Partagez
Aller en bas
avatar
Baron
Baron
Messages : 33
Date d'inscription : 10/06/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Mycrobacterium Locus Niger

le Ven 3 Aoû - 21:44

Système politique : Aucun
Nombre d'individu : 1

Caractéristiques biologiques


                    Le Locus Niger est une ultramicrobactérie en forme de bacille. Elle est d'une taille inférieure à 0,1μm. Bien que comprise dans tous les biotopes des planètes habitables, les bactéries de Mastris IV sont encouragées par les espèces fongiformes. En -84 000 du calendrier commun, le Locus Niger se différencie de la bactérie en coque Storctophilum ; grâce au contact des champignons maphoris des océans méridionaux de Mastris IV. Dès lors elle se fixe aux Substencia nigra des individus qui peuplent les océans de la planète. Les individus touchés par la bactérie perdent alors le contrôle mécanique de leur corps et perdent usage d'une grande partie du cerveau. En état de mort biologique, la bactérie agit sur le cerveau et permet de donner une seconde vie aux individus touchés. Les contaminés agissent alors dans le sens de la bactérie, celui de l’expansion et de la multiplication via d'autres individus. Le locus niger peut se transmettre par voie respiratoire pour les espèces les plus faibles biologiquement ou par un contacte sanguin ou sexuel. L'incubation dure 1 à 12 heures avant la mort de biologique de l'individu. La bactérie se fixe sur la substencia negra du cerveau de l'individu, pour tuer un infecté il faut alors lui détruire le mésencéphale. Les contaminés n'ont pas besoin de se nourrir, bien que leurs tissus s'affaiblissent, leur cerveau peut toujours faire agir leurs membres.

Evolution de la bacille et arrivée sur Niképhoris II


                  En -9000 la vie arrive sur la surface de la planète Mastris IV. Un charognard appartenant à une espèce primitive volante de la planète mange un poisson infecté échoué sur la rive. Il a été infecté par la bacille. Dès lors la bactérie évolue dans la surface. Elle s'adapte à son nouvel environnement et évolue pour augmenter sa résistance à ce nouveau milieu naturel. En -5000, elle connaît son premier contacte avec une espèce intelligente. Les Bongam, des quadripèdes a un stade de développement pré-agricole. La bacille provoque alors la fin de l'espèce en -4593, avec la prise de contrôle du dernier individu. La bactérie a alors largement évoluée.
                       En -98, la bacille infecte une espèce extraterrestre. Le mastodonte (Pharos en eldaris), une espèce vivant dans l'espace et maîtrisant le voyage spatial. Cet organisme d'une cinquantaine de mètre, se meut principalement dans les orbites de planètes. En -98 donc, un individu meurt après une collision avec un débris spatial. Son épave atterris sur Mastris IV. La bacille en prend alors le contrôle et entame son premier voyage galactique.


Un Mastodonte

Rencontre avec les Eldaris 


                Après une errance de 200 ans dans l'espace, le premier mastodonte infecté rencontre un autre individu de mastodonte. La bacille l'infecte au dessus de Niképhoris II. Dans la fureur du combat entre l'infecté et l'individu sain, les deux monstres atterrissent sur la planète. Niképhoris II, une colonie de la nation Eldaris. Les Eldaris, ont passé le stade de voyage spatial depuis deux siècles et ont installé diverses colonies dans le secteur. Leur mode de fonctionnement, basé sur une économie de la connaissance n'est pas adapté à la centralisation ou à la formation de forces armées. Le premier infecté : Phamismomsotik, 88 ans. Dès lors la planète sombre dans le chaos. Les Eldaris, s’entre-tuent entre individus sain et infectés. Les infectés mordent les individus sains pour les contaminer. En 2 ans, 80% de la population de la planète est infectée.
              Le conseil des prescients, la plus haute instance politique et religieuse de la nation Eldaris, décident d'y envoyer des secours et des effectifs en vaisseaux de guerres et en soldats. Rien y fait, la planète succombe sous le poids de la bactérie. En -190, les autres colonies du systèmes sont infectées via les navires qui évacuent les civiles ou approvisionnent les troupes. Une à une les colonies eldaris du système Posoptomosta tombent.
              Le conseil des prescients composée des 10 000 individus dotés du plus haut quotient intellectuel décident de briser un tabou et lancent des bombes thermiques sur les colonies touchées. Les colonies sont calcinées par un déluge de feu et la menace semble éloignée. En -180, les pertes eldaris se comptent à plus de 5 milliards d'individus. Sous la pression populaire, les prescients militarisent l'état Eldaris. La connaissance fut le moteur et l'économie de cette société, après 20 ans de vie commune avec le bacille Locus Negra, c'est terminé. Une autre caste concurrente se forme, les militaristes. Les eldaris se mettent alors a former une puissante flotte de guerre et font la chasse aux mastodontes pour empêcher l’extension de la bactérie. Les combats se poursuivent entre le locus et les troupes Eldaris dans une lutte à mort.


Avènement de l'Empire Eldaris 

              En 500, les Eldaris ont oublié cette longue guerre. Las de cet affrontement interminable pour des mondes calcinés, le conseil des prescients a décidé la désertion du système Posoptomosta. Ainsi, ce peuple connaît la paix pour quelques 300 ans. Mais par un ultime coup du sort, un mastodonte infecté arrive dans le système de la planète mère des Eldaris, Eldaria. Après des décennies de préparation à l’événement, les troupes Eldaris sont prêtes et détruisent le Mastodonte avec des équipements sophistiqués. Ils ramènent des débris du monstre vaincu sur Eldaria pour l'examiner et étudier le Locus. Néanmoins si les Eldaris ont développés de nouvelles armes, le locus a évolué et a pénétré de nouvelles sphères du cerveaux des mastodontes, dont celles permettant la communication. A la mort du mastodonte en orbite d'Eldaria, le signal parvient aux bêtes contaminées qui accourent, comme pour propager le bacille.
             Lors de la bataille d'Eldaria, une dizaine de mastodontes affrontent la flotte de guerre Eldaris. Après de nombreux sacrifices, la victoire reste aux prescients mais à quel prix ? Le cuirassé Amalris est touché à plusieurs reprises par l'acide des mastodontes. Il manque de munition et doit détruire le dernier mastodonte en fonçant sur lui. Il sacrifie son équipage dans un ultime geste de bravoure ... Mais ce dernier est entraîné dans l'atmosphère de la planète Eldaris avec le monstre. La bactérie arrive sur la planète mère et ses 15 milliards d'individus. La promiscuité et la surpopulation sont fatales. La planète est ravagée par la bactérie. Le conseil des prescients doit fuir en urgence. 10 ans plus tard, plus aucune espèce biologique ne vit sur place.
             Des cendres d'Eldaria, c'est la faction militariste qui émerge. Profitant de la panique, les militaires pointent les prescients comme responsable. Les prescients ont échoués et pour leur peine, ils sont tous exécutés avec leurs partisans. Le chef de la faction militariste, se couronne empereur, sur Folismipatsipar ("Le grand sanctuaire de la paix" en eldaris). Les années passent. L'étude sur le bacille a largement progressé et à partir d'une microcapsule réfrigérante, les Eldaris arrivent à geler la propagation du locus dans le corps. L'Empereur eldaris est jeune et dynamique. Il augmente considérablement la taille de la flotte et militarise l'intégralité des populations survivantes. C'est l'abandon définitif du système de l'économie de la connaissance pour un système de l'économie de la guerre. Avec l’énergie du jeune empereur, les vivants parviennent à détruire plusieurs mastodonte lors de raids et lancent de fréquents assauts sur leur ancienne capitale. En 460, les Eldaris, purifient la planète mère et y installent une colonie, comme symbole de leur reconquête. Usant d'intelligences artificielles et de chasseurs auto-piloté, ils réduisent les pertes de manière drastique. La vie semble reprendre du terrain. Malheureusement, le locus continu son évolution pour parvenir à s'adapter aux avancées scientifiques de l'Empire. Il augmente sa capacité d'infection et sa conscience collective. En 639, après deux générations d'Empereurs, le locus infecte les derniers mastodontes du système. Avec un troupeau de 80 bêtes, le locus arrive sur le sanctuaire, à la surprise de tous ...


Fin de l'espèce Eldaris


          Après une furieuse bataille dans l'orbite du sanctuaire, le capitaine de vaisseau de réserve, Mospoatioen 78 ans, est touché par un jet d'acide d'un mastodonte. Il arrive a s'extirper de son vaisseau en flamme et à prendre la fuite vers sa planète. Cinq heures plus tard il sort de sa capsule de sauvetage, immédiatement, il mord une aide soignante à la base militaire de Msoidajdi. Le surlendemain, 1% des 6 milliards d'habitants sont contaminés. Les générations d'Eldaris avaient prévu de tels scénario, jamais plus ils ne seraient chassés de leur planète natale. Alors, tous sortent les armes, les armures, les provisions. L'Empereur à leur tête, ils combattent, région par région, ville par ville, bloc par bloc. Après deux ans de combats acharnés, la diffusion du virus semble être jugulée ... jusqu'à l'arrivée des Mastodontes dans l'atmosphère. Ils déversent leurs acides toxiques sur les places fortes des survivants et mettent fin définitivement à l'espoir de cette civilisation. L'Empereur doit prendre la fuite après 3 ans de combats acharnés.
         Dès lors les Eldaris, fuient de systèmes en système la propagation de la mort. Certains se font nomades, d'autres tentent de fuir définitivement la galaxie. La dernière communauté est écrasée en 1150 bien loin d'Eldaria ou du Sancturaire. Le locus, était devenu tout puissant. Alors repu d'espèce à détruire, le locus continua de errer dans l'espace.


Technologies et armée


Chasseurs et Bombardiers: 0
Frégates: 0
Croiseurs: 0
Cuirassés: 0
Porte vaisseaux: 0
Vaisseaux personnalisés: 8 (Mastodontes)

Infanterie légère: 8 (infectés)
Infanterie lourde: 0
Marcheurs de combat: 0
Tanks légers: 0
Tanks lourds: 0
Artillerie: 0

Minage: 0
Energie: 0
Plasma: 0
Cinétique: 0
Energétique: 0
Robotique: 0
IA: 0
Clonage: 0
Manipulation génétiques: 0
Voyage spatial: 2
Terraformation: 0
Piratage informatique: 0
Techniques d’exploration: 3
Colonisation: 0
Adaptation: 4
Architecture spatiale: 0
Santé: 0
Ingénierie: 0
Communication: 2
Industrie: 0
Chimie et Biologie: 2
avatar
Fifille de l'Empereur
Fifille de l'Empereur
Messages : 185
Date d'inscription : 11/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Mycrobacterium Locus Niger

le Sam 4 Aoû - 20:20
fiche validée
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum