Partagez
Aller en bas
avatar
Le Teuton Fou
Le Teuton Fou
Messages : 46
Date d'inscription : 11/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur

[Guerre]Soumission de l'Est Anglie.

le Ven 16 Mar - 22:22
Royaume de Mercie


Soumission de l'Est Anglie


La diplomatie n'a rien donné et les diplomates sont rentrés bredouilles, par conséquent Offa fera couler le sang pour asseoir sa domination.

Une armée a été réunie par Offa, composée d'hommes du Kent, de l'Essex et de l'est de la Mercie, ayant répondus à l'appel aux armes, le reste des troupes n'ayant pas été levé pour faire passer l'envie à tout traître d'attaquer la Mercie dans le dos.

Ainsi les lords de l'est de la Mercie ont répondu à l'appel aux armes, tout comme l'Essex et le Kent, alors que l'armée se masse à la frontière et qu'un émissaire apporte la déclaration de guerre. Offa en personne dirige l'armée sur son cheval au milieu des cavaliers lourds.

Effectifs est anglie :
Est anglie:
500 nobles lourds
500 archers
500 médians

Effectifs Mercie:
Mercie: 100 soldats lourds et 100 cavaliers lourds,  et 200 soldats médians.
Kent: 250 soldats nobles lourds 250 médians 500 archers
Essex: 500 soldats nobles lourds 250 médians 750 archers

Total:
850 soldats lourds
100 cavaliers lourds
700 soldats médians
1450 archers.


Le plan est le suivant:

L'armée en large supériorité numérique et de meilleure qualité grâce aux Comes, les cavaliers lourds, devront enfoncer les terres des Angles de l'Est jusqu'à leur capitale et les soumettre à l'issue d'un long siège, qui sera protégé par des ouvrages de fortifications pour protéger le détachement contre la petite guerre et les escarmouches.
Si ils rencontrent une armée ennemie en route, les Merciens les engagent en plaine de préférence.



avatar
Ῥωμαῖος
Ῥωμαῖος
Messages : 14
Date d'inscription : 03/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Guerre]Soumission de l'Est Anglie.

le Mar 20 Mar - 0:39
Simulation

La campagne ne rencontre que le vide, face à l'armée coalisée sous l'étendard d'Offa c'est la plaine qui s'ouvre aux envahisseurs. La défense s'articule autour d'un point fortifié et renforcé pour l'occasion, approvisionné en grains et lourdement pourvu en défenseurs. Le siège de Norwich, plus précisément de l'ancien fort romain et de ses redoutes, est un véritable point de fer. Une première ceinture défensive faite de terre et de bois protège le fort avec un fossé profond de quatre mètres et profond d'autant, empli de pieux. Les entrées Est et Ouest sont fermement tenues. Le fort romain permet une défense solide soutenant et dominant la première ligne dont les occupants peuvent se replier à loisir derrière cette ultime position. Offa, voyant l'impasse, s'attend à un long siège qu'il a heureusement préparé en amont, le siège s'éternise.

Le ravitaillement prévu assure pour de nombreux mois une action efficace, le siège s'étend au delà de l'hiver, les pertes induites par l'usure hivernale, les désertions et l'épuisement progressif des réserves alimentaires défavorise l'assaillant et assiégeant Offa. A l'aube du printemps, la troupe a diminué de de 15%.

La place finit par capituler à la fin mai de l'année suivante. Les pertes sont lourdes pour les deux camps sans qu'aucune bataille n'eu lieu. Seul le siège, long et âpre, assure la victoire. Mais ... la maladie a ravagé la ville et désormais, il est impossible, de fait, d'y entrer. Aussi, contre la soumission du territoire, les défenseurs obtiennent la paix.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum