Partagez
Aller en bas
avatar
Baron
Baron
Messages : 14
Date d'inscription : 24/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic Officiel : 1930

le Mer 30 Mai - 23:16
ROYAUME DE HONGRIE




LA RENAISSANCE HONGROISE. LA COURONNE DE SAINT ÉTIENNE.
En un an le royaume hongrois a mis à honneur la sublime réussite de son inspiration nationale. 1934-1935 sera connu comme l'année d'or.
Celle où la moitié de la Transylvanie, la Slovaquie du Sud et ses carpattes, la Slavonie et la Voïvodine ont étaient gagnés.

À la diète hongroise le débat se répand sur le sort réservé à ses nouvelles terres. Mais l'Amiral Horty a depuis le début annoncé à son gouvernement des lignes très clairs sur son projet. Un projet qui postule l'anexion pure et simple des territoires tchecoslovaques et de la Transylvanie.
Mais ensuite le rétablissement glorieux des pays de la couronne de Saint Étienne avec les territoires restants.

Pour celà la Hongrie a fait le voeux du respect des ethnies et de  l'aristocratie local pour l'avènement de deux nouveaux royaumes. Faisant ainsi de Budapest la capital d'une fédération de 3 royaumes unies par la couronne de Saint Etienne: la Hongrie, la Slavonie et la Voïvodine. Ce changement institutionnel a était le moment venu pour faire voter une nouvelle constitution. La constitution de Saint Étienne établissant l'organisation de ce triple royaume après le retour de ces terres à leurs maitres légitimes les hongrois.



LA CONSTITUTION DE LA COURONNE DE SAINT ÉTIENNE. :


" La couronne de Saint Étienne est la couronne commune à trois royaumes qui forment un même état. Une fédération royale dirigée par l'unique roi de Hongrie, de Slavonie et de Voïvodine. "



Tout d'abord le royaume de Slavonie héritier du royaume de Croatie-Slavonie.

:d) La Consitution impose à la Slavonie une diète ( un Parlement ) monocamérale composé de 85 députés.   30 députés de droit issus de l'aristocratie locale. 25 représentants hongrois. Et 30 élus.
:d) À la tête de l'exécutif un ban ( vice roi ) est nommé par le roi de Hongrie qui peut le remplacer à sa guise. Il est responsable devant la diète de  dont il applique la politique voté.
:d) Le ban de Slavonie ne dispose pas de pouvoir militaire. L'armée local répond du roi et de l'état major hongrois directement.
:d) Le royaume est totalement dépendant de la Hongrie sur les affaires étrangères.








Ensuite le royaume de Voïvodine, ancienne terre de l'Empire Austro-hongrois.

:d) Une diéte qui gère la politique intérieur, est crée. Composée de 55 députés. 15 représentants hongrois. 20 représentants de l'aristocratie local et 20 élus.
:d) Un ban est aussi élu par le roi de Hongrie et est responsable devant diète local dont il applique la politique.
:d) L'armée local répond du ban de Voïvodine qui a donc un pouvoir militaire contrairement à son voidin. Elle répond à plus haute mesure, du roi et de l'état major hongrois.
:d) Le royaume est totalement dépendant de la Hongrie sur les affaires étrangères.



Enfin le Royaume de Hongrie.

:d) Son monarque  est consacré par le couronne de Saint Étienne. Le roi hongrois est ainsi le roi commun aux trois pays de Saint Étienne.
:d)  La politique militaire et extérieur de la fédération relève exclusivement du roi hongrois. Tout comme la politique extérieur. Les ministères hongrois des armées et de la diplomatie sont communs aux trois pays de la fédération royale.
:d) Le roi est le chef suprême de toute les armées de la fédération royal.

:d) Législatif. La diète hongroise restera composée de deux chambres. Une chambre haute qui regroupe les élus de droits de l'aristocratie.
Une chambre basse qui regroupe les élus issus d'un scrutin populaire. Un scrutin essentiellement masculin et censitaire.

:d) Le roi peut: -dissoudre la diète de n'importe quelle pays de sa couronne.
-Nommer ses ministres sans l'accord de la diète.
-Installer la dictature constitutionnelle en cas de grave crise national.
-Nommer et limoger les bans ( vice rois ) sans limite.

:d) En conclusion. :g) La fédération est dirigée par un homme fort, le roi de Hongrie. Les trois pays la composant reposent sur une société hiérarchisée digne des anciens régimes. Comme en témoigne la place donné à l'aristocratie dans les diètes, en plus de son influence extra parlementaire.



Les choix de Miklos Horty.



En tant que régent de Hongrie. L'amiral Miklos Horty devient de fait aussi régent du royaume de Slavonie et de Voïvodine. C'est donc à lui et à son gouvernement de mener l'organisation de la fédération royale.

Le royaume Voïvodine et de Slavonie




Politique.
_Et c'est evidement le choix de la tolérance des identités, la tolérance des différences, qui sera à l'honneur dans ces deux pays. Sans ça la fédération n'aurai pas lieu d'être. Aucune politique de magyarisation forcée n'aura lieu.

_En Voïvodine le ban ( vice roi ) nommé par l'amiral Horty pour diriger la race serbe avec fidélité,  est un baron hongrois de la région, Pëter Gûlacsi.

_En Slavonie c'est l'ancien ban de Croatie-Slavonie qui est re nommé à la même fonction. Le croate Antun Mihalovic.

Militaire.
_2 nouveaux corps d'armée seront crées par les bans. le corp militaire de Voïvodine de 7000 hommes. Et le corp de Slavonie, 10 000 hommes.

_Des quotas de recrutement seront mis en place pour que l'armée soit multi ethnique selon l'adage qui pense qu'il faut diviser poir mieux régner. Une armée divisé en plusieurs peuples est en effet plus docile.

_La langue commune de l'armée sera le hongrois. Les aristocrates qui voudront donc y faire carrière devront apprendre la langue d'eux même. L'armée est donc symbolique de la magyarisation volontaire. Toute les troupes devront apprendre les bases du hongrois.

Autres Faits Politiques.

_Le parti communiste est interdit dans tout les états de la fédération royale ainsi que la franc-maçonnerie.
avatar
Baron
Baron
Messages : 15
Date d'inscription : 14/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic Officiel : 1930

le Jeu 31 Mai - 0:38
Etats Unis du Brésil




Investissements dans les ressources naturels :

Suite a la vente de 25 caoutchouc à l'URSS pour 3 000 Gold le tresours Brésilien est desormais de 10 350 Gold.

Ainsi vont être investit : 2 000 Gold dans le caoutchouc,  2 000 Gold dans l'acier et 2 000 Gold dans le chrome.

1 000 Gold vont aussi être investit par l'état dans la conception d'un nouveau type de chasseur léger inspiré des modèles Japonais, c'est à dire moins résistant mais beaucoup plus maniable que la moyenne


De plus une usine militaire supplémentaires va être construite pour 3 000 Gold





je suis crevé flemme de faire de longs postes
avatar
Le Teuton Fou
Le Teuton Fou
Messages : 136
Date d'inscription : 11/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic Officiel : 1930

le Jeu 31 Mai - 3:31
Simulations


Pologne
Retrait

Quatre mois après l'annexion de Dantzig, la Pologne décide de faire marche arrière et de retourner au Statut quo, plusieurs observateurs internationaux pensent que cela est du à une pression allemande alors qu'à l'intérieur le président Polonais, connu pour sa germanophobie échappe de peu à une tentative d'assassinat d'indépendantistes slovaques.
Malgré cela sa popularité est en chute libre alors que des partis plus à droites, mais opposés à l'Allemagne commencent à faire parleur d'eux avec le soutien d'autres pays.

Suède
Réponse à l'Allemagne
Nous acceptons la vente
Baron
Baron
Messages : 12
Date d'inscription : 16/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic Officiel : 1930

le Jeu 31 Mai - 3:45
Royaume d'Egypte
1527633168-110px-flag-of-egypt-1922-1958-svg2.png - envoi d'image avec NoelShack

Accord Anglo-Egyptien

Le roi se dit satisfait de l'accord conclu avec le royaume-uni, en effet cet un grand pas pour l'indépendance de l'egypte. Cependant le roi réclame toujours le rattachement entre l'Egypte et le Soudan.

Economie

Le roi continue de moderniser le pays et construit a nouveau des routes 2000 or investis dedans (le pays gagne désormais 3050/tour)

Or et ressources restantes

450 or restant
22 pétroles restant
avatar
Baron
Baron
Messages : 72
Date d'inscription : 03/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic Officiel : 1930

le Jeu 31 Mai - 13:29
Reich allemand
Deutsches Reich



La nouvelle Allemagne



"Mes frères, la nouvelle Allemagne est là, pour vous servir, pour NOUS servir ! Trois hurrah pour la nouvelle Allemagne, puisse-t-elle vivre un millénaire encore !" - Alexander Joachim von Heyneker.

Derrière l'enthousiasme de von Heyneker, ce sont des lois raciales qui sont passées en Allemagne, surnommées lois de Nuremberg car ratifiée à l'issu du congrès, deux textes de lois ont donc été votés :

La première loi sur la citoyenneté du Reich : Ne comportant que trois articles, la loi sur la citoyenneté du Reich (Reichsbürgergesetz) dispose en son article 2, §1, qu'« un citoyen du Reich est uniquement une personne de sang allemand ou apparenté et qui, à travers son comportement, montre qu'elle est à la fois désireuse et capable de servir loyalement le peuple allemand et le Reich » ; au §3, elle précise que seuls les citoyens du Reich jouissent de la totalité des droits politiques. « Tous les autres, les Juifs surtout mais aussi tout opposant potentiel au régime et même ceux qui s'en distanciaient tacitement par leur manque d'enthousiasme pour sa politique, étaient relégués au rang de « ressortissants de l'État ». Tout en n'ayant aucun droit politique, ils demeuraient les « obligés » du Reich».

La seconde loi sur la protection du sang et l'honneur allemand : Structurée en 7 articles, la loi sur la protection du sang et de l'honneur allemand (Gesetz zum Schutze des deutschen Blutes und der deutschen Ehre) établit une série d'interdictions imposées aux Juifs, le terme étant utilisé dans le corps du texte mais sans être défini. L'article 1 interdit les mariages entre Juifs et citoyens de sang allemand ou apparenté ; de tels mariages sont réputés nuls, même s'ils ont été conclus à l'étranger et la procédure d'annulation doit être initiée par le Ministère public ; les relations sexuelles extraconjugales (fornication) sont également prohibées, via l'article 2. Il est également interdit aux Juifs d'avoir des employées de maison de sang allemand ou apparenté âgées de moins de 45 ans (article 3). Ils ne peuvent arborer le drapeau du Reich, mais sont autorisés à arborer les couleurs juives, ce droit étant garanti par l'État (article 4).

L'article 5 de la loi établit les peines frappant la violation des dispositions des articles 1 à 4. L'article 6 détermine les modalités d'exécution du dispositif, qui peuvent être prises par le ministre de l'Intérieur, en accord avec l'adjoint du Führer (Rudolf Hess) et le ministre de la Justice. L'article 7 fixe l'entrée en vigueur de la loi au jour de sa promulgation, à l'exception de l'article 3, qui ne devient effectif que le 1er janvier 1936.

L'interdiction du mariage et des relations extraconjugales entre Juifs et citoyens de sang allemand ou apparentés concrétise juridiquement la volonté exprimée par les nazis, en 1930, de faire de la « trahison de la race » (Rassenverrat) un délit passible d'emprisonnement, voire de la peine de mort, volonté reprise, notamment par Roland Freisler, sous-secrétaire d'État à la Justice de Prusse, dans un mémorandum de septembre 1933. Elle légitime l'attitude de fonctionnaires, qui sans aucune base légale spécifique, refusent depuis l'entrée en vigueur de la loi sur la restauration de la fonction publique, de célébrer des unions entre des Juifs et des individus de sang allemand, au nom des « principes nationaux généraux ». Elle conforte également la position de juristes nazis selon lesquels l'origine juive d'un conjoint, si elle est ignorée au moment du mariage, constitue un motif d'annulation de celui-ci, sur la base de l'article 1333 du Code civil. Ce troisième texte « était sans doute le plus important, car ce fut grâce à lui que les nazis purent s'immiscer dans la vie privée des citoyens allemands ».

Il y a aussi la mise en place du certificat de germanité délivré à tous les allemands, indispensables pour toutes les carabistouilles administratives quotidiennes, comme par exemple avoir sa licence d'arme à feu.

-

En parallèle, de nouvelles lois sont également ratifiées : Service militaire obligatoire de deux ans pour tous les citoyens du Reich à dix-huit ans, les Juifs et autres non-aryens sont exemptés.
Il y a aussi la préparation des Jeux Olympiques de Berlin de 1936, nos athlètes sont entraînés de sorte à briller devant le monde entier, et montrer la supériorité des Herrenvolk sur les autres races.

Pacification de la Bohême-Moravie


Il n'y a pas de paix qui puisse tenir avec nos opposants. En parallèle aux lois raciales votées par le Reichstag, les bohémiens sont expulsés des Sudètes, direction la Bohême. Les restes de l'armée tchécoslovaque ayant décidé de mener une rébellion, nous les détruisons dans l’œuf en déployant nos 24 divisions commandées par Heinrich Himmler, ils sont chargés d'arrêter chaque opposant tchèque, en Bohême ou en Moravie, 300 or sont alloués à la construction de trois camps de concentrations supplémentaires. Adolf Hitler prévient Himmler : Il faut que les protectorats soient Judenfrei d'ici la fin de l'année 1936, la pacification doit être terminée d'ici la fin de l'année également, pour pouvoir baisser les effectifs présent dans cette région et les réaffecter dans un endroit où on en a le plus besoin.

Un processus de germanisation organisée par l'Association pour la colonisation de l'espace vitale germanique dirigée par von Heyneker, est également appliqué avec l'aval d'Hitler, des milliers de familles allemands iront s'installer en Moravie. Les moraves, eux, seront soit déplacés en Bohême, soit internés dans des camps de concentrations (les raisons ne manquent pas), les hommes moraves célibataires iront faire le service ouvrier obligatoire (voir plus bas) en Allemagne, à leur retour nous leur donnerons une maison ou un appartement en Bohême.

Affaires économiques



Hitler présente le Vierjahresplan au peuple, destiné à redonner à l'Allemagne toute sa grandeur, ce plan de quatre ans sera censé donner à l'Allemagne 250 lignes de productions civiles en plus et 75 lignes de productions militaires (avec 15 usines) dans une nouvelle région industrielle : la Saxe et la Bavière. Les deux lieux sont loin des frontière et pourront soutenir un possible effort de guerre si l'Allemagne venait à être agressée comme en 1933. Pour les usines civiles, Adolf Hitler présente à la presse la Volkswagen, « une voiture du peuple » conçue par Ferdinand Porsche. Une chaîne de production chargée de la fabriquer sera construite en Saxe.

Le Reichsautobahn-projekt continue également mais aucun financement pour ce tour, nous avons besoin de tout notre argent pour financer le Vierjahresplan et l'achever d'ici 1940. L'investissement dans l'agriculture semble porter ses fruits, le prix du blé stagne et nos stocks s'agrandissent, ainsi, l'auto-suffisance sera bientôt là.

Affaires étrangères

- Nous acceptons la présence de la Roumanie dans l'Axe européen, Ion Antonescu est reçu à Berlin pour un dîner avec le Führer, après avoir parlé des affaires européennes ces derniers ont fait une conférence de presse commune où ils ont souligné l'entente cordiale qui régnait entre les deux pays. Un accord commercial de 100 unités de pétroles contre des Panzer I (x50) a été signé.

- Après la rétractation de la Pologne à Dantzig, un nouveau référendum est organisée, l'unification gagne cette fois-ci à plus de 90%, ainsi, les troupes allemandes pénètrent Dantzig qui devient le Reichsgau-Dantzig

- Nous félicitions le nouveau gouvernement français pour sa prise de pouvoir et son rétablissement de l'ordre et lui proposons un pacte de non-agression à elle ainsi que la Belgique.

- Nous annonçons l'achat de 200 tungstènes à la Suède pour le modique prix de 4 000 or.

Production allemande, économie & recherche technologique pour l'année 1936

avatar
Baron
Baron
Messages : 72
Date d'inscription : 03/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic Officiel : 1930

le Jeu 31 Mai - 14:28
ÉVÉNEMENTS

Janvier-Avril 1936

Espagne


Affiche de propagande du CNT.

Après la dissolution des Cortes et la convocation d'élections générales, c'est la victoire du Frente Popular (PCE, PSOE, Gauche républicaine, Union républicaine, Esquerra), ainsi que la CNT ayant levé ses consignes d’abstention.  Franco propose au Premier ministre Portela Valladares d’effectuer un « coup d’État préventif » ; mais ce dernier refuse et démissionne deux jours plus tard, laissant sa place au leader tout désigné du Frente Populaire, le républicain de gauche Manuel Azaña.

C'est le début d’une vague de violences libertaires, d’occupation de terres, de saccages et incendie d’églises. De février à mai, 269 espagnols sont victimes d’attentats de tous bords (45 pour l’année 1935). Les partis ouvriers se reconstituent autour du PCE (qui atteint les 100 000 adhérents en quelques mois). La CEDA se disloque et de nombreux militants rejoignent la Phalange.

Irak


Bakr Sidqi.

Après l'indépendance du Royaume d'Irak, peu après la Première Guerre mondiale, le roi Fayçal I le nomme général. Il a passé beaucoup de temps à réprimer des révoltes tribales assyriennes au début des années 1930. En août 1933, Sidqi conduit l'armée irakienne dans le nord du pays pour écraser une révolte menée par des séparatistes assyriens, dans la ville de Shemail, près de Mossoul. Près de 5000 civils assyriens ont trouvé la mort pendant les combats.

En février 1936, pendant le règne du jeune roi Ghazi Ier, Sidqi commande l'armée irakienne. C'est ainsi qu'avec des amis conservateurs, opposé aux réformes démocratiques, il procède à un coup d'État, en dirigeant une attaque surprise sur Bagdad renversant le premier ministre Yassin al-Hachimi. Il remplace Hachimi par Hikmat Suleyman. C'est probablement le premier coup d'État moderne qu'a connu le monde arabe. Après ce coup d'état, il est le dirigeant de facto de l'Irak. Nu’ri Sa’id parvient donc à s’enfuir. Rachid Ali et Yasin al-Hashimi sont exilés. Un gouvernement est formé autour d’Hikmat Sulayman, chef de l’ancienne opposition socialiste avec un programme de lutte contre la corruption, de renforcement de l’armée, de développement de l’enseignement, d’établissement de monopoles économiques, d’augmentation des impôts sur le revenu et l’héritage et la mise en place d’une législation sociale. Il se heurte à la classe dirigeante des grands propriétaires terriens qui exercent des pressions sur le pouvoir. Les idées sociales de son ami Hikmat Suleyman se heurte alors à l'opposition des propriétaires terriens irakiens, la seule mesure sociale votée et appliquée est la réglementation des conditions et des horaires de travail en Irak.

En opposition à ce coup d'état, des tribaux chiites du sud de l'Irak provoquent des émeutes et chassent l'armée de leurs villages, dirigée par Khashif al-Ghita et Abd al-Walid al-Hajj Sikkar, les chiites comptent bien faire valoir leurs droits, de gré ou de force, et engagent les troupes irakiennes partout dans le sud de l'Irak. Après un petit mois d'agitation, les troupes de Sidqi rétablissent l'ordre, on dénombre plusieurs centaines de morts dans les deux camps et deux avions abattus par les rebelles, les chefs des rebelles sont pendus.

Avec l'acheminement de 200 000 troupes de la Couronne en Irak, les nationalistes irakiens se rassemblent derrière Sidqi qui ne met pas longtemps avant de réagir : Les principales bases britanniques sont assiégés par les maigres forces irakiennes, maigres mais bénéficiant d'un important soutien populaire. Sidqi remet un ultimatum à l'ambassadeur britannique : Les troupes de la Grande-Bretagne doivent quitter le pays, excepté ceux des bases de Bagdad et Falloujah, comme convenu dans le traité de 1930. Une guerre entre l'Irak et la Grande-Bretagne ne ferait qu'allumer un incendie dans une région déjà manifestement instable.

Mandat du Levant


Grève générale en Syrie.

La grève générale est décrétée à Damas par le Bloc national. Le pays est paralysé pendant 36 jours. La France impose la loi martiale et procède à de nombreuses arrestations, mais doit céder en février. Elle renvoie le gouvernement Taj al-Din, libère les prisonniers et ouvre des négociations avec le Bloc national. Le 1er mars, le Haut-Commissaire Damien de Martel s’engage à rétablir la vie constitutionnelle, à favoriser l’unité de la Syrie et à conclure un traité analogue au traité britanno-iraquien de 1930.

La grève générale débouche rapidement sur une crise gouvernementale : Démission du gouvernement Taj al-Din. Un nouveau gouvernement est constitué le 24 Janvier par Ata al-Ayoubi, du Bloc national. Le Bloc national se dote d’une organisation de jeunesse nationaliste, les « chemises d’acier », à la suite de ces grèves.

Dans la foulée, le Liban ouvre aussi des négociations avec les français pour un traité sur l'indépendance, sur le modèle irakien également.

Crise en Palestine mandataire


La police coloniale britannique rétablit l'ordre dans une rue de Jaffa.

Après l'assassinat de plusieurs Juifs à Hébron par des locaux arabes, la situation est explosive en Palestine mandataire. N'ayant encore moins confiance en la Grande-Bretagne qui a envahit l'Arabie pour défaire une rébellion nationaliste il y a maintenant quelques années, les arabes décident de prendre les armes contre l'occupant britannique et les colons juifs venant de toute part, réclamant une terre qui n'est manifestement pas la sienne. Des ouvriers agricoles tuent neuf Juifs et en blessent une soixantaine dans la région de Jaffa. L’état d’urgence est proclamé par les autorités britanniques. Les violences se poursuivent dans tout le pays

Un comité national formé à Naplouse appelle à une grève générale pour exiger l’arrêt de l’immigration juive et des transferts fonciers. La grève des Arabes, spontanée et populaire est déclenchée dans toute la Palestine, que les partis décident de soutenir. Des comités nationaux sont organisés dans toutes les villes principales pour organiser la contestation. Tous les partis nationalistes arabes se rassemblent dans une vaste coalition, le comité suprême arabe, réunis sous la présidence du mufti Haj Amin al-Husseini, connu notamment pour ses affinités fascistes.[

Les revendications palestiniennes sont simples : L'arrêt du processus de colonisation par les Juifs, l'arrêt des transferts de propriété, l'abolition de l'impôt foncier, la création d'un corps législatif palestinien comme en Syrie ou au Liban français et l'organisation d'élections libres.

Grèce


Une mère pleure son fils mort dans des émeutes à Salonique, les manifestations continuent.

Après des tensions explosives en Grèce à la veille d'élections, et après un coup d'état raté par des officiers vénizélistes, les élection législatives en Grèce se passent ; les coalitions monarchistes et vénizélistes se partagent les sièges (143 et 142 sièges sur 300). Le Front populaire conduit par le KKE est en position d’arbitrage avec 15 députés, qui soutiennent le parti libéral à partir du 19 février. C'est un arrêt temporaire des tensions grâce à la tenu de ces élections, un bain de sang a probablement été évité.



Dernière édition par Sparasvda le Jeu 31 Mai - 15:16, édité 1 fois
avatar
Professeur Rouge
Professeur Rouge
Messages : 16
Date d'inscription : 11/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic Officiel : 1930

le Jeu 31 Mai - 14:37
Soïouz Sovietskikh Sotsialistitcheskikh Riespoublik



Le RP viendra ce soir

---


"Chaque cuisinière doit apprendre à gérer l'État" Vladimir Illitch Oulianov, dit Lénine


    Ressources
  • 1045 unités de pétrole  + 190 = 1235 - 96 - 120 = 1019
  • 679 unités d'aluminium + 135 = 814 - 63 = 751
  • 2202 unités d'acier + 455 =  2657 - 340 = 2317
  • 2052 unités de chrome + 368 = 2420 - 100 = 2320
  • 305 unités de tungstène + 67 = 372 - 20 = 352
  • 25 unités de caoutchouc = 25 - 17 = 8


    Or
  • Or total :  21 600 - 21 000 = 600
  • Or/tour :  10 300


  • Infrastructure
  • 45 usines civiles
  • 44 usines militaires
  • 7 chantiers navals


  • Constructions, investissements, etc
  • 1 usines militaire (3000)
  • 1 usine civile (3000)
  • Recherche dans l'aviation (12000)
  • Armement léger  (x200 000) : 40 acier
  • Armement lourd (x200 000) : 80 acier
  • Matériel de soutien (x100 000) : 20 aluminium, 40 acier
  • Artillerie (x1000) : 20 tungstène, 40 acier
  • Char léger (x100) : 20 pétrole, 40 acier
  • Char moyen (x100) : 20 pétrole, 40 acier, 40 chrome
  • Char lourd (x40) : 40 pétrole, 60 acier, 60 chrome
  • Chasseur léger (x50) : 5 pétrole, 10 aluminium, 5 caoutchouc
  • Chasseur lourd (x50) :  5 pétrole, 15 aluminium, 5 caoutchouc
  • Bombardier tactique (x50) : 5 pétrole, 15 aluminium, 5 caoutchouc
  • Bombardier stratégique (x10) : 1 pétrole, 3 aluminium, 2 caoutchouc

avatar
Saint-Empereur
Saint-Empereur
Messages : 121
Date d'inscription : 10/10/2017
Age : 19
Localisation : Palais Impérial
Voir le profil de l'utilisateurhttp://quemque-suam-patriam.forumactif.com

Re: Topic Officiel : 1930

le Jeu 31 Mai - 16:22
REPUBBLICA SOCIALE D'ITALIA



Recherches technologiques :

Les recherches suivantes ont été achevées cette année :
ACA-88/36 :
Arma Contraerea 88mm modello 1936:
Il s'agit d'une nouvelle classe de canons de DCA innovants qui possèdent une cadence de tir plus élevée que la DCA moyenne (environ 20 coups par minutes), et une puissance de feu importante. Des variantes équiperont les bataillons et brigades d'artillerie, mais aussi les navires ainsi que les lignes défensives, notamment la Ligne De Sanctis et la Ligne Barbelée à la frontière égyptienne.
3000 canons vont être produits. 1500 seront alloués à la Ligne De Sanctis, 300 à la Ligne Barbelée, et le reste sera partagé entre la marine et l'armée.

Type : Canon multi-rôle (utilisation primaire pour la défense contre les avions)
Fabricant : Ansaldo
Portée maximale : 15km
Cadence de tir : 15-20 coups par minute
Calibre : 88mm

3000 canons produits pour 200 aciers

O75/18-M36 :
Obice da 75/18 modello 1936:
Sevomente M36:
Obusier de campagne innovante destinée à équiper l'armée. Une variante automoteur (aussi équipée d'une mitrailleuse) a également été conçue pour les soutiens dans les brigades d'infanterie ainsi que pour équiper les brigades d'artillerie.

Type : Obusier de campagne
Fabricant : Ansaldo
Portée maximale : 9.5km
Munitions : obus de 6.5kg
Cadence de tir : 10 coups par minute

500 obusiers produits pour 10 tungstène et 20 aciers.
100 Sevomente produits pour 10 pétrole, 10 tungstène et 30 aciers.


Beretta AG36 :
Beretta Armaguerra 1936 (cimer Vlad pour le dessin):
Le Beretta AG36 est l'héritier du Carcano. Futur fusil standard de l'armée italienne, il a la particularité d'être semi-automatique. Se rechargeant par en bas comme un pistolet-mitrailleur, il peut recevoir des chargeurs de 8 à 20 balles. Toutefois, le chargeur standard fera 8 balles. Peu onéreux à produire, il est également bien précis pour un fusil semi-automatique. Le Carcano sera toutefois conservé pour les tireurs d'élite, domaine dans lequel ce dernier excelle. (il est également possible de les équiper de baïonnettes)

Type : fusil semi-automatique
Munitions : 7.60 x 62 mm Armaguerra
Fabricant : Beretta
Masse non chargé : 4.7kg
Mode d'action : emprunt de gaz, culasse rotative
Cadence de tir : 40 coups par minute
Capacité : 8, 15 ou 20 cartouches
Portée : 400m (pratique), 1600m (maximale)

500 000 fusils sont commandés pour 100 aciers.

Nouvelles recherches :
-Cuirassés classe Littorio
-Savoia-Marchetti Sparviero
-Pistolet-mitrailleur Beretta

(Dates à estimer)
avatar
Baron
Baron
Messages : 9
Date d'inscription : 20/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic Officiel : 1930

le Jeu 31 Mai - 17:11
Seconde République Espagnole


(Mai - fin août 1935 )

Mouvements économiques et militaires de l'Espagne.

Ressources à disposition :
- 7.400 ors ( +3200 gain par tour  ; - 2000 routes madrid-salamanque. )
- 180 aciers; 24 aluminium et 10 pétroles. ( +70 aciers;  +8 aluminium; +10 pétroles. -  28 aciers armement léger.)

À droite toute ! 

Un changement de situation au sein du gouvernement Espagnole en ce milieu d'année eut lieu, le gouvernement du pays toujours sous la présidence d'Alejandro Lerroux changé de majorité, le parti d'extrême droite, antirépublicain CEDA ( Confédération espagnole des droites autonomes) et alors le Parti majoritaire du gouvernement avec son président José María Gil-Robles à la tête du ministère de la guerre. Sa direction du ministère de la guerre est tout sauf invisible.
De nombreux changements sont fait dans l'état-major en commençant par le retrait des Hommes fidèles à Manuel Azaña, il fait alors entrer des généraux connus pour leur hostilité à la république au sein de l'état-major et nomme ainsi le général Francisco Franco, le fameux général ayant maté la révolte des Asturies, est ordonné comme chef de l'état-major, le général Émilio Mola, lui connu pour ses positions contre la seconde république, reprenant alors son service actif dans l'armée est nommé comme général des forces armées du protectorat espagnol au Maroc, d'hommes sont aussi promus et sont envoyés au plus près d'autres chefs militaires.
Le nouveau ministre dans un discours prononcé au public, annonce qu'il « n'entend pas s'arrêter à un changement de tête, des chefs militaires, mais entend aussi entamer des réformes qui rendront plus de libertés dans les choix des militaires et rompre ce qui a été abolis par le précédent gouvernement. »



Le ministre à la Guerre en compagnie de différent généraux de l'armée Espagnole.


M. Marraco nouveau ministre aux travaux publics, entend lui aussi s'occuper pleinement des routes espagnoles, qui sont de « plus en plus fréquentées », selon lui, il annonce alors que le gouvernement compte investir pleinement dans la construction d'une route à voyage direct entre la Capitale et Salamanque comptant ayant une « architecture impressionnante et la plus vieille université d'Europe », le ministre en profite pour dire que « ce n'est que le début d'une amélioration des conditions de transport afin d'encourager le tourisme en Espagne ».  



Pan-pan. 

Le ministre à la guerre fraîchement nommé ne tarde pas à aborder le sujet de la nouvelle mitrailleuse « RU-35 », il informe l'opinion publique que les tests ont pris fin et qu'ils se sont avérés concluants, ainsi l'armée va pouvoir rapidement équiper ces armes, lors de leur service.

Le nouveau fusil de l'armée Espagnole.
Baron
Baron
Messages : 26
Date d'inscription : 15/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic Officiel : 1930

le Jeu 31 Mai - 19:41

République de Turquie



Construction de :
Bombardier tactique: (x100) : 10 pétrole, 30 aluminium, 10 caoutchouc
Bombardier stratégique (x100) : 10 pétrole, 30 aluminium, 20 caoutchouc
Appui aérien rapproché [AAR] (x100) : 10 pétrole, 20 aluminium, 10 caoutchouc
Baron
Baron
Messages : 26
Date d'inscription : 15/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic Officiel : 1930

le Jeu 31 Mai - 19:52
République de Turquie


Militarisme:

Construction de :
Bombardier tactique: (x100) : 10 pétrole, 30 aluminium, 10 caoutchouc
Bombardier stratégique (x100) : 10 pétrole, 30 aluminium, 20 caoutchouc
Appui aérien rapproché [AAR] (x100) : 10 pétrole, 20 aluminium, 10 caoutchouc
Chasseur léger (x50) : 5 pétrole, 10 aluminium, 10 caoutchouc
Bombardier naval (x100) : 10 pétrole, 20 aluminium, 10 caoutchouc


Baron
Baron
Messages : 26
Date d'inscription : 15/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic Officiel : 1930

le Jeu 31 Mai - 20:47
République de Turquie


Renforcement:

Construction de :
Bombardier tactique: (x100) : 10 pétrole, 30 aluminium, 10 caoutchouc
Bombardier stratégique (x100) : 10 pétrole, 30 aluminium, 20 caoutchouc
Appui aérien rapproché [AAR] (x100) : 10 pétrole, 20 aluminium, 10 caoutchouc
Chasseur léger (x50) : 5 pétrole, 10 aluminium, 10 caoutchouc
Bombardier naval (x100) : 10 pétrole, 20 aluminium, 10 caoutchouc



Contenu sponsorisé

Re: Topic Officiel : 1930

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum