêté à Huelva.

Environ deux-cents participants au pronunciamiento sont jugés, et la plupart sont condamnés à des peines de prison et à l'exil, ou relaxés faute de preuves. Seul Sanjurjo est condamné à mort mais sa peine est commuée en prison à vie puis en exil au Portugal.
Contenu sponsorisé

Re: Topic Officiel : 1930

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum