Partagez
Aller en bas
Baron
Baron
Messages : 5
Date d'inscription : 11/06/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Royaume d'Espagne

le Lun 11 Juin - 23:42
Royaume d'Espagne




L'e Royaume d'Espagne n'est plus que l'ombre de ce qu'il fut en ce milieu de siècle. En cinquante ans, la première puissance coloniale, pays occidental le plus vaste du monde et réputé pour ses immenses richesses, s'est effondré pour ne devenir plus qu'une grotesque parodie de lui-même. Allié au premier Empire français, c'est pourtant cet allié qui l'envahit et lui imposa un nouveau roi, dont l'impopularité fut telle qu'un soulèvement général frappa le pays et que les colonies prirent une à une l'indépendance. Les espoirs d'une réforme libérale de la monarchie et la fin de la sclérose qui la frappe incarné par la constitution de Cadiz se retrouve en permanence menacé tant par les monarques que ses ministres et ses opposants. Après des années de guerre les colonies américaines prirent, hormis Cuba et Puerto Rico, toute leur indépendance, avec elles s'envolait le dernier espoir d'un retour vers l'âge de la puissance. Les querelles dynastiques culminant avec la guerre Carliste de 1833 ont laissé un pays ruiné, frappé par la corruption et dont l'indépendance n'est plus que questionnable depuis que France et Royaume-Uni se disputèrent le choix du consort de la reine Isabelle II. La chute des Bourbons de France laisse entrevoir la fin de cette tutelle et, si Dieu le veut, la fin de ce siècle ténébreux pour l'Espagne. Pour autant, l'incertitude règne dans le coeur des espagnols. La reine, détestée, est la cible de moult conspirations. En ce royaume de Dieu, l'instabilité règne sans partage.

Capitale : Madrid
Régime politique : Monarchie prussienne
Monarque : Isabelle II de Bourbon
Président du conseil des ministres : Juan Bravo Murillo
Population : environ 14 millions d'habitants
Monnaie : Real espagnol

Forces armées espagnoles

A) Armée de terre (1858) :

-TROUPES DE LA PENINSULE IBERIQUE :

I) CORPS DES GENERAUX :
6 capitaines-généraux de l'armée, 71 lieutenants-généraux, 182 maréchaux de camp et 359 brigédiers-généraux.

II) ETAT-MAJOR GENERAL DE L'ARMEE :
3 brigadiers-généraux, 9 colonels, 12 lieutenants-colonels, 25 commandants, 60 capitaines et 40 lieutenants.

III)  GARDE DE LA REINE ISABELLE II :
1 corps royal des hallebardiers de 2 compagnies (43 officiers et 240 hommes, soit 283 soldats en tout).

IV) INFANTERIE :
40 régiments de ligne à 2 bataillons, 20 bataillons de chasseurs à pied (dont 2 formés de tirailleurs marocains), 1 régiment "fixe" de garnison à Ceuta (à 3 bataillons) et 80 bataillons de réserve provinciaux.

Force totale de l'infanterie : 5 492 officiers et 138 250 hommes (soit 143 742 soldats en tout).

V) CAVALERIE :
Une école générale de cavalerie comparable à celle de Saumur en France (376 hommes), 19 régiments de cavalerie réguliers à 4 escadrons de 130 hommes chacun (soit 4 régiments de carabiniers à cheval, 12 de lanciers, 2 de chasseurs à cheval et 1 de hussards), 2 escadrons de chasseurs à cheval indépendants servant à l'escorte de la souveraine dans ses déplacements et enfin 4 escadrons pour le service de la remonte générale.

Force totale de la cavalerie : 859 officiers et 11 068 hommes (soit 11 927 cavaliers en tout, avec 9 139 chevaux).

VI) ARTILLERIE :
5 "départements" correspondant aux 5 "divisions" territoriales de la monarchie espagnole (chacun ayant en son sein 1 régiment d'artillerie à pied de campagne de 3 "brigades" ou bataillons chacun, chaque bataillon étant à 4 batteries), 3 "brigades" ou bataillons d'artillerie montée de campagne (à 2 batteries chacune), 2 "brigades" d'artillerie à pied de montagne (à 4 batteries), 1 "brigade" d'artillerie à cheval de campagne à 2 batteries et enfin 5 "brigades" d'artillerie lourde de garnison (à 4 batteries chacune).

Force totale de l'artillerie : 661 officiers et 10 471 hommes (soit 11 132 artilleurs en tout, avec 2 000 chevaux et 576 bouches à feu).

VII) CORPS DES INGENIEURS :
1 inspecteur-général de l'arme, 14 "directions" et sous-inspections, et 1 régiment de sapeurs-mineurs à 3 bataillons.

Force totale du génie : 210 officiers et 2 567 hommes (soit 2 777 soldats en tout).

VIII) GENDARMERIE ROYALE ("GUARDIA CIVILE") :
14 bataillons ou "tercios" totalisant 411 officiers et 10 500 hommes de troupe (soit 10 911 gendarmes en tout, avec 1 500 chevaux).

IX) MILICE DES ILES CANARIES :
6 bataillons d'infanterie provinciaux, 3 sections "idem" indépendantes et 17 compagnies d'artillerie de place.

Force totale de la milice des îles Canaries : 225 officiers et 7 104 soldats (soit 7 329 hommes en tout).

X) CORPS DES "CARABINIERS" (DOUANIERS OU GARDES-FRONTIERES) :
31 "commandements" frontaliers formés au total de 75 compagnies (dont 11 à cheval) et totalisant 11 784 hommes (499 officiers et 11 285 soldats).

XI) CORPS SPECIAL DE POLICE DE LA CATALOGNE ("MOZOS DE ESCUADRA"):
16 officiers et 500 soldats au total (soit 516 hommes).

Le total général de l'armée espagnole d'Europe se monte donc à 8 416 officiers et 191 985 hommes de troupe (soit 200 401 soldats en tout, avec 13 889 chevaux et 576 pièces d'artillerie).

-TROUPES DES COLONIES :

I) CUBA :
-Troupes des vétérans : 8 régiments d'infanterie à 2 bataillons de 4 Cies, 3 btaillons d'infanterie légère, 1 régiment d'artillerie à pied de campagne (à 2 "brigades" de 5 batteries chacune), 1 "brigade" d'artillerie de montagne de 5 batteries, 1 compagnie d'ouvriers d'arsenal, 2 régiments de lanciers, 1 bataillon d'ingénieurs, 1 section de "gardes civils" de 6 comlpagnies d'infanterie et de 2 escadrons de cavalerie;
-Milices : 1 régiment d'infanterie de 2 bataillons à La Havane, 1 autre bataillon à Santiago de Cuba, 1 bataillon à Puerto-Principe, 1 bataillon à Cuatro- Villas, 1 régiment de dragons à La Havane, 1 autre à Matanzas, 8 escadrons ruraux de volontaires à Fernando Po, 4 compagnies de fusiliers volontaires à Santiago de Cuba, 1 compagnie indépendante de fusiliers à Puerto Principe, 8 compagnies de fusiliers à Cuatro Villas et enfin 2 "sections" de miliciens de couleur (1 de 10 compagnies dans le "département" occidental de l'île et 1 autre de 6 compagnies dans le "département" oriental).

II) PUERTO-RICO :
-Troupes de vétérans : 1 régiment d'infanterie de 2 bataillons légers, 1 "brigade" d'artillerie à pied de campagne de 4 batteries et 1 section de cavalerie (lanciers);
-Milices : 7 bataillons d'infanterie légère (un dans chaque "département" territoriaux de l'île), 1 régiment de cavalerie volontaire divisé en 9 "compagnies".

III) ILES PHILIPPINES :
-Troupes de vétérans : 9 régiments d'infanterie à 1 seul bataillon (dont 1 régiment de chasseurs sur l'île de Luzon), 1 régiment de lanciers à 2 escadrons, 2 "brigades" d'artillerie (une avec 7 batteries, dont 1 "volante", et 1 compagnie d'ouvriers; une autre avec 4 batteries à pied, 1 de montagne et 1 compagnie d'ouvriers);
-Milice de Manille : 4 bataillons de tirailleurs indigènes ("Tagals").

B) Flotte royale (1858) :

-Bâtiments à voiles :
2 vaisseaux de ligne de 86 canons chacun, 4 frégates de 3é à 42 canons, 4 corvettes de 16 à 32 canons, 9 bricks de 10 à 20 canons, 1 brick-goëlette de 6 canons, 10 goëlettes à 1 seul canon chacune, 5 "lougres" (?) à 1 seul canon et enfin 10 navires de transports de 2 à 4 canons chacun;

-Bâtiments à vapeur :
*(à hélice): 3 frégates de 37 à 50 canons (360 chevaux de force motrice) et 5 goëlettes de 2 canons chacune (de 80 à 130 chevaux de force motrice);
*(à roues): 3 frégates de 16 canons chacune (500 chevaux vapeur), 8 bricks de 6 canons chacun (350 chevaux vapeur) et 18 goëlettes de 2 à 5 canons chacune (100-300 chevaux vapeur).

-Bâtiments garde-côtes :
24 felouques et 87 dragueurs côtiers ("estamparias") pour naviguer dans les bas-fonds du littoral espagnol; 24 autres "estamparias" se trouvent affectées aux îles Philippines...

-Bâtiments en construction :
2 frégates à hélice de 37 canons (avec une force 360 chevaux vapeur), 2 goëlettes à hélice de 2 canons (d'une force de 200 chevaux vapeur) et 4 goëlettes plus petites (d'une force de 80 chevaux vapeur).

Le personnel actif de la marine espagnole se compose de 1 150 officiers de tous grades, de 184 comptables,, 85 mécaniciens et ouvriers-machinistes, 11 750 matelots et mousses et de 4 565 soldats d'infanterie de marine (ces derniers formant 3 régiments d'infanterie à 2 bataillons de 8 Cies chacun, dont 6 Cies formées d'Européens et 2 autres formées de soldats indigènes basées aux Philippines).
avatar
Saint-Empereur
Saint-Empereur
Messages : 121
Date d'inscription : 10/10/2017
Age : 19
Localisation : Palais Impérial
Voir le profil de l'utilisateurhttp://quemque-suam-patriam.forumactif.com

Re: Royaume d'Espagne

le Mar 12 Juin - 10:35
validé ^^
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum