Partagez
Aller en bas
Nous york
Comte
Comte
Messages : 103
Date d'inscription : 12/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Tribu de Jenő

le Sam 3 Nov - 18:03
Khanat magyars





Système politique: Khanat
Khan ( chef ) : Oge
Religion : Paganisme hongrois


La tribu de Jeno  est la tribu la plus forte et la plus puissante des 7 tribus qui composent le peuple Magyard, c'est sous son impulsion que pour la première fois de l'histoire, les 7 tribus magyars se sont unies pour combattre le Khanat bulgare et conquérir un terrain de chasse plus important et plus grand, son chef, le Voïvode Elop est
réputé pour etre sans pitié et pour massacrer tous ceux qui s'opposent à sa horde et à sa tribu.
Armée :

Magyars (Horde, Khanat) :
-1500 cavaliers lourds (nobles)
-13 000 cavaliers légers (guerriers du Khanat)
- 1 000 Soldats lourds
-5 500 soldats médians
-7 500 archers


Dernière édition par Nous york le Lun 12 Nov - 17:15, édité 2 fois
Nous york
Comte
Comte
Messages : 103
Date d'inscription : 12/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Tribu de Jenő

le Dim 4 Nov - 20:00
Nous york a écrit:
Tribu de Jenő




Les Magyars sont  divisés, menacés par la puissante Byzance au Sud, par les glorieux cavaliers Avars à l'ouest et par les impétueux khazars à l'est  mais unis aucune de ces puissances ne peut rivaliser avec la grandeur de ce peuple qui fut le pourfendeur du khanat Bulgare. Oui l'unité fait la force, l'Histoire le montre, quand pour la première fois les 7 tribus ont combattu ensemble, le khanat Bulgare n'a pas survécu et les peuples de tous les horizons  ont vu la grandeur et la gloire des Magyars. Toutefois pour unir cet ensemble hétéroclite que l'on appelle les magyars, il faut un homme qui égale la puissance de son peuple. Et Oge, la voïvodie  ( chef)  de la tribu de Jenő, la plus forte et la plus puissante des tribus magyares  compte bien être cet homme. Par le passé, c'est lui qui a appelé les autres tribus à se joindre à lui pour attaquer ensemble les Bulgares, et le résultat fut sans appel, les terrains de chasse de toutes les tribus sans aucune exception ont plus que doublé. Sa bravoure et son audace sur le champ de bataille lui valent le respect de la plupart des chefs de tribu

Mais pour unir ces peuples, il ne faut pas seulement gagner leur respect, il faut aussi une bonne dose de diplomatie, nouer des alliances avec certaines tribus et entretenir de bonnes relations avec les autres, après la guerre c'est donc un autre jeu auquel Oge doit jouer, un jeu tout aussi difficile, voire plus.


Cela fait maintenant un an que les tribus se sont installées sur l'ancien territoire du Khanant Bulgare et un an qu'elles se sont réparties les terres et les terrains de chasse de cette façon

Spoiler:


La tribu de Jeno obtient donc de vastes terres et le Voïvodie Oge semble heureux de ce partage il est dès  les premiers mois à l'offensive afin d'obtenir les faveurs de la tribu Ker, deuxième plus importante tribu après la sienne, son territoire étant menacé par les Khazars qui peuvent essayer de s'étendre à ses dépends, une alliance entre les deux, pour sanctuariser la frontière et dissuader de possibles incursions Khazars  chez les magyars est envisagée par Oge, il serait prêt à donner sa fille de 14 ans en mariage à l'un des fils d'Elop, le voïvodie de la tribu Ker,  c'est donc dans ce but qu'il dépêche à la cour de son confrère , un ambassadeur. Chargé de présents, il doit essayer de négocier ce mariage avec le chef de la tribu adverse, en utilisant de nombreux arguments, comme celui de la défense de la frontière face aux Khazars et celui des exploits que les magyars ont pu réalisé unis.

Situation de la famille d'Oge :

Une femme âgée de 32 ans
Un frère âgé de 30 ans
Une fille âgée de 16 ans
Un fils âgé de 8 ans
Un oncle âgé de 40 ans qui est aussi le chef de la tribu Nyék.
Nous york
Comte
Comte
Messages : 103
Date d'inscription : 12/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Tribu de Jenő

le Dim 11 Nov - 1:53
center]Tribu de Jeno
[/center]



Magyars de toutes les tribus, unissez-vous



Les khazars, impétueux cavaliers des steppes, guerriers et marchands sont à nos portes, leur armée a quelques pas de nos femmes et de nos enfants, et leur roi à une poignée de main de nos richesses, aujourd'hui le temps n'est plus à la discorde, le temps n'est plus à des luttes fratricides mais à l'unité, encore une fois les tribus magyares doivent s'unir pour affronter un ennemi commun. Les   Jeno quémandent donc  de l'aide  aux autres magyars grâce à ses ambassades envoyées chez ces tribus,  ces représentants doivent utiliser de nombreux arguments pour convaincre les autres tribus de se joindre à eux.L'offre de mariage aux Ker est renouvelée. L'idée d'une confédération regroupant les Magyars est aussi évoquée mais pour le moment, Oge préfère se concentrer sur sa lutte contre le khanat khazar.


Drevliens  et Sévériens, les victimes de la tyrannie des Khazars




Depuis trop longtemps les Drevliens  et Sévériens sont victimes de la tyrannie des Khazars, leur raids détruisent tous ce que les Drevliens  et les Sévériens possèdent, cela n'est pas tolérable, les Khazars doivent être battu, leur tyrannie stoppée, des ambassades sont dépêchés chez les chefs de ces tribus avec une offre très claire, joignez-vous à nous pour combattre, joignez-vous à nous pour stopper les Khazars, pour les empêcher de vous voler ce que vous possédez. Nous, en plus d'éliminer la menace des Khazars, nous pouvons vous offrir des terres de très nombreuses terres. Sur le cadavre des Khazars, nous construirons votre gloire et votre empire. *

Spoiler:


En orange, les terres promises aux Dreveliens, En rouge, terres promises aux Sevreriens
Les Alains, vassaux tyrannisés des Khazars  [Secret]





Les Khazars sont des souverains tyranniques, ils nous réduisent au rang de simple sujet, vous le roi de tous les Alain, votre gloire est éternelle, un homme tel que vous ne peut pas se soumettre si facilement à des tyrans tel qu'eux, si vous acceptez de vous joindre nous pouvons vous offrir des terres de très nombreuses terres.
Nous york
Comte
Comte
Messages : 103
Date d'inscription : 12/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Tribu de Jenő

le Dim 11 Nov - 2:04
Nous york a écrit:
Tribu de Jeno


Guerre ou pas guerre ?

En cet hiver 771, tous les guerriers magyars attendent avec impatience la guerre contre le khanat khazar,  ils ne rateraient pour rien au monde cette occasion de prouver leur bravoure, leur force et leur virilité sur le champ de bataille, toutefois Oge fin stratège et pourfendeur des Bulgares semblent réticents à l'idée de se battre contre l'Empire romain d'orient d'un côté et de l'autre les khazars mais bloqué par son honneur il ne peut reculer face à cette guerre qu'il a indirectement provoquée, il serait alors accusé de lâcheté, son prestige en prendrait un coup et son ambition d'unifier tous les Magyars ne pourrait plus se réaliser c'est donc dans une optique plus réaliste, qu'il met en place un stratagème afin de pousser les chefs des tribus à la migration sans que son nom soit évoqué dans l'histoire.

Il réunit donc tous les voïvodies magyars prétextant que la guerre contre les Khazars  qui doit avoir lieu nécessite une réunion stratégique et tactique. Dans ce conseil de guerre,  Oge fait intervenir de nombreux slaves et de nombreux esclaves qui viennent des quatre coins du monde mais principalement du Khanat Kkazars et de l'empire romain d'orient, tous ces intervenants qui ont été payés secrètement par le voïvodie de la tribu Jeno, doivent vanter  la terrible armée Khazars et romaine en insistant sur la pauvreté des terres habitées par les deux empires, la chasse et l’élevage selon leurs dires étant infructueux voire dangereux, certains doivent  même aller  jusqu'à proposer la migration  aux chefs des tribus en leur vantant les merveilles des   royaumes qu'on appelle la Francie, la Lombardie ou encore de la Saxe.

Après ceci, Oge devra sous-entendre que la migration n'est pas une si mauvaise chose et que les terres qu'ils ont conquises ne sont pas de si bonne qualité. Normalement l'idée d'une migration pourrait germer dans l'esprit de certain chef et si c'est le cas, Oge  appuiera indirectement ces propositions sans prendre parti clairement pour cette idée  puis si la migration est votée  se proposera pour diriger l'expédition visant à conquérir de nouvelles terres.  Son prestige acquit face aux bulgares et son alliance avec les plus puissantes tribus devraient lui permettre d'occuper ce poste.



Si la migration n'est pas votée et bien la guerre sera;


Actions si le "stratagème" marche :  
Les esclaves slaves capturaient lors des raids contre les dulèbes  seront se mettre en arme, s'ils refusent, ils seront exécutés par les magyars, les hommes magyars quant à eux doivent aussi prendre les armes
Nous york
Comte
Comte
Messages : 103
Date d'inscription : 12/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Tribu de Jenő

le Mer 14 Nov - 22:12
Nous york a écrit:
Khanat magyar  






Le Khanat est né


L'autorité d'Oge chez les magyars n'est plus remise en cause, il a prouvé à de nombreuses reprises  qu'il était un chef de guerre audacieux qui avait su mener son peuple vers la victoire. Les Bulgares, les slaves  n'ont pas pu résister  à son génie tactique. Tous les clans l’acclament et les tribus  le respectent sincèrement mais alors que les magyars étaient unis sous une même bannière, la sienne, la récente victoire  et l'installation des nomades sur les terres des polanes a posé la question de l'organisation des tribus magyars et c'est naturellement que sous l'impulsion d'Oge ,les voïvodies se sont réunis autour d'un feu pour traiter de ce sujet.  La réponse d'Oge à cette interrogation fut sans appel, il faut s'unir pour être fort, pour nous protéger des  possibles incursions sur nos terres et pour continuer à exploiter les vassaux slaves sans que la discorde ne règne. C'est donc naturellement qu'il demande la création d'un Khanat, avec à sa tête , son  humble personne.


Toutefois la sécurité est une chose mais l’asservissement en est  une  autre et Oge ne pense pas que les tribus soient prêtes à se soumettre totalement à son autorité, et c'est donc pour cela que ce Khanat sera une monarchie élective, c'est à dire qu'après la mort d'Oge se seront les chefs des tribus qui se réuniront pour voter pour le prochain Khan des magyars. Bien évidemment, si le Khanat est accepté, tous les chefs de tribus et leurs descendants seront inclus dans le conseil de guerre et les richesses issues du pillage et des tribut des vassaux seront toujours partagées équitablement entre les voïvodies. C'est après de nombreuses négociations et d'alliances scellées que le chef de la tribu Jeno arrive finalement à convaincre les voïvodies  de lui jurer fidélité. Pour officialiser la  création de cette nouvelle structure politique, les chefs magyars, sous le regard des dieux, ont prêté serment de suivre  Oge et de le servir, en s'entaillant le bras et en laissant couler le sang dans un calice, comme le veut la tradition magyare.


Une installation compliquée




Les vassaux polanes sont soumis aux Magyars mais cette soumission ne semble pas être bien vu par les intéressés, il faut donc renforcer le pouvoir du tout jeune Khanat sur ce peuple qui vient de subir une de ses plus grandes défaites. C'est donc dans une optique d'assimilation que le Khan Oge négocie avec les polanes, une série de mariage entre les membres de sa tribu, la tribu des Jeno et les "chefs" des clans polanes. La guerre ayant fait beaucoup de veuves chez la noblesse polane, il n'est pas compliqué de trouver des jeunes hommes magyars pour combler les trous laissés vides par les morts. Des filles de la tribu des Jeno sont aussi offertes à des notables polanes et slaves afin s'assurer de leur soutien en temps de guerre comme en temps de guerre. Toutefois pour ne pas brusquer la noblesse polane, ces mariages se feront pour le moment progressivement.

Les Avars, ces êtres cupides, je dirais même avares, essayent de nous voler notre du c'est à dire les hommes que  nous avons vassalisés dans une guerre qui nous a coûté de nombreux morts, cela ne semble pas etre du gout   d'Oge qui veut que son autorité s'impose à l'ensemble des peuples conquis, c'est pour cela qu'il fait passer le mot : " Tous ceux qui veulent passer la frontière et s'enfuir de leur terres pour rejoindre celles des avars seront pourchassés par les magyars et exécutent par les nomades. "De plus, afin de mettre ses menaces à exécution, Oge installe sa tribu le long des Carpates  pour surveiller personnellement que les slaves n'essayent pas de s’enfuir vers d'autres terres
Nous york
Comte
Comte
Messages : 103
Date d'inscription : 12/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Tribu de Jenő

le Mer 14 Nov - 22:18
Nous york a écrit:
Khanat magyar  









là ou se réunissent les chefs



Ou doivent se réunir les chefs de tribus en cas de conseil de guerre ? Cette question avant la prise de pouvoir par Oge et les luttes incestueuses entre les magyars ne s'était jamais posée mais avec la fondation du Khanat, elle devient une interrogation importante pour le jeune souverain  et c'est afin de lui trouver une réponse qu'il fait parvenir aux voïvodies des différentes tribus magyares un message assez important dans lequel, il leur demande de se réunir, en cas de guerre ou pour parler de tous ceux qui touchent au Khanat avec lui, dans un village, enfin dans la plus importante ville dans laquelle les magyars se sont installés, qui se trouve sur les rives du fleuve Oder. Dans un soucis de clarté, la bourgade a été renommée personnellement par Oge 1er,  A főnökök találkozása ( là ou se réunissent les chefs ) et le khan y séjournera une partie assez importante de l'année avec les individus qui composent sa cour, l'autre partie de l'année étant pour lui consacrer à la chasse et à l’élevage.

Monnayage

La monnaie, instrument des marchands et des sédentaires, ne semble pas être bien maîtrisée par les magyars. Voyant l’intérêt de posséder une monnaie pour les échanges commerciaux, Oge veut essayer de développer le monnayage dans les contrées sous son autorité mais il fait face un obstacle de poids, les magyars, peuple principalement nomades , ne possèdent aucune connaissance pour faire frapper leur monnaie, les seuls dans le khanat capables de frapper de la monnaie  sont les vassaux slaves c'est à dire les polanes et les vislanes. Mais encore une fois, ces derniers pratiquent un frappage assez archaïque et clairement pas optimal comparé aux francs, aux vikings ou encore aux romains. Toutefois n'ayant que ces personnes sous la main, il décide tout de même de réunir les esclaves et les hommes des vassaux possédant des connaissances en monnayage  à A főnökök találkozása et achète du matériel de monnayage chez des marchands étrangers afin de créer le premier atelier de monnayage.


Son objectif en étant de créer une nouvelle monnaie propre au khanat. Cette nouvelle devise sera en argent et possédera sur ses faces des héros du paganisme hongrois. Le nouveau établissement très modeste en raison de la main oeuvre très rare et du peu de moyen sera un début et Oge compte étendre   le secteur du monnayage dans les prochaines années de son règne.
Contenu sponsorisé

Re: Tribu de Jenő

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum