Partagez
Aller en bas
avatar
Baron
Baron
Messages : 33
Date d'inscription : 10/06/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Convention de Rome (1852)

le Mar 12 Juin - 3:01

Les armées autrichiennes occupent toujours le Grand Duché de Toscane et les duchés de Parme et Modène. En 1852 les ministres de Vienne tentent d'imposer à ces états, privés de leurs parlements par les armes, une union douanière avec l'Empire. Alors, Louis-Napoléon voyant la situation dégénérer jour après jour, tente d'organiser une convention pour faire revenir à la raison Vienne et ses alliés Bourbons de Sicile.

Une large réunion alors à lieu à Rome durant 4 mois. Pour son premier acte sur la scène internationale, c'est un grand coup pour Louis-Napoléon, car il réussi à se rallier la Grande-Bretagne, le Piémont Sardaigne, l'Espagne et divers états mineurs comme la Bavière ou la Saxe.

L'Empire doit traiter, d'abord les débats sont houleux, l'ont parle de droit, de plébiscite, de l'idées du peuple italien. Louis Napoléon, conforme à son principe des nations n'offre qu'une alternative à Vienne, elle doit laisser les italiens effectuer des plébiscites pour décider du départ des troupes autrichiennes mais aussi des éléctions libre pour décider de l'entrée ou non dans les contrats commerciaux imposés. Von Bach, arrive néanmoins à arracher aux signataires du traité une garantie sur les états italiens, empêchant les menées d'influence que mène Turin avec ses propres propositions d'harmonisation douanière.

Les signataires principaux de la convention sont : La Seconde République française, L'Empire d'Autriche, la Grande-Bretagne, Les Deux-Sicile et le Piémont-Sardaigne.
Les closes principales : Organisation d'un plébiscite par la Grande-Bretagne dans ces états, retrait des forces autrichiennes et tenues d'éléctions libres dans les états concernés.

Sans surprises, les états du nord de l'Italie élisent des parlements en majorité libéraux et votent le départ des troupes autrichiennes de leurs états.
Si l'Empire d'Autriche sort en difficulté de cette convention, l'Europe découvre Louis-Napoléon qui fait son entrée sur la scène internationale en grande pompe.
Baron
Baron
Messages : 5
Date d'inscription : 11/06/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Convention de Rome (1852)

le Mer 13 Juin - 13:07
Royaume de Sardaigne


Puisque c'est de l'Italie et des italiens dont il s'agit, leur liberté et leur futur, le Piedmont réitère sa proposition d'union douaniere au nom de la grande solidarité qui doit régner dans la péninsule. Cette proposition dispose toujours d'une harmonisation des douanes exterieures à l'union ainsi que d'une suppression des douanes internes.
avatar
Fifille de l'Empereur
Fifille de l'Empereur
Messages : 185
Date d'inscription : 11/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Convention de Rome (1852)

le Mer 13 Juin - 15:41
Adhésion des Etats italiens

La Toscane, Parme et la Modene acceptent de rejoindre l'union douanière proposée par le piémont Sardaigne.

Contenu sponsorisé

Re: Convention de Rome (1852)

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum