Partagez
Aller en bas
avatar
Sombre fils de pute
Sombre fils de pute
Messages : 50
Date d'inscription : 11/10/2017
Localisation : Paris
Voir le profil de l'utilisateur

Royaume des Norges

le Mar 30 Oct - 17:45
ROYAUME DES NORGES ^^

-

Général :
- Forme de l'Etat : Monarchie.
- Roi : Eysteinn Hálfdansson, fils de Hálfdan hvítbeinn de la maison Yngling.
- Femme : Hild Agnarsson.
- Héritier : Hálfdan hinn mildi ok hinn matarilli.
- Langue : Vieux Norrois.
- Capitale : Kaupang (pas loin de l'actuelle Tjølling).
- Economie : ASSOU RENDLOR
- Armée : 1000 soldats médians.
Coffres: ASSOU RENDLOR
Le Royaume des Norges dans sa configuration actuelle est une confédérations d'une partie des petits royaumes de Norvège sous l'égide de la maison Yngling, maison qui dirigeait jusqu'ici le Jarldom de Vestfold et certains autres petits royaumes pendant un temps. Si le christianisme, n'a pas réussit à percer les Norges, ces derniers sont cependant ouverts d'esprit et ont une tendance naturelle à respecter les cultes, tant qu'ils sont ailleurs. A la base, la confédération -souvent assimilée à une organisation tribale- avait pour but de calmer l’expansion danoise mais aujourd'hui, elle est régit par les principes de fraternités et d'unité en dépit des querelles tribales pouvant découler pendant certains Thing. En effet, depuis l'unification des Norges par les jarls de Vestfold, l'idée a toujours été de faire en sorte qu'il ne reste qu'un seul clan, le clan Norge et bien que l'idée fut bonne sur papier, les réalités étaient tout autre et les disputes claniques étaient toujours présente. Il apparût nécessaire qu'il fallait réguler les disputes tribales afin de conserver une cohésion sociale et c'est là que le Thing fit son entrée. Le Thing était assemblée des gens libres d'un pays, d'une province ou d'un herred (subdivision administrative). Il y avait donc une hiérarchie des things, de manière que chaque thing locale soit représentée au thing provincial, et ainsi de suite. Le lieu du thing était souvent celui des rites religieux et celui du commerce. Les disputes étaient réglées à cette occasion, et les décisions politiques y étaient prises.
Le thing se rencontrait à des intervalles réguliers, légiférait, élisait des chefs et des jarls, jugeait en fonction des lois établies, qui étaient mémorisées et récitées par le Lögsögumad. Les discussions étaient présidées par le Lögsögumad et le chef local (ou le jarl). Si tous les hommes libres avaient bien accès au thing, son fonctionnement n'était pas pour autant démocratique, puisque quelques familles puissantes se partageaient généralement le pouvoir réel.

De même, les empires d'Occident ont toujours eu tendances à s'imaginer les Nordiques comme des barbares sans scrupules ni organisation pourtant, on rencontre chez les Norges une sorte de pyramide féodale primitive s'organisant comme suit :
Thrall : Les esclaves (Thraellar) étaient des « captures de guerre » lors des strandhogg (raids) qu’ils vendaient ou ramenaient dans leurs clans. Ce ne sont pas réellement des esclaves taillables et corvéables à merci tels que nos sociétés se les représentent. On ne pouvait pas les maltraiter, les tuer ou les mutiler impunément. Ils bénéficiaient du respect de leur dignité humaine. Ils n’étaient pas vraiment libres, et n’avaient pas le droit de vote au Thing mais avaient une très grande facilité à s’émanciper, à recouvrer la liberté en l’achetant, en se mariant avec un(e) Scandinave, ou en ayant rendu un grand service à leur maître. Ils devenaient des leysingi (à qui l’on a donné la liberté).
Karl : Les hommes libres aussi appellés Bondi (Boendr au pluriel) hommes libres, constituent la grande majorité de la société. Ils ont le droit de vote au Thing et Althing. Ils sont propriétaires, paysans, pêcheurs, guerriers, commerçants, artisans (smidr), en charge de l’administration et du gouvernement. On peut distinguer les Storboendr (grands Boendr), et les Smaboendr (Boendr ordinaire) aux conditions plus modestes, ils ont néanmoins les mêmes occupations et prérogatives que les grands Boendr.
Jarl : Les seigneurs, rois ou princes : Chefs de clan, roitelets, ils ont été élus ou ont hérité de la fonction avec l’accord du conseil des Boendr. Ils sont soumis à la loi. Ils doivent être avant tout des grands chefs de guerre. Le konungr et le jarl, sont souvent les saekonungr (roi des mers) et (Hovding) chefs d’expédition viking. Ils ont beaucoup moins de prérogatives que leurs homologues européens compte tenu du caractère libertaire individualiste des Vikings. Les Jarlar ducs ou comtes, sont à la tête de filki (une division administrative) avec au moins quatre hersar. Leurs devoirs étaient de maintenir et améliorer l’honneur, la sécurité et le bien-être de leur peuple. Ils communiquaient les informations et les ordres importants avec « le message par la flèche ». Une flèche aux couleurs d’un konungr circulait parmi les clans qui avaient l’obligation de propager l’information.
Umagi : A ces trois "classes sociales immuables" s'ajoutent ceux qui ne peuvent subvenir à leurs besoin, appellés Umagi, ils sont composés des vieux, des estropiés, des malades et des vagabonds, sans oublier ceux qui ont subi des catastrophes naturelles. ils vivent grâce au Heppr, un devoir social de solidarité entre clans et envers les pauvres fataekr, ou félitill (qui a peu de biens), vieillards, malades…antérieur au christianisme. Quand la famille faisait défaut, le district (fjordungar), la province ou le land pouvait s’en charger, ou le hreppr. C’était l’équivalent de notre sécurité sociale, assurance maladie, assurances tous risques… (Pauvreté, perte de bétail, incendies…). Le hreppr était composé d’une vingtaine de Boendr et davantage, payant le Thingfararkaup, percevant l’impôt dont un quart revenait aux pauvres qui bénéficiaient également des dons en nourriture (matgjafir)
avatar
Sombre fils de pute
Sombre fils de pute
Messages : 50
Date d'inscription : 11/10/2017
Localisation : Paris
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Royaume des Norges

le Jeu 1 Nov - 22:34
validez bande de fdp ^^
avatar
Ῥωμαῖος
Ῥωμαῖος
Messages : 129
Date d'inscription : 03/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Royaume des Norges

le Ven 2 Nov - 7:49
C'est de facto déjà validé baltringue, on t'attend sur le TO ! :nonnon:
avatar
Sombre fils de pute
Sombre fils de pute
Messages : 50
Date d'inscription : 11/10/2017
Localisation : Paris
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Royaume des Norges

le Dim 4 Nov - 21:02

ROYAUME DES NORGES
-


AFFAIRES GÉNÉRALES
La victoire fut totale sur le royaume de Ringerike gouverné par la Maison Dagling. Sur un plan tant régional, qu'international, elle ne marqua rien d'important si ce n'est que la cause Norges, portée par les Yngling, d'unifier la péninsule scandinave en un seul état, était toujours d'actualité et soutenue par les jarls Norges. Ringerike devint donc une province du royaume et son ancien roi remplacé par un autre qui était en faveur des Yngling, ce roi devint l'un des jarls de Eysteinn.

Dans sa globalité, l'hiver fut bon pour les hommes du Haut-Roi Norges qui n'eurent pas à subir les ambitions trop importante de leur roi, plaignant parfois les danois de Ragnar qui avait du subir un rude hiver loin de leurs familles et de leurs maisons. L'Été était arrivé aussi vite que le printemps se déroula et de grands travaux furent décidé par le Haut-Roi qui fut lui même soutenu par le Thing. L'Assemblée autorisa l'édification d'une muraille autour de la capitale, Kaupang, qui était devenue un carrefour important du commerce Nordique, rivalisant avec les cités les plus fortunées des Danois ou même des Goths. En effet, ce pôle économique était le cœur du commerce de fourrure du Sud de la Scandinavie et telle une fourmilière son monde s'affairait toujours plus nombreux. Aussi, pour accueillir plus de bateau dans son port, Eysteinn proposa au Thing l'édification d'un nouveau quai qui semblait rencontrer plus d'enthousiasme que la fortification, le coût moins important en or et en main d'oeuvre y jouait pour beaucoup.

Enfin, à ce Thing une question diplomatique, d'honneur et évidemment militaire se posa. Beaucoup de Jarls et leurs guerriers craignaient le roi corbeau danois et voyait dans sa trahison des Goths un signe avant coureur de ce qui pourrait arriver aux Norges. Cette question avait était longuement réfléchit par Eysteinn et il fit rappeler à l'Assemblée que l'alliance entre les Norges et les Danois perdurerait tant que Ragnar ne perturberait pas la mission des Yngling hors, la soif de territoire du roi corbeau était vu par Eysteinn comme une perturbation, craignant pour son royaume tant que pour sa mission et qui plus ait, c'était là une formidable occasion de rendre les Norges comme première puissance de Scandinavie. Ainsi, des émissaires furent envoyés auprès du Danemark et Eysteinn reconnu devant l'Assemblée qu'il ne laisserait pas le Danemark poursuivre son expansion dans de telles conditions, en d'autre termes, il appelait aux armes auprès de ses Jarls pour réunir une formidable armée de 2,000 Norges. 1,000 de sa propre armée et 1,000 de ses Jarls.
 
AFFAIRES DIPLOMATIQUES
Pour le Danemark
Sa Majesté, Eysteinn Hálfdansson, fils de Hálfdan hvítbeinn de la maison Yngling, Haut-Roi des Norges salut Ragnar Lodbrok, fils de Sigurd.
Il fait savoir au roi Danois que l'alliance conclue entre les deux royaumes est dès à présent rompue. Les manières vicieuses du roi Danois envers ses amis ont eu raison de cette alliance. En effet, la soif d'expansion du roi corbeau l'a poussé à rompre ses alliances avec les Goths alors même que rien ne l'y présageait. Partant du constat que rien ne présage une rupture de nos accords, nous avons prit la liberté de les rompre pour vous. Qui plus est, les Norges ne laisseront pas la Scandinavie aux Danois et une formidable armée de 2,000 Norges déterminés à protéger leurs terres est d'ores et déjà prête au combat. C'est pourquoi, nous ordonnons que soit immédiatement retirée les troupes danoises des territoires Goths ainsi que la restitutions des territoires volés, aux Suiones. Si par folie le roi Ragnar venait à refuser, alors 2,000 Norges déferleraient sur les Danois, sans compter les troupes Goths et le Danemark vivra, pour ainsi dire, son Ragnarok.

Fait à Kaupang.


avatar
Sombre fils de pute
Sombre fils de pute
Messages : 50
Date d'inscription : 11/10/2017
Localisation : Paris
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Royaume des Norges

le Jeu 8 Nov - 16:02

ROYAUME DES NORGES
-


AFFAIRES GÉNÉRALES
La soumission des danois par Eysteinn renforce la position des Norges en Scandinavie. Ce retournement de situation sans précédent dans l'histoire Norge position la maison Yngling comme la seule viable pour mener les Norges qui montrent leur soutien en leur roi en renforçant son armée de 1,000 guerriers. Cette situation oblige le Haut-Roi à revoir ses ambitions. Il n'est plus question de se partager la Scandinavie mais d'asseoir définitivement son pouvoir et son hégémonie sur la péninsule scandinave et la mer baltique. A cet effet, le Haut-Roi prend la décision de tenter de fédérer plus de territoires. A cet effet, il lance un appel à tous les rois et comtes des petits royaumes Norges pas encore fédérés pour qu'ils se joignent à la maison Yngling contre, entre autres, la menace du roi corbeau qui n'a fait que freiner ses ardeurs. Il prépare même, déjà le trésor royal pour payer les plus réticents.

Depuis la prise du royaume de Ringerike, les Norges n'ont pas eu le plaisir de lancer des raids contre leurs ennemis. Cette situation a été notamment soulignée lors du Thing qui prépare les expéditions du printemps 771. Eysteinn, s'il veut conserver sa place et son pouvoir, doit impérativement faire en sorte que ses guerriers partent au combat. Etant plus animé par la peur que par l'ennuie, les guerriers Norges préfèrent être prit par les Valkyries sur les champs de bataille plutôt que finir sur Helheim. Ainsi, Eysteinn prend la décision de lancer des expéditions un peu partout autour des Norges. Premièrement, il fait envoyer un Knarr de 20 homme vers l'Ouest, découvrir d'autre terres. Un autre remonte la côte pour rejoindre le Nord du Royaume de Halogaland et enfin deux dernier Knarr en mer baltique pour installer une colonie au niveau du golf de Finlande. Le but de cette dernière colonie est de créer un avant-post Norge permettant le contrôle de la Baltique en plus d'un comptoir où serait acheminée les fourrures du Grand Nord pour rejoindre Kaupang par navire. Le but est également de faire une reconnaissance des territoires littoraux de la Baltique afin d'avoir une idée où établir de futurs colonies.

Et pour conclure, les Norges ont l'occasion de repartir en guerre. En effet, ceux qui ne se fédèrent pas subiront les raids vikings afin d'alimenter la soif de combat des valeureux guerriers Norges qui se battent pour leur idéal.
 
AFFAIRES DIPLOMATIQUES
Pour les petits royaumes Norges
Sa Majesté, Eysteinn Hálfdansson, fils de Hálfdan hvítbeinn de la maison Yngling, Haut-Roi des Norges salut les petits royaumes Norges
En des temps aussi troublés et autant incertains, le Haut-Roi des Norges appellent les petits royaumes encore indépendant à se fédérer autour d'une même idée, d'un même objectif. Le tout n'est pas qu'une affaire d'unité, c'est également une façon de se défendre contre la folie du roi corbeau qui, s'il fut repoussé par la peur de voir les Forts Norges se battre contre lui, n'en demeure pas invaincu et nous nous attendons à le retrouver sous peu.
Fait à Kaupang.


Pour les Goths et Suiones
Sa Majesté, Eysteinn Hálfdansson, fils de Hálfdan hvítbeinn de la maison Yngling, Haut-Roi des Norges salut les rois Goth et Suione.
Le Haut-Roi Eysteinn n'aura pas l'extrême impolitesse de soumettre les peuples libres que sont les Goths et les Suiones. En revanche, il souhaite que ces peuples s'allient aux Norges qui a prouvé par son passé que les danois pouvaient les craindre. Une alliance tripartite est demandé entre nos nations mais si la volonté est présente, les Norges accepteraient d'inclure les Goths et/ou les Suiones dans leur pays pour se défendre contre le roi-corbeau qui reviendra bien vite.
Fait à Kaupang


Pour la Neustrie
Sa Majesté, Eysteinn Hálfdansson, fils de Hálfdan hvítbeinn de la maison Yngling, Haut-Roi des Norges salut Charlemagne de Neustrie
Sa Majesté le Haut-Roi Eysteinn envoie son fils, Halfdan hinn mildi ok hinn matarilli à votre cour. Nous aimerions que nos royaumes se rapprochent en dépit de nos convictions religieuses. Nous proposons au roi des Francs, l'édification d'Ambassade et la ratification d'un traité d'amitié. De plus, nous vous félicitons pour votre guerre témoignant du grand guerrier que vous êtes.


avatar
Sombre fils de pute
Sombre fils de pute
Messages : 50
Date d'inscription : 11/10/2017
Localisation : Paris
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Royaume des Norges

le Lun 12 Nov - 23:46

ROYAUME DES NORGES
-


AFFAIRES GÉNÉRALES


Les Knarrs de Esbjörn prient dans la tempête au large des îles nouvellement découvertes.
Découverte de l'Albion
Depuis le début du printemps 771, une expédition de deux Knarr avait été envoyée à l'Ouest de Kaupang, au delà des eaux connues de Njörd, guidés par une soif de découverte et le besoin grandissant d'accroître le territoire fertile pour nourrir les Norges qui devenaient de plus en plus nombreux. Lors de son retour, l'expédition comptait un navire intact et un second dont le mat avait été perdu en même temps que la moitié des hommes. Pour récompenser ces braves guerriers Norges revenus de leur expédition et ceux qui avaient péris, on organisa des célébrations à Kaupang. Des Sacrifices avaient été fait pour honorer Njörd et les dieux, les Norges avaient festoyés et plus important, Eysteinn avait d'ores et déjà commencé les préparatifs de la prochaine expédition qui se déroulerait au printemps suivant. Un des guerriers envoyé était le Jarl de Agder, ami d'enfance, ils avaient effectué leur initiation ensemble et avant que Eysteinn ne rejoigne le trône Norge, étaient quasiment tout le temps ensemble, si bien qu'on commençait à soupçonner l'existence d'une romance homosexuel entre les deux hommes. Les soupçons furent tût lorsque Eysteinn épousa sa femme pour qui l'amour était tant inconditionnel que rare. La coutume Scandinave imposait le mariage par profit et non par amour mais Eysteinn fit tant de profit pour son nom que pour son cœur. Quoi qu'il en fut, Esbjörn Jarl d'Agder fit le récit de l'expédition à Eysteinn. Il expliqua qu'ils mirent un mois à trouver une terre (actuelles Orcades) et encore que cette terre était petite et située dans un archipel mais proche d'une plus grande encore dont ils n'avaient guère eu le temps de percer les mystères ni d'en faire le tour. En effet, peu de temps après leur arrivée, ils furent encerclés par des hommes roux, aux vêtements pauvres et à la langue étrange. Leur corps étaient recouvert de peintures qui ne ressemblait en rien à celles des guerriers scandinaves aussi bien danois que norges. Enfin, ces hommes faisaient parti d'une croyance différente, une forme d'hérésie adorant qu'un seul dieu qui ne porte, d'ailleurs, pas de nom. De cette expédition ils ramenèrent quelques babioles dont des croix sculptés en or et des calices volés dans l'un des temples de ce dieu ainsi qu'un large coffre remplis de pièces de cuivre et d'argent mais qui finit au fond de la mer lorsque sur le chemin du retour, Njörd mécontant, fit soulever les eaux et gonfler les vents avec une telle force qu'ils en brisèrent le mat du Knarr, raflant cinq Norges au passage.
Eysteinn fut autant émerveillé qu'inquiet d'une telle rencontre. Il profiterait de l'hiver pour élaborer un plan à soumettre à l'Assemblée dès le printemps suivant. Pour le moment, l'heure était à la fête, à la bonne pitance, la bière et les femmes.

Un Royaume assurant son avenir
Eysteinn, concient que son pouvoir ne reposait uniquement que sur la notoriété de son nom et de celle de sa famille décida qu'il était temps de construire un royaume qui perdurerait même au delà des siècles. Pour ce faire, il voulait supprimer l'élection du Haut-Roi par les Things dont le mandat avait été repoussé à cinq an au lieu de un. Il appuya sa revendication sur le fait que sous son règne, les Norges étaient devenu la première puissance de Scandinavie et que le monde Norge n'avait jamais eu à subir la honte d'une maison régnante faible. Evidemment, il renforça son idée avec l'aide involontaire du Danemark, assurant que sous son règne et celui de ses descendants, le Danemark ne serait jamais plus une menace pour les Norges mais plutôt intégré à ce pays qui avait sublimé l'idée même d'une confédération de petits royaumes autour d'une identité commune. Certains Jarls refusèrent l'idée mais la majorité des Boendr et des Jarls suivaient presque aveuglément le Haut-Roi.
Ce dernier ne fit pas que cela, conscient que pour améliorer son pays, il lui fallait de solides bases passant par une économie indépendante du troc et des techniques habituelles des Norges, il décida de fiscaliser son royaume. Il se donna jusqu'au mois d'Avril 772 pour trouver un moyen durable de compléter les cotisations du Hreppr.


AFFAIRES DIPLOMATIQUES
Le cas Danois
Eysteinn, fatigué des tentatives danoise de s'emparer de la Scandinavie et dans un soucis de contrôle de la Baltique entreprit ce qui serait pour lui, la maison Yngling et les Norges la consécration de leurs efforts, faire tomber définitivement le géant cousin. Il fit envoyer des émissaires jusqu'à la cour du nouveau roi danois, ignorant au passage la requête danoise d'alliance.
Sa Majesté,  Eysteinn Hálfdansson, fils de Hálfdan hvítbeinn de la maison Yngling, Haut-Roi des Norges refuse catégoriquement une alliance avec le spectre danois. Il incite, en outre, le Danemark à se vassaliser aux Norges et invite le roi Thorbjorn à Kaupang pour qu'il ploie le genoux face au Haut-Roi Eysteinn et ce sans conditions. Si ce dernier était tenté de refuser l'offre, le Haut-Roi fait savoir qu'il entrera immédiatement en guerre contre le Danemark et cessera celle-ci uniquement quand le Danemark tombera au prix de centaines de vies innocentes ou non.

avatar
Sombre fils de pute
Sombre fils de pute
Messages : 50
Date d'inscription : 11/10/2017
Localisation : Paris
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Royaume des Norges

Hier à 15:30

ROYAUME DES NORGES
-


AFFAIRES GÉNÉRALES

Fondation de la première colonie Norge
Les valeureux Norges qui avaient quittés leur terre natale pour explorer la Baltique, étaient revenu depuis quelques semaines. Autant de temps pour partir "si peu loin" avait eu raison de Eysteinn qui, étonné, avait demander à ce qu'on lui conte l'histoire de ses hommes. Elle était couverte par plus d'honneur et de satisfaction que de honte et de lâcheté. En effet, Eysteinn questionna le Jarl Asbjorn, partit avec les explorateurs et revenu en même temps qu'un quart desdits explorateurs. Il était apparût évident pour les vikings d'Asbjorn que leurs découvertes seraient couronné d'intérêt. Partis depuis le printemps derniers, ils ont mit un mois à rejoindre le bout de la Baltique qui se refermait sur l'embouchure d'un fleuve qui lui même donnait sur une mer intérieure ou du moins un lac aussi large que la Baltique mais bien moins long. Au delà, les Norges n'étaient pas allés mais ils s'accordaient tous à dire que cette mer intérieure donnait accès à un autre fleuve (l'actuel Volkhov), peut-être même à plusieurs.
Mais au delà de ces découvertes, potentielles routes pour rejoindre une quelconque région, un quelconque pays, Asbjorn fit ce qu'aucuns Norges n'avaient fait avant lui, fonder une colonie. En effet, il emmena son Knarr dans cette mer intérieure jusqu'à l'embouchure du fleuve nouvellement nommé Aldeigja (Volkhov) et y accosta immédiatement. Il fonda la première colonie Norge qu'il nomma sobrement Endrborg. Asbjorn et ses hommes y passèrent l'hiver au chaud des maisons qu'ils avaient construit et rentrèrent même en contact avec un peuple habitant plus en avale de la rivière dans la ville qu'ils surnommèrent également Aldeigja, ne connaissant pas son nom en langue locale. Il y établirent des liens commerciaux, les Norges allaient régulièrement y vendre des peaux et du poisson en échange de provisions pour survivre à l'hiver comme du matériel de construction, entre autre.
Ecoutant ce récit avec intéret, Eysteinn prit rapidement la décision d'envoyer deux knarr de 20 hommes, femmes et enfants chacun supplémentaires à Aldeigja avec du matériel et d'établir une ligne de ravitaillement entre la colonie de Endrborg et Kaupang. Il envoya également un émissaire pour aller rencontrer le chef de Aldeigja, un Rus' et préparer un partenariat commercial plus aboutit.

Affirmation du pouvoir d'Eysteinn au sein de sa cour
Eysteinn, eu tout le temps de réfléchir aux idées pour préparer l'avenir des Norges. L'une de ses premières prérogatives fut de mettre en place un embryon de bureaucratie en réunissant un conseil composés des jarls les plus influents et les plus fidèles des jarldoms Norges pour faire appliquer plus facilement la volonté du Haut-Roi Eysteinn. En outre, ce conseil à pour mission de préparer le recensement des richesses du Royaume tant dans le domaine du bâti que non. Ils se laissent trois ans pour parvenir à une liste détaillée qui servira également de recensement pour connaître la population exact Norge et définir ceux qui seront imposables ou non. Parralèlement à cela, Eysteinn décide de professionnaliser une partie de ses armées. Il remet au goût du jour les Huscarls qui n'étaient devenus qu'une garde que de quelques hommes tout au plus ainsi que le personnel de maison. De ce fait, il agrandit sa garde de Huscarl des meilleurs soldats rencontrés sur les champs de bataille pour qu'elle atteigne le nombre de 500. Outre la défense ces Huscarls deviendront le corps d'élite du Haut-Roi ainsi que sa garde personnelle.


AFFAIRES DIPLOMATIQUES
Aldeigja
Intrigué par ce peuple peu connu des Norges et cherchant à se faire de nouveaux alliés dans la région, Eysteinn renvoi des missionnaires à la rencontre du chef de la ville commerciale de Aldeigja située en avale du fleuve éponyme.
Sa Majesté,  Eysteinn Hálfdansson, fils de Hálfdan hvítbeinn de la maison Yngling, Haut-Roi des Norges a eu vent des échanges entre une de ses colonies et le peuple de Aldeigja. Désireux d'accroître les échanges commerciaux de nos deux pays, il fait savoir au chef des Rus' de Aldeigja qu'il se dit prêt à envoyer un ambassadeur dans la cité commerciale Rus' qui représentera les intérêts Norges.

Contenu sponsorisé

Re: Royaume des Norges

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum