Partagez
Aller en bas
avatar
Imperator
Imperator
Messages : 134
Date d'inscription : 10/10/2017
Age : 19
Localisation : Palais Impérial
Voir le profil de l'utilisateurhttp://quemque-suam-patriam.forumactif.com

Topic Officiel : 1930

le Lun 14 Mai - 22:21
V1930 : La Grande Dépression


(je trouve que cette musique s'applique aussi plutôt bien à la chute de Berlin en 1918, de toute façon c'est mon forum et je trouve cette musique stylée donc bite ^^)



En 1918, la Grande Guerre laisse derrière elle une Entente victorieuse face aux Empires allemand, austro-hongrois, et ottoman, mais au prix d'une Europe meurtrie et saignante encore. Les années 1920 sont globalement agitées dans leur début, notamment en ce qui concerne le cas allemand, qui pour la première fois de son Histoire devient une démocratie libérale, malgré son instabilité. En 1922, alors que le parti fasciste s'affirme en Italie et parvient à prendre le pouvoir suite à une marche des Camicie Nere sur Rome, protestant face à cette « Victoire Mutilée » que l'Entente leur a accordée, une vague de mécontentement semble s'inspirer de ces idéaux révolutionnaires mais réactionnaires à la fois. En Allemagne, des tentatives de putschs ont lieu dès la fin de la guerre, avec notamment la Révolution spartakiste, le Putsch de Kapp, la République des Conseils en Bavière, ou encore le Putsch de la Brasserie. Malgré cela, la République de Weimar parvient à imposer une stabilité certes précaire, mais arrive également à s'entendre avec ses voisins triomphants, d'abord les pays anglo-saxons, mais aussi la France dans une moindre mesure après que celle-ci ait accepté de lever ses troupes de Rhénanie. La seconde moitié des années 1920 semble ainsi souffler un vent de paix et de prospérité sur un Vieux-Continent plongé dans les Années folles, dansant et festoyant comme si tous les problèmes de la vie s'en sont allés avec la Der des Ders. En 1929, la Banque du monde, les États-Unis, subissent un krach financier sans précédent, plongeant le pays dans la Grande Dépression et contaminant rapidement toutes les démocraties libérales du monde, puis dans une moindre mesure les pays plus protectionnistes. Aujourd'hui, nous sommes le 1er janvier 1930. En Europe, alors qu'une guerre est inenvisageable pour la majorité de la population, une minorité se méfiant de l'Allemagne malgré tout, la crise est imminente pour les démocraties, mais l'Italie mussolinienne et l'URSS stalinienne en sont-elles épargnées pour autant ? En Orient, les Arabes ne cessent de lutter afin d'unir la péninsule arabe sous une seule bannière alors que la Turquie kémaliste aspire à la paix. L'Amérique du Sud est une poudrière propice aux guerres civiles et entre voisins, alors que le Nord naguère prospère s'enfonce dans un bourbier financier dévastateur pour les ménages. L'Afrique quant à elle est partagée entre les puissances coloniales, bien que certains peuples tentent de s'émanciper, comme c'est le cas de l'Abyssinie, qui fait toutefois face à une rébellion, ou encore le Lion du Désert, le cheikh Omar al-Mokhtar, qui veut instaurer une monarchie libyenne indépendante au nom du clan Sanoussi, mais l'on peut aussi évoquer l'Égypte, devenue récemment indépendante bien que demeurant dans la sphère d'influence britannique. À vous d'écrire la suite de l'Histoire. Oubliez ce que vous savez de notre monde réel, ici, tout est possible.
Bon jeu à vous tous !

avatar
Baron
Baron
Messages : 72
Date d'inscription : 03/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic Officiel : 1930

le Mer 16 Mai - 21:22
Reich allemand
Deutsches Reich



Dans l'Allemagne d'après-1929, un seul mot est à la bouche de tous : Chômage. En effet, l'arrêt d'investissements étasunien, l'application du plan Young voté par le Reichstag ne fait qu'accroître l'inflation, et le chômage. Les analyses les plus alarmistes font état de d'une croissance du chômage qui pourrait atteindre les 5.8m de chômeurs d'ici 1932, mais le gouvernement tente de calmer la population, qui n'a plus confiance en ses élites : Le scandale des vaccinations d'Hambourg, où huit enfants perdent la vie dans des expérimentations de vaccins, ne fait qu'accroître ce sentiment, les poussant tout droit dans le nouveau parti qui monte malgré le silence des médias : Le NSDAP de Adolf Hitler.

Le programme des 25 points donné par le parti dès les années 1920 sont très clairs : l'Allemagne ne peut atteindre le plein-emploi qu'en ayant retrouvé sa grandeur, et par cela, avoir voté pour le glorieux parti national-socialiste des travailleurs allemands. Hitler, dans ses discours en début d'année, principalement en Bavière et en Saxe, dénonce le multipartisme et le pluralisme exagéré de Weimar : Il y a une trentraine de partis, ne servant à rien, les marxistes eux-mêmes ont quelques partis, les polonais ont leur parti, les hanovriens et bavarois, les allemands contre les allemands. En réalité, la démocratie n'est qu'un éventail pour à la fois masquer les problèmes, tromper le peuple et le diviser, selon Hitler.

A vrai dire la montée du nazisme est due à la conjonction des deux crises, l'une politique et l'autre économique. En mai 1928, la gauche a fortement progressé en Allemagne, entraînant l'accession au pouvoir du socialiste Hermann Müller. Sa présence est insupportable aux ultra-conservateurs comme le président Hindenburg qui va soutenir la campagne des nationalistes et des nationaux-socialistes contre le plan Young, pourtant un beau succès diplomatique. En novembre-décembre 1929, Hindenburg va même jusqu'à financer des rassemblements politiques de Hitler contre le plan qui prévoit le rééchelonnement du paiement des réparations. L'activisme du parti national-socialiste attire une importante clientèle électorale. À elle seule, la campagne contre le plan Young apporte 20 000 nouveaux adhérents au NSDAP. Un des slogans du NSDAP est à ce moment : « Du travail et du pain ». Les nationaux-socialistes obtiennent quelques succès aux élections régionales de 1929. Au printemps 1930, le parti compte 200 000 membres.

Au même moment, la crise économique de 1929 prive l'Allemagne et l'Autriche des capitaux américains investis après-guerre. Ceci provoque la faillite du système bancaire allemand et la chute de la production industrielle.

Ainsi, la chute du cabinet Müller met Brüning au pouvoir, ses mesures annoncées sont déjà impopulaire : baisse de l'allocation chômage et des allocations sociales, ce qui provoquerait une sévère déflation. Le 28 mars 1930, Hindenburg, le président de la république de Weimar, le nomme chancelier. Brüning forme un gouvernement minoritaire soutenu par les partis du centre. Ses objectifs principaux sont le règlement de la question des dédommagements votés par les vainqueurs de la Première Guerre mondiale au traité de Versailles, la résorption du chômage, et l’assainissement du budget de l’État par une politique déflationniste. Initialement il prend la direction du ministère des Finances. En juillet 1930, pour contourner le blocage parlementaire des partis radicaux, Brüning instaure en vertu de l'article 48 de la nouvelle Constitution de Weimar, un gouvernement par « décrets présidentiels » de tendance autoritaire. Le Reichstag s'y oppose, ce qui conduit Brüning à faire dissoudre l'assemblée, espérant ainsi recueillir un meilleur soutien après des élections.

Ainsi, des élections seront organisées en septembre 1930, mais Brüning ne semble pas voir la vraie menace : Le NSDAP qui ferait au bas mot 15% des suffrages.

-

Aucune dépense n'est réalisée ce tour-ci
avatar
Imperator
Imperator
Messages : 134
Date d'inscription : 10/10/2017
Age : 19
Localisation : Palais Impérial
Voir le profil de l'utilisateurhttp://quemque-suam-patriam.forumactif.com

Re: Topic Officiel : 1930

le Mer 16 Mai - 21:24
REGNO D'ITALIA



Salve, O popolo d'eroi. Salve, O Patria immortale !

Gennaio-Giugno 1930

Contexte
Grande perdante parmi les gagnants, la Victoire Mutilée a été vue comme une trahison de la part de l'Entente à l'issue de la Grande Guerre. Le jeune État italien unifié à la fin du XIXe siècle a perdu près de deux millions d'individus, soldats et civils confondus, entre 1915 et 1918, tout cela pour gagner quelques navires et les plus petits bouts de terres que l'Entente a daigné nous promettre. C'est cette rancœur, mais aussi la volonté de faire de l'Italie une grande puissance affirmée, qui anime les idéaux du Parti National Fasciste qui a pris le pouvoir en 1922. Depuis huit ans, le Duce s'efforce de donner à l'Italie une armée, une économie et des villes correctes, tout en établissant une politique nataliste et en fondant de nouvelles villes basées sur le travail agricole, minier, ou encore industriel. À l'heure actuelle, l'Italie est en plein boom et le récent krach boursier ne lui fait pas peur ! La révolution nationale est toujours en marche et notre système économique basé sur la corporation saura encaisser les dégâts provoqués par les libéraux trop irresponsables pour maintenir leurs finances en état de marche. En 1929, les fascistes ont également réussi à résoudre la question romaine en se réconciliant avec le Saint-Siège via l'établissement du Vatican et de la religion catholique d'État suite à la signature des Accords du Latran.

Les batailles économiques du Duce
Battaglia del Grano : Lancée en 1925, la Bataille du blé vise à rendre autonome l'Italie en ce qui concerne la production de cette denrée de base. Nombre de terres autrefois infertiles accueillent aujourd'hui des champs à perte de vue, baissant ainsi l'importation de blé en Italie. Récemment, le Duce a également approuvé l'extension de cette bataille économique sur les côtes libyennes.
Battaglia delle nascite : La bataille des naissances commence en 1927 ; Mussolini introduit des mesures pour encourager la natalité, avec l'objectif d'augmenter la population de 40 millions à 60 millions en 1950. Des prêts sont accordés aux couples mariés, avec une annulation partielle de la dette à l'arrivée de chaque nouvel enfant, et chaque homme marié ayant plus de six enfants est exempté d'impôts. Mussolini, qui a développé un culte de la personnalité, soutient que le peuple italien se doit à lui-même de faire le plus d'enfants possible.
Battaglia della lira : Entre 1922 et 1925, la situation financière et économique du pays s'améliore grandement, permettant à l'Italie de s'élever au rang des puissances économiques occidentales. Souhaitant restaurer une partie de son pouvoir d'achat (nécessitant donc une monnaie forte), l'Italie prend une série de mesures afin de réévaluer sa monnaie, la lire. Cette bataille est finalement déjà bien menée, puisque la lire redevient une monnaie forte et profite aux industries.
Battaglia della terra : Le gouvernement a fixé l'objectif d'exploiter 80 000 hectares d'ici 1950 afin de fonder des villes nouvelles accueillant les nouveaux Italiens. Ce projet va également être exporté sur les côtes libyennes. Pour réaliser ce plan, on a besoin de main-d'œuvre, ce qui permet à nombre de chômeurs de retrouver un emploi, tandis que les marais sont drainés afin d'accueillir de nouveaux champs, liant la bataille de la terre à celle du blé.

Rébellion des Sanoussi
Omar al Mokhtar continue de semer le trouble en Libye. Des Camicie Nere sont déployés afin de mater et arrêter tout ceux qui sont soupçonnés d'être affilié à lui ou à la dynastie Sanoussi. Le Gouverneur-Général de la Cyrénaïque, Rodolfo Graziani, a préconisé une stratégie de déplacements rapides afin d'empêcher l'ennemi de se réorganiser, mais aussi d'établir des camps de concentrations et des bagnes pour y incarcérer les menaces les moins dangereuses, ainsi qu'une surveillance de la frontière avec l'Égypte par où passent les armes des rebelles. Ainsi, l'État a décidé de construire un mur de barbelé le long de cette dite frontière et d'y déployer des soldats et des Camicie Nere afin de tirer à vue sur toute personne suspecte foulant le sol italien.



Dernière édition par Alphius Aquilus le Jeu 17 Mai - 18:06, édité 2 fois
avatar
Baron
Baron
Messages : 12
Date d'inscription : 04/03/2018
Localisation : La Gata de tu Madre, Andalousie, Espagne
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic Officiel : 1930

le Jeu 17 Mai - 0:15
Royaume de Yougoslavie
Kraljevina Jugoslavija
Краљевина Југославија
_______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

_______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________


Contexte historique :


Spoiler:

La formation du royaume de Yougoslavie tient ses bases idéologiques dans le panslavisme et le nationalisme romantique développés dans toute l'Europe suite à la diffusion des idéaux de la Révolution française et des valeurs portées par le Premier Empire français. Ainsi, en 1802, dans ces terres occupées depuis plusieurs siècles par l'Empire ottoman méprisant les populations chrétiennes, éclate la première révolte serbe menée par Đorđe Petrović dit Karađorđe. La rébellion dure 11 ans puis est matée dans le sang par les Turcs. Karađorđe doit s'exiler en Autriche-Hongrie. Trois années plus tard, en 1815, un second soulèvement serbe éclate, dirigée cette fois par  Miloš Obrenović, alors que Karađorđe est encore en exil. Obrenović négocie et obtient du sultan Mahmoud II une certaine autonomie pour les provinces serbes dès 1816. En 1842 Obrenović est contraint d'abdiquer face à la montée en puissance de ses opposants religieux, marchands et diplomates qui placent l'héritier de Karađorđe, Alexandre Karađorđević sur le trône. Il règne jusqu'en 1858 lorsque Miloš Obrenović, de retour d'exil, reprend le pouvoir, jusqu'à sa mort en  1861 et son fils Michel Obrenović lui succède. Il est assassiné en 1868, son neveu Milan lui succède sous le nom de Milan Obrenović. À la suite de la Guerre russo-turque de 1877-1878, la Serbie, comme le Monténégro obtient son indépendance en 1878 et Milan Obrenović devient Milan Ier de Serbie. En ces même temps, les minorités croates de l'Empire austro-hongrois développent sous l'impulsion du mouvement des Illyriens l'idée d'une nation regroupant l'ensemble des Slaves du sud, et utilisent pour la première fois le terme de « yougoslave ». Ce mouvement se transforme en parti politique, le parti national, qui remporte dès lors d'importants succès électoraux.Par le traité de Berlin de 1878, la Bosnie-Herzégovine est rattachée officieusement à l'Empire austro-hongrois, qui occupe et administre le condominium de Bosnie-Herzégovine pour le compte du sultan ottoman. La Macédoine, contrôlée par l'Empire ottoman, est quant à elle revendiquée par plusieurs entités : Grecs, Bulgares, Serbes, et Macédoniens indépendantistes revendiquent cette région cosmopolite. La ligue balkanique se forme en 1912 entre la Bulgarie, la Grèce, la Serbie et le Monténégro avec pour but d'affronter l'Empire ottoman. Le Monténégro déclare la guerre aux Ottomans le 7 octobre 1912 suivi par les autres membres de l'alliance, c'est la première guerre balkanique. L'Empire ottoman est vaincu et le Traité de Londres est signé le 30 mai 1913. Il établit la naissance de l'Albanie et un partage des territoires de Macédoine. La Bulgarie, qui conteste ce partage, s'oppose à une coalition entre la Serbie, la Grèce, le Monténégro, la Roumanie et la Turquie, c'est la deuxième guerre balkanique. Le Traité de Bucarest est signé le 10 août 1913 finalisant le partage des territoires, en défaveur de la Bulgarie. L'issue de cette guerre est déterminante dans la stratégie régionale, qui laisse le royaume de Serbie seul allié de l'Empire russe dans la région, et isole la Bulgarie qui se rapproche alors des empires centraux. Le 29 mai 1903, la famille royale serbe est assassinée,  le roi de Serbie Alexandre Ier Obrenović, de tendance pro-autrichienne, et sa femme, la reine Draga sont assassinés dans leur palais royal de Belgrade. La Main noire, société secrète nationaliste serbe est impliquée, et le pouvoir (re)passe aux mains des Karađorđević en la personne de Pierre Ier, de tendance pro-russe. Dans la décennie 1910, la situation se fait de plus en plus explosive dans la région, suite à l'annexion de la Bosnie-Herzégovine en 1908 par l'Empire austro-hongrois, et le 28 juin 1914, l'archiduc et héritier de l'Empire austro-hongrois François-Ferdinand est assassiné à Sarajevo par Gavrilo Princip, issu d'un groupe lié à la Main noire, déclenchant ainsi la Première guerre mondiale. En 1918, suite à la chute de l'Empire austro-hongrois, l’État des Slovènes, Croates et Serbes est créé, et le conseil national décide le 29 décembre de cette année le rattachement au royaume de Serbie. Ainsi, le 1er décembre 1918, le Royaume des Serbes, Croates et Slovènes est proclamé à Belgrade, et Pierre Ier en devient le roi. Sur ce territoire de 250 000 km² cohabitent Serbes, Croates, Slovènes, Monténégrins, Albanais, Catholiques, Musulmans, Orthodoxes, etc. Avec toute cette diversité, le pays connaît pourtant un régime de monarchie constitutionnelle, même si des tensions subsistent. En 1921, juste après la mort du roi Pierre Ier, le roi Alexandre Ier juge utile de dissoudre le Parti communiste. Mais les tensions s'exacerbent (non sans influences extérieures parfois) et en 1928, le chef du Parti paysan croate, Stjepan Radić, est assassiné en plein Parlement par un collègue monténégrin acquis au nationalisme grand-serbe. Le roi décide alors le 6 janvier 1929 de suspendre la constitution et de rebaptiser le pays « Royaume de Yougoslavie ». Il gouverne alors en monarque absolu et se développe la formation d'un état policier et dictatorial. C'est la dictature du 6 janvier.

L'allocution du 14 janvier :



La société yougoslave :



La Main noire :

avatar
Baron
Baron
Messages : 64
Date d'inscription : 12/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic Officiel : 1930

le Jeu 17 Mai - 15:06
Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord/ United Kingdom of Great Britain and Northern Ireland






Economie

La grande-bretagne est face à une crise financière particulièrement dure pour l’économie britannique, ainsi la déflation atteint des sommets et le gouvernement souhaite, afin de réduire cette déflation, baisser encore un peu plus le taux directeur du marché interbancaire. Ainsi le gouverneur de la banque d’Angleterre décide avec l’accord du gouvernement de Sa Majesté de faire passer ce taux directeur de 3 % à 1 %, l’objectif est de d'augmenter les crédits et dont la création monétaire, ce qui permettra de réduire la déflation.

Le gouvernement souhaite aussi, afin de mieux contrôler son économie et la création monétaire, interdit la détention d’or a ces citoyens. Ainsi dans une loi adoptée par le parlement britannique, le Royaume-Uni impose aujourd'hui à tous les citoyens de son royaume l’interdiction de poser des réserves d’or privées . Tout manquant à cette règle vaudra aux fauteurs de troubles une peine de prison pouvait aller jusqu’à 10 ans et une amende pouvait aller jusqu’à 20 000 livres sterling. La seule exception à cette règle étant les bijoux, ainsi malgré cette loi, un citoyen britannique pourra posséder des bijoux en or mais cet or devra être en petite quantité, ne devant pas dépasser 500 grammes par personne. Cette loi provoque chez les conservateurs les plus féroces une vive opposition, accusant la gauche de vouloir détruit la propriété privé et de faire du crypto-communime, mais les travaillistes et les libéraux étant les plus nombreux dans les deux chambres, l’adoption de cette loi ne posa pas de problème.
Division au sein du parti travailliste



Le gouvernement travailliste  lutte pour faire face à la crise et essaye de réconcilier deux buts contradictoires; atteindre un budget équilibré afin de maintenir la livre sterling sur le Gold standard, tout en essayant de maintenir l'assistance aux pauvres et aux chômeurs. Tout cela alors que les recettes fiscales sont en baisse. Un ministre adjoint, Oswald Mosley, a présenté un mémorandum en janvier 1930, appelant à un contrôle public des importations et des opérations bancaires ainsi qu'à une augmentation des retraites afin de renforcer le pouvoir d'achat. Ce mémorandum fut attentivement lu par le Premier ministre Ramsay MacDonald et il prit soin de jauger la couleur du parti ainsi, il s'entretint avec les principales figures des travaillistes, il put alors voir que deux camps s'opposaient, un camp favorable a l'austérité et un autre favorable a la relance et à la défense des pauvres. Quoi qu'il en soit, l'annonce du budget de 1931 sera décisive pour l'orientation du pays
avatar
Ῥωμαῖος
Ῥωμαῖος
Messages : 46
Date d'inscription : 03/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic Officiel : 1930

le Jeu 17 Mai - 15:47



République Hellénique / Ἑλληνικὴ Δημοκρατία








Les suites de la Dichotomisation du Drachme


En 1922 ainsi qu’en 1926 l’Etat a fait contribuer sa population, la dichotomie de la drachme consistée en un formidable emprunt forcé réalisé au dépend des grecs. En fonction de leurs revenus, il a été décidé d’emprunter la moitié de ces derniers (de fait, spoliés) et de laisser l’autre moitié aux grecs (démunis). Le grand bénéficiaire de cette action fut l’Etat qui réussit à restaurer ses finances lors de la guerre contre la Turquie puis à combler ses besoins financiers jusqu’à la veille de la crise de 1929. Cette politique a néanmoins eu des effets pervers, en 1930 l’Etat a une dette importante envers tous ses citoyens, pire encore l’inflation n’existe plus, en Grèce il est question de déflation et le taux d’intérêt de la banque centrale grecque n’aide pas à la relancer puisqu’elle a pour objectif orthodoxe de préserver la valeur de la drachme. Les effets sont destructeurs, l’industrie a cessée de croitre et le pays tourne au ralentit. Venizélos lance alors une ébauche de réformes, celles-ci doivent enrayer la stagnation du pays et asseoir sa légitimité personnelle comme dirigeant incontestable de la Grèce.

Luttant avec son propre camp, divisé entre libéraux et sociaux-démocrates. Après quatre mois de bataille politique livrés sur fond de marasme économique et de hausse du chômage, Venizélos obtient ce qu’il appelle la « triple poussée » de la part d’une partie majoritaire de son parlement. En substance, la « triple poussée » est en partie démagogie et son contenu courrouce de nombreux élus. Mais des avantages sont vendus comme des gages aux votants et de fil et aiguilles une réforme est adoptée, une première dans le sens de Venizélos.

Il fait adopter la Réforme dite de « L’équilibre par deux » en même temps qu’il fait remplacer le directeur la Banque de Grèce (Banque Centrale) qui abaisse son taux à 3.1% au lieu de 6.5%. La réforme de « L’équilibre par deux » s’avère lapidaire, les élus ne peuvent plus lever l’impôt (autrefois affermé à ces derniers) et transfèrent leurs prérogatives fiscales aux agents régionaux et centraux. Ainsi, l’Etat transfert à sa charge et dégraisse les effectifs de percepteurs fiscaux à son bénéfice. Le ministère des finances est largement gagnant et obtient la haute main sur la perception des impôts et des taxes, ses agents sont grassement rémunérés mais bien moins nombreux que les agents du fisc à la solde des élus. Le dégraissage divise par deux l’effectif autrefois octroyé au fisc, d’où le nom de la réforme. Cette dernière demeure en demi-teinte, les élus et les fonctionnaires régionaux récupèrent ce qu’autrefois les élus et fonctionnaires plus locaux faisaient à leur place et à leur bénéfice, la corruption baisse et les rendements du fisc sont plus élevés du fait d’un contrôle plus aisé mais c’est au bénéfice d’une élite politique et bureaucratique plus hautement assise qui tire de plus modestes mais si juteux bénéfices de détournements toujours importants. Ainsi, il n’est pas (encore) question de remettre en cause voir le caractère dominateur de la caste politique Vénizéliste, au grand bénéfice de Venizélos lui-même. La rentabilité de cette réforme est estimée à 250 d'or tous les six mois à partir du 1er janvier 1931.




Drachme, 1930.


Clamant ceci au parlement : « Dévaluons ! Dévaluez ! Sauvez la Grèce ! ». Le porte parole de la droite conservatrice offre à Venizélos la possibilité d’engager un débat sur ce sujet et ne tarde pas à le faire. La Drachme est largement surévaluée, étouffant l’industrie nationale naissante au début du siècle. Apportant un soutien mesuré dans la forme, débordant dans son fond, à son homologue royaliste il confirme que la Grèce « Ne peux et ne pourra plus supporter le poids de l’éternelle rente des grands », provoquant ovations dans le parlement autant que grogne et incompréhension parmi ses propres soutiens et jusque dans l’opposition. Il dénonce successivement « Les incohérences » passée en matière monétaire qui conduisent au marasme présent et soutient que « Renforcer la compétitivité, épuisée, de la Grèce, privera nos compétiteurs de leurs avantages structurels ! » et va plus loin « Une usine est une basilique pour celui qui n’a pour lui que des devoirs et aucune jouissance, il y retrouve les bienfaits d’un travail honnête ! ». Convainquant au gré d’interventions préparées et répétées, il s’assure une large majorité pour entreprendre une politique monétaire extensive au détriment de la valeur de la Drachme. Emettant au cours de l’année 1930 deux centaines de millions de Drachmes, la Banque Centrale abaisse ses taux comme les directives d’Athènes le prescrivent et offre à l’Etat et aux banques des crédits alléchants, laissant le cours du Drachmes s’abaisser à mesure que l’émission de cette masse monétaire atteint l’économie nationale. Le parlementaire est entendu puisque la dévaluation atteint 15% sur un an et demi, un véritable bol d’air frais pour armateurs et industriels, paysans et artisans grecs ! Au total, 1500 d'or sont levés auprès de la Banque Centrale en 1931 à un taux de 20% et avec une échéance fixée au 1 août 1939.


Introduction des Quotas


Malgré des prix favorables à une large exportation, malgré un contexte agricole timoré en Europe avec une classe paysanne nouvelle, plus réduite et tributaire de la décimation de la Grande Guerre, l’agriculture grecque ne parvient pas à décoller. En cause, sa situation structurelle et matérielle. Dépendante d’une grande main d’œuvre dirigée sur de nombreuses et réduites parcelles, l’agriculture grecque ne jouit pas d’un sol prospère ni d’une géographie favorable au développement extensif. Dans ces circonstances, il est évident que sans réformes la situation économique ne pourra évoluer positivement. La réforme agraire a tardée, mais elle arrive. L’Etat octroi de nombreux crédits (à bas taux) au travers de la nouvelle Banque Agricole de Grèce dans l’optique de favoriser la centralisation des terres cultivées afin de passer d’une surface cultivée par exploitation de 3 hectare à une surface de 18 hectares. Cette politique incitative doit permettre d’accroitre la surface par exploitation et donc économiser à l’échelle sur les bras employés ainsi que sur les couts de fonctionnement, dégager des excédents supplémentaires et ainsi favoriser une baisse des prix et dans le cadre de la suivante politique des quotas, développer durablement le monde rural grec. La politique d’exportation impose des quotas de production par unité de terre cultivée, plus rude que l’incitation précédemment évoquée, cette politique oblige les producteurs à produire pour le marché de l’exportation en priorité et ainsi drainer des devises que l’Etat récupère partiellement au travers de sa taxe commerciale de « l’Olivier ». Visant le marché occidental, ces exportations concernent toutes les productions grecques, ces quotas sont plus qu’une bouffée d’air pour l’Etat, c’est un gage de rentrées fiscales supplémentaires. La rentabilité de cette réforme est estimée à 100 d'or tous les six mois à partir du 1er janvier 1931.





La source des quotas.




Dernière édition par Basileus1081 le Ven 18 Mai - 1:32, édité 2 fois
avatar
Baron
Baron
Messages : 72
Date d'inscription : 03/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic Officiel : 1930

le Jeu 17 Mai - 17:16
Reich allemand
Deutsches Reich



Production allemande & recherche technologique pour l'année 1930

Ressources disponibles (avant production) :

116 unités d'aluminium,

443 unités d'aciers,

5 unités de tungstènes,

5 unités de chromes,

3 unités de pétrole.


Production matérielle sur six mois :

Une usine militaire produira de l'armement léger (x10 000) pour deux unités d'acier. Une autre usine militaire produira de l'armement lourd (x10 000) pour quatre unités d'acier, une troisième produira du matériel de soutien (x5000) pour une unité d'aluminium et deux unités d'acier. La dernière se contentera de produire encore du matériel de soutien (x5000) pour une unité d'aluminium et deux d'acier.

Ainsi, 10 unités d'acier et 2 d'aluminium sont dépensés ce tour-ci.

Ressources disponibles (après production) :

114 unités d'aluminium,

433 unités d'aciers,

5 unités de tungstènes,

5 unités de chromes,

3 unités de pétrole.

avatar
Baron
Baron
Messages : 72
Date d'inscription : 03/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic Officiel : 1930

le Jeu 17 Mai - 19:22
Reich allemand
Deutsches Reich



Accords commerciaux avec la Grande-Bretagne et la Lituanie

Nos alliés britanniques ont consenti à nous vendre cinq unités de caoutchouc contre la modique somme de 100 or, sur toute l'année, ainsi, nous pouvons déjà disposer des cinq unités de caoutchouc livrés par nos amis britanniques.

La Lituanie accepte le financement et l'investissement allemand pour ses usines civiles à hauteur de 1 000 or par an pendant trois ans. L'échange porte sur une disposition secrète et non-divulguée au public dans les accords officiels.
avatar
Imperator
Imperator
Messages : 134
Date d'inscription : 10/10/2017
Age : 19
Localisation : Palais Impérial
Voir le profil de l'utilisateurhttp://quemque-suam-patriam.forumactif.com

Re: Topic Officiel : 1930

le Jeu 17 Mai - 21:24
REGNO D'ITALIA



All'armi o fascisti !

Le sort de Breda
Breda est une entreprise fabriquant réellement de la piètre qualité, et le Duce ne s'est pas gêné pour le leur rappeler. Ainsi, il a été décidé que cette entreprise sera fusionné à Beretta, qui elle est réputée pour fabriquer de la bonne qualité, les experts pourront donc mettre en commun leur savoir-faire.

Le Mezzogiorno
En retard depuis la réunification de l'Italie, le sud du pays devient une priorité pour le gouvernement italien. Dans un premier temps, Mussolini continue sa chasse aux mafiosi, mais il décide de devenir plus sévère en emprisonnant les personnes soupçonnées de corruption dans les bagnes du feu ou alors de les envoyer au confino, mais les Chemises Noires n'hésiteront pas à tuer les mafiosi récalcitrants si nécessaire, avec toutefois une certaine clémence pour les pentiti (mafiosi qui se repentissent auprès de la justice afin de collaborer). Ainsi, des projets d'industrialisations, mais surtout de réformes agraires en dehors des grandes villes, devraient avoir lieu dans les prochaines années. Dans un premier temps, l'idée est d'investir dans les infrastructures, l'Italie ayant innové dès 1924 en construisant l'Autoroute des Lacs au nord puis l'A2 entre Naples et Salerne. Pour 2000 or, une autoroute Naples-Rome va être construite et les rails rénovés afin de permettre aux trains de circuler efficacement « de Bolzano jusqu'à Trapani » selon le Duce. Cet or va aussi servir donc, comme l'illustre ce propos de Mussolini, à relier la Sicile à la terre ferme, entre Messine et Reggio de Calabre. Pour commencer en douceur l'industrialisation du sud, une branche de production est ajoutée à l'usine sidérurgique (civile donc) située à Tarente. Cette chaîne se trouvera non loin, à Lecce.

Or restant : 800

Recherches technologiques

Mitrailleuse Beretta : Dérivée en quatre modèles, elle deviendra le fusil mitrailleur par défaut de l'armée italienne et ses premiers essais se feront sur les rebelles libyens. Elle sera dérivée en quatre variantes ; une standard pour l'infanterie, une plus légère pour l'aviation, une plus lourde avec refroidissement à eau pour les bunkers, et enfin une pour les véhicules, notamment les chars d'assaut.

Projet de char léger : Le prochain char léger servira à remplacer les Fiat 3000. Il pèsera environ cinq tonnes et sera armé par Beretta et son prochain modèle de mitrailleuse avec une variante accueillant des munitions de 7mm de calibre. Il aura également un blindage entre 13 et 15 millimètres.

Nouvelle artillerie : L'artillerie italienne actuelle est lourde et obsolète, dépassée même avant la Grande Guerre. Il faut pallier à ça, et Beretta, qui a absorbé Breda, se voit confier la mission de concevoir toute une nouvelle classe d'artillerie.

Nouveaux radars : Afin d'améliorer dans un futur proche la marine italienne, le gouvernement a confié à Guglielmo Marconi, pionnier de la recherche en radios et en radars, la conception de nouveaux modèles pour équiper autant les navires que les bases.


Affaires secrètes:
Les communistes italiens seront expulsés du territoire vers la France.

Baron
Baron
Messages : 26
Date d'inscription : 15/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic Officiel : 1930

le Jeu 17 Mai - 22:02
République de Turquie



Contexte:

Mustafa Kemal avait appartenu au mouvement des Jeunes-Turcs. Il était partisan d'un nationalisme restrictif (modèle de la Petite Turquie) et anticlérical. Son modèle de référence restait ancré dans la France des Lumières. Il avait l'ambition de modeler une civilisation turque moderne, souhaitant pour cela la « Révolution à toute vapeur ». Ses méthodes restaient fondées sur le volontarisme et un populisme : « malgré le peuple, pour le peuple » ; une société unie/unique, sans lutte des classes, mais turque avant tout .
En politique étrangère, Atatürk tient fermement au principe de neutralité

La Turquie kémaliste se veut musulmane mais autorise tout autre religion dans son pays. Cependant la religion musulmane n'aura à partir de maintenant plus aucune influence dans la politique du pays. le régime  adopte donc un code civil inspiré du code suisse, un code pénal inspiré du code italien, et un code commercial inspiré du code allemand.


Economie agricole:

Notre pays est essentiellement agricole notamment dans le blé, noisette, laine et tabac.

Tout ailleurs dans la Turquie nouvelle semble devoir aboutir la renaissance agricole les mesures de police les mesures fiscale les mesures douanières les projets de réforme agraire visant au morcellement progressif des tchiftîik la politique scolaire est abolition de la dîme en 1925 libérant la population un impôt très lourd perçu sur les revenus bruts des produits du sol est exemption de impôt foncier accordée aux propriétaires de plantations de mûriers tandis que des droits élevés taxaient importation les soieries étrangères est extension du système des coopératives rurales de crédit dispensant vite avoir recours une usure longtemps oppressive.

La Turquie en 1924 importait les trois cinquièmes des grains destinés a sa consommation Pour remédier au danger une spécialisation trop exclusive très tôt elle a développé ses cultures de céréales pour qu'au début des années 1929, elle cesse d'acheter son blé à l'extérieur.


Economie minière:

La Turquie est un pays riche mais un pays neuf. Longtemps la houille du bassin carbonifère de Zonguldak-Eregli Héraclée en bordure de la mer Noire demeura la seule véritable ressource minière en Anatolie. La production de la houille été en 1884 de 71 000 t en 1913 de 827 000 t en 1921 de 320 000 t et 69 200 en 1935.
Autre ressource précieuse le chrome découvert en 1848 dans les environs de Bursa il est extrait de 117 gisements. En 1935 le chrome turc comptait pour 40 100 t  les deux tiers du total mondial. La plupart du chrome provenaient de la mine de Fethiye vilayet de Mu la Sa production éleva de 16 000 T en 1929 150 500 en 1935.


Economie industrielle:

La Turquie veut se suffire à elle-même. Il lui faut donc des industries de base. Deux dates sont au point de départ de effort industriel : janvier 1930 sera la fondation de la banque MER créer et exploiter au nom de l'Etat la plupart des futures fabriques et en mars 1930 : mise en route un plan quinquennal industriel envisageant la création d'une quinzaine usines.
Objectif: inventaire des réalisations du plan industriel au moment où la période quinquennale approche de sa fin laisse cette impression de jeunesse fou gueuse de dynamisme et en même temps de grandeur que donne il se lance sur la voie du progrès tout peuple longtemps immobilisé dans ornière du passé.


En résumé:

Dans le monde des affaires la Turquie se présente avec un visage nouveau Depuis 1923 elle est en complète transformation économique Jadis acheteuse de blé et de charbon elle en exporte hui Elle cultive le riz en quantités suffisantes pour sa consommation Elle produit les trois quarts du sucre elle absorbe Elle restreint ses ventes de coton mais bientôt elle cessera importer des cotonnades Elle fait inventaire des richesses de son sous-sol découvre en réserves considérables le lignite le cuivre le fer.
Des lieux longtemps secondaires prennent de importance Ere li ville des cotonnades Zonguldak ce Cardiff au petit pied la région de Kutayah domaine des lignites du chrome de la céramique et bientôt des produits chimiques .Ergani avec ses mines de cuivre.


L'armée:

L'armée reste un pilier de la nation ; l'école laïque, gratuite et obligatoire, le modèle d'école républicaine de Jules Ferry est instauré, une forte action culturelle est entreprise avec les « maisons du peuple ». Une nouvelle capitale, Ankara, est choisie, au détriment d'Istanbul, la capitale historique deux fois impériale (Empire romain d'Orient et ottoman). La langue est remaniée, une politique nationale est alors appliquée par Mustafa Kemal, qui remplace par exemple l'alphabet ottoman d'origine arabe par l'alphabet latin en 1928. L'histoire turque est réécrite afin de donner des racines à cette nation, à l'instar des États occidentaux au xixe siècle.


projet de développement:

information actuelle:  

PIB: 20 000 000 000
trésor de départ: 1500
revenue par tour: 1000

Industrie: 4 usines militaires, 1 chantier naval et 10 usines civiles
Ressources: 20 unités d'acier et 344 unités de chrome


Dans un but de rapprochement économique et politique, nous proposons à la grande Roumanie. Un échange commercial 15 chrome plus 300 pièces d'or par tour contre 10 unités de pétrole


trésor de départ: 1500
revenue par tour: 1300
gagnes 1300 or par tour, 2600 par a, soit 13 000 en cinq années

Dans le but d'augmenter notre revenu et renforcer la défense de notre pays, une mise en route un plan  industrie sur 7 ans envisageant la création d'une quinzaine usines.pour un objectif de  7 usines civiles, 6 usines militaires et 2 chantier naval.
De plus dans le but d'améliorer la production d'acier, plusieurs aciéries seront construites.


5 usines civiles =3000x5= 15 000 4 usines militaires: 3000x4=12000 et 1k pour augmenter mon acier soit un total de  sur 7 ans de 28 000 pièces d'or.
soit par an 4000 pièces d'or.

Dans ce but la banque la banque MER  qui est destiné à dynamiser le pays va accorder un investissement de 4000 pièces d'or par tour pendant 5 ans.Un remboursement est en négociations.

De surcroît un agrandissement de chaque usine civile est obligatoire pour améliorer l'économie du pays.
1000 par tour pendant 7 ans .

De Surcroît, le chrome principale ressource minière du pays est basée à 200 pièces pour 10 chromes.[/font][/size]





Armée:

Forces terrestres:
21 divisions d'infanterie, 3 divisions de cavaleries et 3 divisions de montagne7
[center]L'armée turque est principalement constituée d'infanterie de base mal équipée dans le but d'améliorer l'équipement du pays la formation d'usine militaire est notre solution  pour nous permettre d’augmenter la production du matériel d'infanterie, artillerie, blindés et aériens
De plus, afin de recruter pour l'armée. Le service militaire est devenu obligatoire pour tout les hommes et les femmes entre 18 ans et 35  ans. Un service militaire qui aura une durée d'1 an.= 9 000 500 personnes qui pourront combattre en tant qu'infanterie pourront combattre au bout d'un d'un si guerre il y a. Bien entendu une spécialisation dans l'aviation est possible.
pour renforcer l'équipement de notre armée de terre, la production d'armement légère x 20000 soit 4 acier et d'armement lourdes x10000 soit 4 acier est en cours

[/left]

Forces navales: 1 croiseur en bataille, 6 destroyers, 5 sous-marins et 2 croiseur légers
l'amélioration de notre flotte et notre priorité dans le but de protéger les côtes de notre pays.
pour cela la recherche a commencé.
La reconversion est en route.

Forces aériennes: 16 appui aérien rapproché et 45 chasseurs
La Turquie dispose d'une force aérienne très réduite, qui doit être améliorée pour être compétitive.
C'est pourquoi les ingénieurs turc sont chargée par l'état de concevoir un nouvel avion de guerre plus puissant.
avatar
Fifille de l'Empereur
Fifille de l'Empereur
Messages : 169
Date d'inscription : 11/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic Officiel : 1930

le Jeu 17 Mai - 23:57
Changement de tour

le tour actuel s'étend du 1er juillet 1930 au 31 décembre, il s'achèvera le 19/05 à 00:00
Baron
Baron
Messages : 26
Date d'inscription : 15/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic Officiel : 1930

le Ven 18 Mai - 0:14
tour précédant[/size]
]République de Turquie[/right]



Accords commerciaux entre la Turquie et la Roumanie
Premier accords commercial qui symbolise la nouvelle amitié entre pays d'histoire commune
Echange de 15 par tour Chrome contre 10 pétroles + 300 or par tour
avatar
Baron
Baron
Messages : 15
Date d'inscription : 14/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic Officiel : 1930

le Ven 18 Mai - 0:20
République des Etats Unis du Brésil  





Contexte :



Pierre II Père fondateur du Brésil moderne



En 1889 le Brésil est alors dirigé par l'Empereur Pedro II , homme d'Etat brillantissime et altruiste ayant notamment fait de son pays une démocratie ou règne droit civique et liberté d'expression ainsi qu'une puissance économique émergente avec une position croissante sur la scène internationale. Le Brésil lui doit notamment aussi l'abolition de l'esclavage un an plutôt après un lutte acharner contre les oligarchies esclavagistes. Toutefois sa magnifique épopée va prendre fin cette année la après un coup d'Etat non soutenu par le peuple de la part de militaires et oligarques opportunistes et égoïstes qui vont alors établir à la place une république corrompu ne servant que leurs intérêts personnels et non ceux du peuple défendu par Pierre...

41 ans plus tard en 1930 deux grandes factions d'oligarques se partagent la scène politique au Brésil : celle de Sao Paulo et celle de Minas Gerais. Ces dernières ont établis un consensus commun qui permet à chacune d'elle de choisir chacune leur tour tout les 4 ans qui Présideras le Pays et serviras les intérêts des oligarques. Ainsi le Brésil en apparence démocratique et Républicain n'est en réalité qu'une dictature oligarchique ou les présidents successifs arrivent au pouvoir à l'issu d’élection très souvent truquées jouant le rôle de pion de l'oligarchie.

Toutefois en l'année du seigneurs 1930 les élites de Sao Paulo ont décidé de rompre l'alliance avec celles de Minas Gerais en présentant sans l'accords de ces dernières leur propre candidat Júlio Prestes provoquant ainsi une terrible monté des tensions dans tout le Pays entre les oligarques. En réponse à cela les oligarques de Minas Gerais présentent leur propre candidat aux élections,  un certain Getúlio Vargas. Cependant Vargas lors de les élections ne remportent que 3 Etats sur 17 contre Júlio Prestes  qui en reporte 14 et remporte les élections haut la mains.


Julio Prestes candidat de l'Alliance libéral soutenu par les oligarques de Sao Paulo


Getulio Vargas candidat Républicain soutenu par les oligarques de Minas Gerais



Toutefois les Élites de Minas Gerais après avoir contester l'issu des élections semblent malgré leur cuisante défaite totalement déterminer à récupérer le pouvoir et ceux par tout les Moyens même les plus anti-démocratique...
Baron
Baron
Messages : 20
Date d'inscription : 15/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic Officiel : 1930

le Ven 18 Mai - 0:46
Roumanie




(irl, en juin 1930, Carol revient en Roumanie afin de reprendre sa couronne, une demande d'abrogation qui sera accepté, Carol devenant Carol II, alors que Michel reprend sa place de prince héritier)
-----
tour du 1er janvier au 31 Juin

In game :
1930, le peuple roumain apprend la nouvelle avec stupeur, Carol est de retour, à la surprise générale, il est revenu. Tout le monde pensait qu'il allait rester en France, avec cette juive, mais finalement non. Le peuple se demande alors la raison de sa présence, il va alors s'avérer que Carol veut reprendre le trône, possédé par son fils Michel. Ce retour engrange différentes réactions, surtout celle des personnes qui sont heureux de ce retour, mais aussi celle des personnes qui trouvent que c'est un traître qui a abandonné son pays, et qu'il n'a plus a revenir, réactions venant principalement de la garde de fer et des nationalistes. Carol demande alors l'abrogation de l'acte d'abdication, le chef du gouvernement, assez hésitant, est alors allé demander l'opinion du conseil de régence, l'estimant plus apte à prendre cette décision. le conseil de régence choisit de refuser la demande de Carol, ce dernier étant renvoyé en France, le prochain roi, ça sera Michel Ier quand il sera apte à monter sur le trône.

Depuis 1927, date de création du parti, la Garde de fer monte de plus en plus, celui-ci, nationaliste et surtout antisémite peut s'avérer dangereux. Le Royaume de Roumanie étant conscient de cette montée, il est prêt à prendre des sanctions si le parti mène des actions dangereuses pour le royaume ou le peuple, d'autant plus que les juifs représentent 4% de la population roumaine.

Royaume de Roumanie à république de Turquie : "Nous étions auparavant dans l'empire ottoman, depuis nous avons pris notre indépendance,  cet accord pourrait nous lier une nouvelle fois, mais d'une meilleure manière. Celui-ci peut aussi nous aider puisque nous manquons de Chrome et vous de pétrole, nous acceptons donc le marché", retranscription dans les grandes lignes de l'échange entre les deux Etats
Baron
Baron
Messages : 14
Date d'inscription : 16/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic Officiel : 1930

le Ven 18 Mai - 0:57

Contexte Historique :

En 1926, les Ikhwan sont devenus incontrôlables pour l'autorité d'Ibn Saoud. Ils l'accusent d'introduire des innovations comme les téléphones, les voitures, et le télégraphe [réf. nécessaire], et pour l'envoi de son fils[Lequel ?] dans un « pays mécréant » : l'Égypte. Ibn Saoud essaie de les calmer, en soumettant leurs accusations aux savants religieux (ulama). Ils provoquent un incident international en détruisant une force irakienne, pour avoir violé la zone neutre arabo-irakienne mise en place par le Royaume-Uni et Ibn Saoud entre l'Irak et l'Arabie (1927-1928). Les Ikhwanis attaquent le Koweït en janvier 1928. Les Britanniques, ne voyant aucun signe des Saoud pour freiner ces raids bombardent le Najd en représailles. Un congrès convoqué par Ibn Saoud en octobre 1928 dépose Ibn Houmayd ad Dawish, et Ibn Hithlayn, leaders de la révolte.

Contre la révolte des Ikhwans, Abd al Aziz mène une armée désormais soutenue par quatre avions britanniques, pilotés par des pilotes britanniques, et 200 véhicules militaires, qui symbolisent la modernisation rejetée par les Ikhwans. Après les défaites de Sabilla et de Djebel Shammar (1929), et la mort des chefs rebelles, l'Ikhwan est éliminée en tant que force militaire organisée début 1930. Les forces irrégulières des Ikhwanis survivants sont incorporées dans les forces de sécurité régulières d'Ibn Saoud.

Politique Saoudienne

Les Saoud viennent juste de sortir d'une guerre civile contre ses frères musulmans, les Ikhwan étaient de bon musulmans mais aveuglés par la guerre. En effet même si la destruction de cet ordre pourrait laisser penser que c'est la fin de l’expansion c'est faux! Le Royaume du Nejd et du Hedjaz ce veulent panarabismes, nous privilégierons la paix et les négociations pour réunir tout les arabes du mon dans un seul état et nous ferons la guerre si il le faut.

Suite au récente découverte de quelque gisements de pétrole le long du golfe persique l'entreprise Oil Saoud est crée elle fera appelle à l'entreprise allemande IG Farben pour continuer l'exploration de gisements de pétroles.

Au niveau de l'armée : l'armée saoudienne est une catastrophe elle est composée de 50 000 hommes dont 1/2 se battent encore au sabre. De grande réforme seront menée pour rendre l'armée saoudienne potable.
La Garde Nationale sera désormais divisée en 5 division de 10 000 hommes chacune, des camps d’entraînements seront construits pour entraîner les hommes a utiliser les nouvelles armes (fusils ect), 40k d'armements lourds a été commander au près de l’Allemagne pour 1 300 d'or ainsi qu'une unité de pétrole.

Or et ressources restantes :
-500 or
-2 pétrole
avatar
Ῥωμαῖος
Ῥωμαῖος
Messages : 46
Date d'inscription : 03/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic Officiel : 1930

le Ven 18 Mai - 2:57



République Hellénique / Ἑλληνικὴ Δημοκρατία








Deux et deux font cinq !


Fulminant devant les journalistes, Venizélos ne cesse d’affronter la colère des industriels grecs, pour le « Syndicat des Industriels de Thessalonique » les dirigeants athéniens se trouvent être à côté de la plaque. Aux accusations de faiblesse et d’incompétence crasse de la classe politique grecque, aux insuffisances de son économie et l’absence quasi-totale d’industrie lourde, le premier ministre répond sans pression aucune : « La Grèce a cent ans de retard ? Elle les abattra en dix ans ! ». Brandissant un optimisme qui tranche avec la décrépitude morale ambiante, Venizélos veut croire que son pays peut se renforcer rapidement sous l’impulsion d’un Etat tout puissant. Après tout, l’Etat grec est déjà Roi en son pays, ce qui compte c’est de l’employer avec adresse. Au cours de l’année 1930 l’Etat grec contracte sa masse salariale, une première depuis la création de cette entité, en conséquence un effort sur le front de l’emploi ne saurait tarder. Selon le premier ministre grec « Il est temps d’offrir à la machine, produit et multiplicateur du génie humain, une place dans l’économie nationale ! ». L’effort qui attend le gouvernement grec est prodigieux, il s’agit d’entreprendre la mise en place d’une industrie contemporaine, fordienne, axée sur un marché intérieur nébuleux. Ainsi, le gouvernement grec emprunte en 1930 pour plusieurs centaines de millions de Drachmes (3000 d’or au privé et 1500 d’or à la banque centrale – déjà évoqués – à un taux de 20% sur 9 ans – soit 900 d’or d’intérêts et 4500 de dettes contractées) et plonge les mains dans le cambouis de l’économie grecque. Libérer la productivité de la main d’œuvre grecque et d’autre part décupler les capacités productives des usines forme un tout dont l’expression la plus courante est « Deux et deux font cinq ! ».




Elefthérios Venizélos, face aux journalistes.


L’Etat finance un audacieux programme de formation d’une « main d’œuvre de choc »  dédiée au maniement d’une industrie plus contemporaine que les vieilles machines et manufactures alors en place. Le présent programme vise à diriger et former la main d’œuvre excédentaire (chômeurs, emplois peux productifs et ruraux en route vers les villes sous le coup de la réforme agraire) ainsi que les ouvriers sans qualifications. Transformés en ingénieurs, techniciens et ouvriers spécialisés ces gens doivent être progressivement disponibles sur le marché de l’emploi grec avec les compétences souhaitées, principalement Athénien et Macédonien. Cent-vingt--mille personnes seraient concernés par cet élan éducatif. L’Etat louant ou construisant des locaux, les professeurs faisant cours le plus souvent dans des salles de classe ou en plein air, ces myriades hommes « nouveaux » s’instruisent, alternent de rudes travaux salariés et les cours. Forts de leurs connaissances, ils formeront la colonne vertébrale des producteurs de demain. Au total, la réforme aura coûtée 1000 d’or à l’Etat Hellénique, contre une rentabilité de 150 or tous les six mois. L’industrie, pilier d’une économie contemporaine, manque cruellement à la Grèce. Ses forces vives, captées par l’agriculture, font défaut à l’industrie embryonnaire du pays. Sur les bases industrielles de Thessalonique s’élève progressivement dans l’année 1930 une extension d’une usine agro-alimentaire, non loin du port de la ville. Elle transformera/conservera des denrées alimentaires et expédiera ses productions à travers le bassin méditerranéen. Une autre extension concerne l’industrie de transformation du cuivre de Macédoine occidentale, localisée à Florina. Enfin une extension industrielle permet accroître la production mécanique (machines outils) dans la capitale de Macédoine (Thessalonique). En Attique, à Thèbes, se concentre une extension industrielle d’un site de verrerie fine et à Athènes une extension industrielle d’un équipementier tourné vers l’industrie du bâtiment. Cette modernisation assurée, façonne les deux régions économiques du pays et va permettre de drainer les chômeurs vers le monde du travail. Au total, 5 000 d’or sont dépensés au courant de l’année 1930 en faveur du redressement de l’industrie nationale, au bénéfice de 500 d’or tous les six mois. L’extraction aurifère en Chalcidique est relancée et cette fois avec plus d’appétit que la passé, vorace l’Etat Hellénique finance le développement des mines d’or de Macédoine pour un total de 1000 d’or, pour un bénéfice fort modeste : 50 d’or se rajoutent chaque tour aux revenus du pays ! Une recherche est confiée aux ingénieurs de Thessalonique, de nouvelles machines outils sont mises à l'étude afin de moderniser l'outil productif grec ! Enfin, l’Etat commande à l’Industrie Hellénique de nombreux fusils, 30 000 armes légères (Lebel sous licence issu de la guerre Gréco-Turque) s’ajoutent progressivement à l’arsenal de l’armée hellénique, de même que 10 000 armes lourdes (de divers types), soit 10 d’aciers sont dépensés. De quoi alimenter l’industrie lourde et manufacturière du pays. Une recherche militaire est lancée par le ministère de la marine, portant sur un croiseur lourd contemporain. Achevé en 1933, il formera l'ossature de la flotte Hellénique.

Finances Helléniques (Aout 1930)




Ca grimpe !


Revenus

Trésorerie : 2400 d’or
Revenu de base par tour : 800 d’or
Emprunts : 4500 d’or

Dépenses

Extensions industrielles : 5 000 d’or
Mines : 1000 d'or
Formation de la main d’œuvre : 1000 d’or

Solde : 700 d’or

Dettes publiques et privées, intérêts inclus (date butoir : 1 aout 1939) : 5 400 d’or.

Projection (1er Janvier 1931) :

Trésorerie : 700 d’or
Revenu par tour : 1850 d’or.
Développement des gains induits par les réformes:
Revenu additionnel 1 (Réforme fiscale) : 250
Revenu additionnel 2 (Quotas de production) : 100
Revenu additionnel 3 (Extension industrielle) : 500
Revenu additionnel 4 (Formation de la main d‘œuvre) : 150
Revenu additionnel 5 (Mines d’or de Chalcidique) : 50

Solde projeté au prochain tour : 2550 d’or


avatar
Baron
Baron
Messages : 72
Date d'inscription : 11/10/2017
Age : 19
Localisation : Coruscant
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic Officiel : 1930

le Ven 18 Mai - 15:18
États-Unis d'Amérique



Crise économique


La situation depuis le grand krach boursier de 1929 est fortement inquiétante, les troubles sociales ne font qu'augmenter avec la dépression du peuple américain, le président Herbert Hoovert fait face à une vague de contestation politique sans précédent, lui qui a eu 6 mois de paix et de prospérité durant le début de son mandat. Le Ku Klux Klan voit ses rangs augmenter petit à petit mais c'est loin d'être le premier des soucis pour le gouvernement Hoovert, un soucis bien plus grave sévit aux États-Unis d'Amérique de nombreux anarchistes et socialistes ont profiter de la cohue générale pour réclamer leurs droits souvent par la violence pour les anarchistes et via d'importantes grèves pour les socialistes. De son côté, le président Hoovert doit faire avec un sénat hautement protectionniste et isolationiste malgré la campagne des démocrates incarnée par Franklin Roosevelt qui fait une percée inquiétante pour le gouvernement aux récents sondages, une campagne basée sur une politique plus socialiste incarnée par le New Deal qui séduit de nombreux ouvriers et plus impérialiste incarnée par le corollaire Roosevelt qui séduit de nombreux économistes comme le très célèbre Henry Ford, ce même corollaire qui est officieusement évincé de la diplomatie américaine.

Mais les troubles liés à la crise économique continuent, une récente manifestation de 35 000 personnes à Union Square contre la crise économique s'est terminée en affrontements entre manifestants et policiers. L'action du gouvernement est sûre et prononcée, une réaction forte face aux manifestants est de mise pour le président Hoovert.

La jeunesse mobilisée dans ces manifestations:

Économie et société


- Arrêts des investissements américains dans le monde dans les premiers mois de l’année. Les banques américaines exigent le remboursement des prêts octroyés à l’étranger. Cette décision, couplée à la politique déflationniste des pays européens provoquent l'effondrement des échanges commerciaux mondiaux.
- Plus de 1300 banques en faillite.
- Six millions de chômeurs.
- Chute de la natalité.
- 35,3 % des investissements étrangers dans le monde proviennent des États-Unis (6,3 % en 1914).
- 6,9 millions d’habitants à New York, 3,4 à Chicago, 1,25 à Los Angeles.
- 10 millions de femmes exercent un emploi.
- 4,1 milliards de dollars de recettes fiscales
- 3,3 milliards de dépenses
- Excédent budgétaire de 734 millions de dollars.
avatar
Baron
Baron
Messages : 64
Date d'inscription : 12/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic Officiel : 1930

le Ven 18 Mai - 15:38
Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord/ United Kingdom of Great Britain and Northern Ireland





Recherche

Une nation puissante doit posséder une avance technologique sur ses concurrentes, c'est pour ce faire que le gouvernement de sa Majesté décide de lancer 4 programmes de recherche.

1-Le premier programme souhaite développer de nouveaux moteurs pour les navires de la Royal Navy. Ainsi, depuis le Traité de washington, le tonnage est limité, il faut dont compenser cette lacune par d'autres domaines, notamment la vitesse des navires.

2-Les usines de textiles sont aussi un point important de l'économie, leurs développement permettra de redresser l'économie du pays; c'est ainsi qu'un programme de recherche ayant pour but d'augmenter les rendements de ces usines est crée.

3-Les ressources font la force du peuple britannique, les rendement des mines d'acier de l'empire doit, afin que cette force soit augmentée, être amélioré, c'est dans ce but qu'un programme de recherche est lancé.

4-Enfin, le Royaume est une force militaire puissante et capable de résister a ces ennemis, malgré tout, il ne faut pas se reposer sur les acquis et toujours innover dans ce domaine, ainsi un nouveau programme ayant pour but de créer un nouveau char lourd, le char lourd Victoria est mis en place .

Economie


"La dévaluation monétaire est une évidence, le royaume-uni ne peut se relever de cette crise sans faire des sacrifies et sans dommages collatéraux" a déclaré aujourd'hui, le premier ministre britannique a la chambre des communes. Cette déclaration fait suite au projet de loi qui vise a abandonner l'étalon d'or pour ensuite pourvoir dévaluer le livre sterling par rapport aux autres monnaies. Ce projet est assez critiqué dans les rangs du parti au pouvoir, le parti travailliste mais obtient étrangement le soutien au sein du parti conservateur, ainsi le chef du parti, Stanley Baldwin, s'est montré très favorable a la dévaluation, de la livre, qu'il juge nécessaire, peu importe les conséquences pour les autres pays nations.


C'est donc avec le vote d'une partie des conservateurs et des travaillistes que la loi est adoptée par les deux chambres. Ainsi à partir de ce jour, la Livre sterling ne pourra plus être transformée en or, les seules conversations autorisées sont les conversations dans des devises étrangères. En plus de ceci, afin de réaliser une dévaluation, les taux de change fixe seront revus à la baisse de 15%. Pour finir la banque d'Angleterre va émettre deux centaines de millions de livres Sterling supplémentaire  toujours dans le but dévaluer le livre. Ainsi 1000 or seront levés

Construction

Construction de route aux Pays de Galles, 1000 or investis

Revenu
:

Trésor initial : 5 100 or
Revenu : 3400 or /2 = 1700 or
Vends de caoutchouc : 100 or
Fonds levés : 1000 or
Route aux Pays de Galles : -1000 or

Trésor final : 6 900
avatar
Baron
Baron
Messages : 72
Date d'inscription : 03/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic Officiel : 1930

le Ven 18 Mai - 19:27
Reich allemand
Deutsches Reich





Alors que sévit la crise économique qui fait suite au Krach de 1929, le chancelier Brüning en poste depuis le 28 mars 1930 doit, pour équilibrer le budget, proposer de nouveaux impôts et notamment l'impôt par tête ce qui lui aliène les partis de gauche (SPD et KPD) mais aussi une majorité des députés nationalistes. Le budget est rejeté par le Reichstag et le chancelier réplique par la dissolution de l'Assemblée et un passage en force par décrets. Cette manœuvre est un échec : après les élections du nouveau Parlement (septembre 1930), au cours desquelles le Parti nazi (NSDAP) passe de 14 à 107 députés, Brüning doit former un gouvernement minoritaire avec l'appui du parti social-démocrate (SPD), dont Hindenburg est un ennemi. Brüning doit cependant toujours composer avec le soutien du président de la République pour la signature des décrets-lois.

Dans le contexte aggravé de la crise mondiale du crédit, ayant éclaté à Wall-Street un an plus tôt, Brüning tente encore d’imposer des mesures déflationnistes et un retour à l'agriculture. Ces mesures sont très impopulaires dans le cadre de la montée inexorable du nationalisme allemand, qui remet en cause les restrictions du traité de Versailles. Il instaure une politique d'austérité mêlant réduction des dépenses publiques et augmentation des impôts.

Le régime parlementaire en place s’avère incapable d’apporter des solutions à la crise économique, et l’opinion publique aspire à un régime fort. La solution présidentielle ne peut plus exister car il y existe une impossibilité de coalition entre les partis extrémistes, qui représentent 38,4 % des voix lors de l’élection du 14 septembre 1930. Les partis politiques de gauche étaient divisés entre eux par une querelle entre le socialisme et le communisme, représenté par le SPD et le KPD. Le Zentrum ne cherchait pas l’écroulement du régime de Weimar, ce qui lui coûta de nombreux votes.

Le NSDAP a toutefois profité de cette situation. Ce dernier se définit comme un mouvement voulant complètement reformer le Reich qui parvient à rassembler tous les mécontents du régime de Weimar. La propagande répondait aux besoins de la population, rejoignit les nationalistes, rejetait la démocratie et prônait l’abolition du plan Young. Les nazis progressent ainsi de manière notable, suscitant l'inquiétude de Hindenburg qui considère qu'ils sont «de vulgaires et dangereux socialistes.». Hitler y répond vigoureusement dans l'un de ses discours : «Cette vieille ruine [de Hindenburg] se défend contre l'article 4 ? Quelle erreur d'avoir fait de cet homme le président du Reich ! Il bloque tout le mouvement de libération.»

Cependant, au sein même du NSDAP, la crise fait rage : La SA, qui se veut être un mouvement révolutionnaire, tient tête à Hitler et réclame une prise de pouvoir par la force, moyennant un soutien populaire après les élections. Mais Hitler refuse, en conséquence, la section berlinoise de la SA décide de parader dans la ville contre Goebbels, qui tenait un discours au même moment. Goebbels fait appel aux SS, mais Hitler arrive et parvient à contenir les deux camps in extremis, il leur rappelle le Führerprinzip, et von Pfeffer est déchu de sa fonction de dirigeant des SA. Le commandement est assuré par Hitler lui-même pendant quelques semaines : Mais il faut trouver un commandant à la SA. Malgré le désir d'Hitler de faire appel à Ernst Röhm qui est actuellement en Bolivie, Göring prend la tête de la SA après avoir insisté auprès du Führer pour devenir le Oberster SA-Führer de la milice.

Voulant faire ses preuves et montrer à Hitler qu'il est capable, il fait assassiner Stennes et quelques conjurés, qui sont retrouvés mort dans des circonstances mystérieuses. La SS d'Himmler, qui a en a pris le commandement dès Janvier 1929, recrute parmi les hommes "déçus" de la SA, notamment à cause des ambitions révolutionnaires et trop socialiste de certains miliciens. Avec l'extension de la SS : On peut en être sûr, la prise de pouvoir qui arrive - avec certitude - sera plus violente que jamais, et il n'y aura pas de "seconde révolution" désirée par la SA.

Production allemande, économie & recherche technologique pour l'année 1930

Ressources disponibles (avant production) :

114 unités d'aluminium,

433 unités d'aciers,

5 unités de tungstènes,

5 unités de chromes,

3 unités de pétrole.


Production matérielle sur six mois :

Les quatre usines militaires produiront de l'armement lourd (x10 000) qui sera livré à l'Arabie entre le 1 et 15 Janvier 1931, nous rappelons que ce pays nous a payé 1 300 or et 1 unité de pétrole pour cela. Aussi, dans l'usine militaire louée à la Lituanie, nous produisons secrètement des APC (x25).

Ainsi, 17 unités d'aciers, 1 unité de caoutchouc et 1 unité de pétrole sont dépensés ce tour-ci. Nous rappelons que nous échangeons 30 unités d'aciers contre 25 unités de pétrole à la Roumanie.

Ressources disponibles (après production) :

114 unités d'aluminium,

386 unités d'aciers,

5 unités de tungstènes,

5 unités de chromes,

5 unités de caoutchouc,

28 unités de pétrole.


Budget

Notre budget s'élève à 5 000 + 3 400 = 8 400. Nous avons actuellement 8 400 or, le gouvernement n'a pas prévu de dépenses.
avatar
Baron
Baron
Messages : 21
Date d'inscription : 15/05/2018
Age : 17
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic Officiel : 1930

le Ven 18 Mai - 20:32
République de Lituanie /
Lietuvos
Respublika



Comme un poisson dans l'eau :
Nous remercions infiniment la République de Weimar d'investir autant d'argent et de temps dans nos industries, c'est un pas de plus qui rapproche nos deux peuples. Cette aide ne sera jamais oubliée et rendue dans les plus brefs délais à notre nouveau collaborateur. Le premier versement de 1 000 or a été reçu la semaine dernière, permettant au trésor publique lituanien de culminer à des sommes jamais atteintes auparavant. La priorité du gouvernement de Tubelis se révèle être le développement durable et efficace des infrastructures commerciales. Cette déviation répond au succès modéré voire faible de la politique agricole, qui menée depuis quelques mois semble avoir ralenti l'inflation des prix des denrées issues de la terre. Cependant l'endiguement du chômage n'est pas encore complet tandis que l'économie risque de ne pas être suffisamment diversifiée ou mécanisée suite à l'afflux massif de prolétaires.

Une première guilde est fondée sur ordre présidentiel, celle des "Affaires maritimes et fluviales" qui doit réguler les changements radicaux à venir. Avec l'appui du gouvernement, la totalité du trésor est allouée dans plusieurs projets de grande ampleur. La moitié du budget (1 000 or) est dirigée vers l'agrandissement du port de pêche de Nida, qui a pour ambition principale de conduire à l'autosuffisance alimentaire puis d'exporter vers des contrées plus exotiques. L'autre moitié sert à agrandir le village de Rusné, de façon à occuper les terrains vierges délimités par le delta du fleuve Niémen. Rusné accueillera une nouvelle étape du ravitaillement fluvial lancé entre Memel et Kaunas. Les délais de livraisons seront alors raccourcis et une plaque tournante créée entre les deux plus grandes concentrations de population du pays.


~~~~~~~~~~

avatar
Baron
Baron
Messages : 6
Date d'inscription : 13/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic Officiel : 1930

le Ven 18 Mai - 20:37
Kongeriget Danmark







La situation du Danemark:

Le Danemark est l'un des Etats les plus anciens d'Europe. Au cours de son Histoire, notre nation a eu différents âges d'or, ainsi que différentes périodes de déclin. Hors, depuis plus d'un siècle, le Danemark n'a plus réussi à défendre son territoire des envahisseurs et des intérêts des nations étrangères. Des territoires danois millénaires ont été perdus, d'abord la Scanie aux mains des Suédois, suivie par le Schleswig-Holstein conquis par les Allemands en 1864. L'influence des compagnies commerciales américaines et anglaises ont menée à la perte de la plupart de nos comptoirs et colonies: l'Inde Danoise, la Côte de l'Or ainsi que les îles Vierges et Nicobar. Le traité de Versailles nous a rendu une partie de nos territoires méridionaux, mais ce n'est qu'un pansement sur l'hémorragie, et au Danemark tous les esprits se questionnent sur les façons d'inverser la tendance.

Au niveau politique, le pays est actuellement dirigé par une majorité de gauche, qui semble durable du fait de sa capacité à améliorer la condition de vie des danois, tout en permettant une croissance très respectable au niveau européen. En métropole, tout comme dans les outre-mers, le principal défi de cette après-guerre est d'assurer la sécurité et la souveraineté territoriale du Danemark, ainsi que d'industrialiser le pays pour que celui-ci se recrée une place dans le Concert Européen.

Il est évident que la diplomatie du pays se tourne tout d'abord vers son allié séculaire: la Norvège. Les liens du sang unissent nos souverains, et dans l'esprit de nos deux peuples depuis des siècles, une amitié entre les pays nordiques est une priorité. Les relations avec la Suède tendent à s'améliorer, malgré les tensions sur la question de la Scanie, tandis que Copenhague cherche à créer des liens étroits avec les démocraties occidentales que sont la France, le Royaume-Uni et les Etats-Unis pour atteindre ses objectifs.


Si vis pacem, para bellum:

Le Danemark ne s'est pas engagé dans la Grande Guerre. D'une violence inouïe, elle a traumatisé tous ceux qui l'ont vécue. Que l'on parle du front d'Orient ou de celui de l'Ouest, les engins de destruction les plus développés de notre époque ont dévasté des pans entiers de nos paysages et réduit des millions de soldats à l'état de chair à canon. Mais cette guerre n'était pas la Der des Der. De nouvelles idéologies apparaissent dans les pays mis à la marge de cette guerre: l'Italie a adopté le fascisme tandis que la Russie est toujours en proie aux conséquences chaotiques de la Révolution Prolétaire. Certaines nations recommencent à s'armer, tandis que les démocraties occidentales agissent en gendarme du monde.
La guerre est une sorte de braise qui persiste dans la nature humaine: jamais elle ne s'éteint totalement, et chaque fois qu'une nouvelle étincelle surgit, ses conséquences sont plus désastreuses.

Certaines civilisations ont écrit l'Histoire avant de disparaître, tandis que d'autres persistent et survivent de façon glorieuse à travers les millénaires. Le monde est régi par les plus forts, ceux qui deviennent faible disparaissent. Pour que le Danemark ne fasse pas partie de ces derniers, il est impératif de prendre des mesures drastiques.

Sa Majesté Christian X, le premier ministre Thorvald Stauning et les Etats Majors se sont réunis sur Bornholm pour discuter de l'avenir militaire du pays. Il en est ressorti que la force de notre nation réside sur le contrôle des Mers, point commun que nous partageons avec les britanniques. Cependant, son efficacité est réduite à néant si notre Métropole ne peut résister à une attaque extérieure, notamment dans le Jutland. La construction de défenses impénétrables aux frontières et le développement de la Søværnet sont donc les deux priorités qui sont ressorties de ces discussions.
Plusieurs plans de militarisation ont ainsi été proposés, et c'est au Folketing de décider duquel sera adopté. Les prochains mois seront révélateurs sur l'évolution militaire du pays.
avatar
Imperator
Imperator
Messages : 134
Date d'inscription : 10/10/2017
Age : 19
Localisation : Palais Impérial
Voir le profil de l'utilisateurhttp://quemque-suam-patriam.forumactif.com

Re: Topic Officiel : 1930

le Ven 18 Mai - 20:41
ÉVÉNEMENTS

Juillet-Décembre 1930

Oui y a certains événements en retard
raj

La révolution brésilienne


Vargas entouré de ses partisans

En 1929, les élites de l'État de São Paulo rompent l'alliance avec celles du Minas Gerais, symbole de la politique café com leite en vigueur depuis l'instauration de la République en 1889, et présentent leur propre candidat à la présidence, le pauliste Júlio Prestes. En réaction, le président du Minas Gerais, Antônio Carlos Ribeiro de Andrada, appuie la candidature d'opposition du gaucho Getúlio Vargas. L'élection présidentielle oppose ainsi, le 1er mars 1930, le candidat conservateur, désigné par le président sortant, Prestes, au candidat de l'Alliance libérale, Vargas, soutenu par trois États sur dix-sept (le Rio Grande do Sul, le Minas Gerais et le Paraiba).
Après plusieurs mois de dépouillement des résultats électoraux, Júlio Prestes est déclaré vainqueur. Toutefois, la majorité des membres de l'Alliance libérale contestent les fraudes électorales et refusent d'en accepter le résultat. Une conspiration débuta ayant pour base le Rio Grande do Sul et Minas Gerais, avec comme intention d'empêcher que Júlio Prestes assume la présidence. Divers notables se font alors assassiner, tel que João Pessoa, alors gouverneur du Paraíba, tué par João Duarte Dantas le 26 juillet 1930 qui lui aurait hurlé « Je suis João Dantas, que tu as tant humilié et maltraité ! » Le meurtrier a été arrêté et tué par la police.
La peur d'Antônio Carlos qu'une révolution violente qui soit hors du contrôle des hommes politiques de l'Alliance libérale commença alors à se concrétiser.
Le Gouverneur Vargas prend ainsi de plus en plus d'importance, certains le voyant comme le dirigeant d'un « Nouvel État » qui enterrerait la « Vieille République » qui aurait osé, selon ses partisans, frauder les résultats des élections.
Guerre de succession éthiopienne


Le nouvel Empereur d'Abyssinie, Hailé Sélassié.

La succession n'était pas claire à la mort de l'Impératrice Zewditou. Bien que Tafari Mekonnen avait été nommé héritier du trône, le mari veuf de l'Impératrice, Gougsa Wellé, a organisé une rébellion afin de s'emparer du pouvoir. Cependant, il a battu par le Ras Tafari, qui s'est fait sacrer Negus sous le nom de Haïlé Sélassié.
La Marche du Sel


La Marche du Sel, Gandhi étant au centre. On aperçoit à droite Gelebor et Skynyrd.

Des indépendantistes indiens pacifistes, menés par Mahatma Gandhi, ont organisé ensemble une marche pacifique afin de revendiquer l'indépendance. Gandhi a été condamné à neuf mois de prison et a même été raillé par Winston Churchill qui l'a qualifié de « fakir séditieux qui grimpe à moitié nu les marches du palais du vice-roi ».
Suède : Pas de chance

dommage
Pas de bol.

Un suédois fait tomber sa monnaie devant une synagogue : 3 morts et 12 blessés.
Perse : Le HASARD
chance
Suite à la découverte d'un gisement, la Perse gagne une unité de pétrole supplémentaire.
États-Unis d'Amérique : l'émeute


« On s'en bat les couilles de la Grande Dépression, nous ce qu'on veut c'est bosser. L'hiver arrive et l'odeur du pétrole puant nous enivre, on a l'estomac tellement vide qu'on entend des voix.

Au début du XXe siècle, du pétrole est découvert dans le comté de Los Angeles, puis dans d’autres régions de la Californie : il devient rapidement l’industrie la plus rentable de la Californie du Sud et attire les nouveaux arrivants. Entre 1900 et 1936, la Californie est l’État américain qui produit le plus de pétrole. Cependant, à cause de la Grande Dépression qui menace l'emploi de grands nombres de travailleurs, les travailleurs des industries pétrolières du sud du comté de Los Angeles ont appelé à la grève générale face à « l'incompétence du gouvernement capitaliste qui nous exploite » selon le chef du Parti Communiste des États-Unis, William Z. Foster. Certaines rumeurs laissent également croire que la Mafia locale, dirigée par Joseph Ardizzone, armerait des travailleurs face à la police, un échange de tirs ayant eu lieu.

Bilan : 13 morts ouvriers, 3 morts policiers, 24 blessés ouvriers, 11 blessés policiers, 8 civils blessés et moins 50 unités de pétrole tant que la grève n'est pas résolue.
avatar
Imperator
Imperator
Messages : 134
Date d'inscription : 10/10/2017
Age : 19
Localisation : Palais Impérial
Voir le profil de l'utilisateurhttp://quemque-suam-patriam.forumactif.com

Re: Topic Officiel : 1930

le Ven 18 Mai - 23:18

REGNO D'ITALIA



Salve, O popolo d'eroi. Salve, O Patria immortale !

Luglio-Dicembre 1930

Infrastructures
L'État italien investit toujours dans l'infrastructure en construisant un aéroport à Milan, permettant ainsi des vols entre Rome et la ville de Lombardie. L'aéroport sera baptisé en hommage au Maréchal de l'Air, Italo Balbo. L'aéroport de Rome quant à lui est agrandi et rebaptisé en hommage au Duce et est ouvert à l'internationale, devenant l'Aéroport National Benito Mussolini. (-500 or pour Milan, -500 pour Rome)
Une autoroute est construite entre Rome et Florence. Cela fait désormais une ligne de grandes routes reliant Florence à Messine ! (-1500 or)

Or restant : 300

avatar
Baron
Baron
Messages : 12
Date d'inscription : 04/03/2018
Localisation : La Gata de tu Madre, Andalousie, Espagne
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic Officiel : 1930

le Sam 19 Mai - 0:39
Royaume de Yougoslavie
Kraljevina Jugoslavija
Краљевина Југославија
_______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

_______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

01/06/1930 - 31/12/1930

BUDGET & FINANCES:
Budget au tour 1 = 2100 or.
Revenus au tour 1 = 1400 or.
Dépenses au tour 1 = 500 or.
___________________________
Budget au tour 2 = 3000 or.

Dans l'économie yougoslave :

Baron
Baron
Messages : 14
Date d'inscription : 16/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic Officiel : 1930

le Sam 19 Mai - 0:42
Royaume d'Arabie Saoudite

Investissement Saoudien

L'état Saoudien investis 1000 or dans le royaume du Nejd, l'investissement fut plutôt fructueux .Abdelaziz ben Abderrahmane Al Saoud espère pouvoir dans le futur continuer ses investissements a plus grande échelle. L'entreprise Oil Saoudia continue ses recherches de gisements de pétroles, certains petit gisements ont déjà été découvert, Abdelaziz ben Abderrahmane Al Saoud espère beaucoup de ses recherches et compte bien investir dans ce secteur.

Politique

La garde Nationale continue de s’entraîner dans les nouveau camps fraîchement construit pour le moment les entraînements sont principalement physique le roi espère pouvoir compter sur des entraîneurs occidentaux dans le futur.Pour ce qui est de l'idéologie de l'Arabie Saoudite le roi Abdelaziz ben Abderrahmane Al Saoud continue de penser que réunir les arabes en un seul pays serait la meilleur chose pour le pays, ils semblerait que quelques personnes soient réticentes a cette idée pour le moment le roi ne fait pas attention à ça

Or et ressources restantes :

700 or
5 pétrole
Contenu sponsorisé

Re: Topic Officiel : 1930

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum